Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 205
FacebookTwitter
mercredi, 25 mars 2015 00:00

Dans nos forêts canadiennes, l’érable!

Écrit par 
L’origine du sirop

Les Amérindiens ont été les premiers à découvrir le «sinzibukwud», le nom algonquin pour «sirop d’érable», signifiant «tire du bois». Les Amérindiens utilisaient leur tomahawk pour faire une incision en forme de V dans les arbres. Ils inséraient ensuite des roseaux ou une pièce concave d’écorce pour faire couler la sève dans un récipient en écorce de bouleau. Ils faisaient bouillir la sève recueillie dans des contenants d’argile pour obtenir le sirop. Les premiers colons et les négociants de fourrure ont introduit des chaudières de bois au processus ainsi que des bouilloires en fer et en cuivre. Quand la grande famine sévit, ils mangèrent des écorces d’un arbre qu’ils appelaient «michtan», lesquels ils fendaient au printemps pour en tirer un sirop doux comme du miel.

(Père Paul Le Jeune – Relation avec ce qui s’est passé sur le Grand Fleuve de Saint-Laurent en 1634)

À propos de l’érable

L’entaillage : Quel est le meilleur endroit où entailler les érables pour recueillir la sève ? On dit de faire l’incision sur le côté le plus chaud de l’arbre (côté sud). Les vieux érables donnent une sève plus sucrée. Il faut changer d’endroit chaque année.

Les eaux sucrées : Les Amérindiens connaissaient depuis toujours le secret de l’eau d’érable. Au fil du temps, les Québécois ont enrichi le vocabulaire.

Bagasse des sucres : Boisson alcoolisée fermentée à base de réduit de blé que l’on distille dans la cabane à sucre.

Caribou de cabane : Boisson alcoolisée composée d’une pinte de vin rouge pour dix onces de whisky, que l’on coupe d’un peu de sirop de la marmite bouillonnante.

Beauté

Un parfum exotique, fabuleux qui se fixe longtemps :

8 gouttes d’huile de patchouli

6 gouttes d’huile de jasmin

4 gouttes d’huile d’ylang-ylang

Combiner avec une once d’huile de jojoba. Laisser mûrir deux semaines avant d’utiliser. Ce parfum est captivant et très attirant.

Tartelettes au sirop d’érable : Septième ciel

Garniture :

1/3 t. de beurre

1/3 t. de farine tout-usage

1 t. de sirop d’érable

¾ t. de crème 35 %

Décoration :

crème fouettée

noix de pacanes

1. Dans une casserole, faire fondre le beurre. Ajouter la farine et cuire 1 minute en remuant.

2. Ajouter le sirop d’érable et le lait. Remuer à feu moyen jusqu’à épaississement.

3. Verser dans 16 mini-tartelettes cuites et refroidies.v 4. Laisser refroidir, décorer et verser!

Œufs dans le sirop

2 t. de sirop d’érable

6 œufs

Bouillir le sirop d’érable 5 minutes. Pour obtenir des œufs pochés, casser les œufs un à la fois dans une soucoupe et laisser tomber dans le sirop doucement. Pocher quelques minutes, pas trop longtemps pour ne pas trop les durcir.

Mot de la fin

Le printemps

Le temps a laissé son manteauv De vent, de froidure et de pluie

Et s’est vêtu de broderie

De soleil luisant, clair et beau.

(Charles d’Orléans)

Bonne semaine.

Abonnez vous
Lu 2680 fois

Actualité du Nord

  • Élections Kapuskasing : Qui remplacera le maire sortant?
    Élections Kapuskasing : Qui remplacera le maire sortant? Kapuskasing — Avec le départ du maire sortant, Al Spacek, les électeurs de Kapuskasing devront choisir un nouveau maire le 22 octobre parmi quatre candidats pour diriger la ville au cours des quatre prochaines années. Le bulletin de vote de…
    Ecrit le jeudi, 18 octobre 2018 14:35
  • Chapleau : Développement versus prudence fiscale
    Chapleau : Développement versus prudence fiscale Chapleau — Au cours de l’été, deux résidents de Chapleau ont déposé leur candidature pour le poste de maire. Les électeurs iront aux urnes lundi, comme dans toutes les municipalités ontariennes, pour choisir les candidats qui siègeront au conseil municipal…
    Ecrit le jeudi, 18 octobre 2018 09:00
  • Après presque 100 ans, la famille Perron passe le flambeau de l’épicerie d’Astorville
    Après presque 100 ans, la famille Perron passe le flambeau de l’épicerie d’Astorville Astorville — Le 1er octobre a marqué la fin d’une époque pour l’épicerie Perron Freshmart d’Astorville. L’entreprise quasi centenaire, qui a eu quatre générations de la famille Perron à sa barre, a récemment été vendue. Denise Beaupré-Perron et son époux…
    Ecrit le mercredi, 17 octobre 2018 14:00
  • Pelles en terre dans une semaine
    Pelles en terre dans une semaine Sudbury — La Place des Arts a obtenu les permis nécessaires au début des travaux de construction. L’entrepreneur retenu après le processus d’appel d’offres, Bélanger construction, pourra donc commencer la phase 1 des travaux dès le 23 octobre, date officielle…
    Ecrit le lundi, 15 octobre 2018 16:39
  • Élections Timmins : Rencontrez les candidats
    Élections Timmins : Rencontrez les candidats Timmins — Organisé par la Chambre de commerce de Timmins, le débat des candidats à la mairie de Timmins le 4 octobre a permis à des centaines de citoyens d’entendre l’opinion que chacun avait à faire valoir sur les enjeux qui…
    Ecrit le vendredi, 12 octobre 2018 15:26
  • Élections municipales : les enjeux de North Bay
    Élections municipales : les enjeux de North Bay North Bay — Les quatre candidats à la mairie de North Bay ont chacun proposé leurs solutions pour améliorer le secteur West Ferris et pour trouver des économies dans le budget municipal lors d’un débat télédiffusé le 4 octobre, organisé par…
    Ecrit le jeudi, 11 octobre 2018 15:31
  • Campagne grand public en marche
    Campagne grand public en marche Sudbury — La Place des Arts a lancé sa campagne communautaire de financement en présentant les 11 parrains et marraines qui auront la tâche de solliciter des dons et de parler du projet. Cette campagne servira principalement à équiper la…
    Ecrit le vendredi, 05 octobre 2018 19:38

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login