FacebookTwitter
vendredi, 20 février 2015 11:13

Une chanteuse de Timmins dans l'équipe d'Éric Lapointe à La Voix

Écrit par 
Céleste Lévis fait partie de l'équipe d'Éric Lapointe à l'émission La Voix. Céleste Lévis fait partie de l'équipe d'Éric Lapointe à l'émission La Voix. Courtoisie : OSA Images
Timmins — C'est dimanche en soirée que la communauté de Timmins a vu une artiste de chez elle briller à l'émission La Voix sur la chaine de TVA. La chaise d'un grand rockeur québécois s'est retournée pour accueillir dans son équipe Céleste Lévis. Au moment où Éric Lapointe s'est retourné vers elle, le sourire instantané de cette dernière laissait transparaitre tout son bonheur. Elle a non seulement a gagné le cœur d'Éric Lapointe avec son interprétation de Moisi moé si, mais bien ceux des trois autres coachs, Isabelle Boulay, Marc Dupré et Pierre Lapoint,e qui avaient pour leur part une équipe complète. Mlle Lévis est venue combler en beauté l'équipe de M. Lapointe.

Celui-ci figurait en effet dans les choix de coach de la jeune femme de Timmins. «C'est un artiste que je connais. On a fait plusieurs de ses chansons avec Quand ça nous chante [groupe musical de l'école secondaire catholique Thériault] et c'est un artiste que j'aime bien», affirme-t-elle.

À la suite de la diffusion de l'émission, Céleste Lévis, qui a reçu une pluie de courriels, de textos et d'appels téléphoniques, a offert une entrevue au journal Le Voyageur, et ce, à partir de l'hôtel Gouverneur à Montréal en vue d'une apparition à l'émission Salut Bonjour le lundi matin.

Mlle Lévis n'en pouvait plus de garder le secret. «L'audition a eu lieu en septembre, alors ça fait quand même assez longtemps», dit-elle. Elle ajoute que ses parents, Monique et Dan Lévis, ainsi que sa tante, Nicole Lévis, l'ont accompagnée aux auditions à l'aveugle et que leur appui lui est très précieux. Maintenant que le secret est dévoilé, la chanteuse peut partager sa joie haut et fort. «C'est incroyable le soutien que j'ai de la part des gens de Timmins, affirme-t-elle avec émotion. Depuis le début, Timmins est derrière moi et je vais continuer l'aventure avec eux. Ils peuvent me suivre sur Facebook. Les mots d'encouragement et les messages que je reçois, c'est ce qui va m'inspirer et me pousser à aller plus loin dans cette compétition.»

Pour elle, qui étudie en mathématiques approfondies à l'Université d'Ottawa, une participation à la troisième saison de La Voix est un rêve devenu réalité. Après avoir remporté le concours Ontario Pop en 2013, c'est maintenant qu'une autre aventure s'amorce. «La prochaine étape, c'est le Duel, mais on n'a pas d'autres infos à donner en ce moment. C'est à découvrir dans les prochaines semaines», conclut-elle.
Lu 7416 fois Dernière modification le vendredi, 20 février 2015 11:20
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Perspectives économique 2018 : Première expérience en français
    Perspectives économique 2018 : Première expérience en français Grand Sudbury — L’économie canadienne est en excellente santé selon le vice-président sénior et chef économiste de la Banque Scotia, Jean-François Perreault. La croissance de 3 % de l’économie en 2017 représente le double de ce qui avait été anticipé. Cependant,…
    Ecrit le vendredi, 15 décembre 2017 11:09
  • Idées cadeaux du Nord 2017
    Nord de l’Ontario — À l’heure où le magasinage en ligne et l’achat local s’ancrent dans les habitudes des consommateurs et où la tendance de la déconsommation et le pouvoir d’achat se côtoient, comment s’en tirer indemne, dans le temps…
    Ecrit le vendredi, 08 décembre 2017 16:46
  • Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier
    Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier Sudbury — La Caisse populaire Voyageurs a décidé de déménager son siège social situé dans le Moulin à Fleur, et d’autres services, vers le centre-ville de Sudbury. La conséquence : le centre de service Saint-Jean-de-Brébeuf sur l’avenue Notre-Dame fermera ses portes.…
    Ecrit le mercredi, 06 décembre 2017 12:36
  • Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord
    Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord Hearst et Kapuskasing — L’annonce de la fermeture d’une radio communautaire en Alberta, la semaine dernière, est reçue avec empathie. Cependant, la réalité des deux radios communautaires du Nord ontarien ne s’apparente en rien à celle des neuf stations communautaires…
    Ecrit le jeudi, 30 novembre 2017 15:05
  • Earlton pourrait se retrouver sans épicerie
    Earlton pourrait se retrouver sans épicerie Earlton —Le Canton d’Armstrong pourrait se retrouver sans épicerie d’ici l’an prochain. Il y a quelques semaines, le propriétaire de l’épicerie Grocery King d’Earlton, Michel Maurice, a dévoilé son intention de vendre son entreprise, ce qui pourrait mener à la…
    Ecrit le mercredi, 29 novembre 2017 14:30
  • Mise en valeur des villes et villages francophones
    Mise en valeur des villes et villages francophones Ontario — L’Association française des municipalités de l’Ontario (AFMO) a récemment complété un répertoire des communautés franco-ontariennes à l’échelle de la province. Intitulé Notre Place, histoire de découvrir la francophonie en Ontario, le document a pour objectif de mettre en…
    Ecrit le vendredi, 24 novembre 2017 11:39
  • Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne
    Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne Val Rita-Harty — La population de Val Rita-Harty — et celle d’Opasatika — aimerait pouvoir se procurer des produits de base, des fruits et légumes, de la viande et des produits locaux dans sa communauté. Grande utilisatrice du seul supermarché…
    Ecrit le jeudi, 23 novembre 2017 13:53

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login