Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 205
FacebookTwitter
mercredi, 15 avril 2015 00:00

Dans nos bois : notre terroir de merveilles

Écrit par 
Les pousses d’épinette : L’épinette pousse un peu partout. D’un vert éclatant, dotées d’une résine merveilleuse, les pousses du printemps sont faciles à couper. Elles ont un petit goût citronné. On peut en faire un thé ou infuser les pousses dans un sirop de sucre pour agrémenter sa tasse de thé vert.

Les pousses de fougères : Bientôt, nous pourrons cueillir les fameuses pousses de fougère. Source de nourriture importante, d'un goût sauvage et délicat, c’est une merveille. Quand ce sera le temps de la cueillette, je vous en aviserai.

Les morilles : Saviez-vous que les morilles nous arrivent ici-même dans nos bois ? Elles apparaissent dans les sols argilo-calcaires. Le pied et la tête sont creux. Je les trouve en marchant sur mon sentier préféré en allant cueillir les fougères.

Les artichauts de Jérusalem : Comment vous dire mon émerveillement devant cette plante miraculeuse ? Découverte par les Indiens, pour la survie, c’est une belle grande plante bien verte. On creuse, très tôt au printemps ou à l’automne, pour trouver les artichauts comme des diamants noirs entourés de terre. Quel arôme! On les cueille et on peut les brosser, les arroser d’un mélange d’huile de qualité avec un peu d’ail et les faire rôtir au four. Ces artichauts, je les ai trouvés à la naissance de mon sentier environ à cinq kilomètres des fougères.

Célébrons le printemps

avec la tarte Banoffee, préférée de Céline Dion

Croûte

1 1/3 t. de miettes Graham

¼ t. de sucre

1/3 t. de beurre fondu

Garniture

1 boîte de 300 ml de lait condensé sucré

2 grosses bananes coupées en tranches d’un quart de pouce

3 c. à s. de jus de citron

1 t. de crème 35 %

2 c. à s. de sucre

½ t. de chocolat râpé

1. Mélanger les ingrédients de la croûte et presser dans un moule à charnière si possible. Cuire à 375 degrés 6 minutes.

2. Garniture : verser le lait concentré dans un bain-marie. Couvrir et déposer sur l’autre partie contenant de l’eau bouillante. Cuire 75 minutes jusqu’à obtenir une belle couleur caramel. Brasser, refroidir et étendre sur la croûte.

3. Arroser les tranches de bananes avec le jus de citron.

4. Dans un bol, fouetter la crème avec le sucre.

5. Déposer les bananes sur le caramel et recouvrir de crème fouettée.

6. Garnir de chocolat râpé et refroidir 4 heures avant de servir.

L’absinthe, bientôt sur les côtes ensoleillées

Toujours sur mon sentier, vers le sud, je trouve l’absinthe. Cette petite plante qui deviendra grande sort du sol rocailleux en une petite touffe grise-verdâtre, qui semble avoir été saupoudrée de poudre. En été, elle fait un mètre et plus. Les fleurs sont jaunes, petites, globuleuses, attachées et accrochées comme des pompons. Une odeur forte et aromatique se dégage de la plante entière. Ses vertus sont connues depuis la plus haute antiquité. Des recherches sérieuses sont actuellement en cours en Pologne. Dans la fabrication du vermouth, il y a de l’absinthe. On appelait la liqueur d’absinthe «la fée verte» et du temps du peintre Toulouse Lautrec, elle a fait des dommages considérables à cause des abus.

Mot de la fin 

Si vous voulez être dans la lumière, ne tournez pas votre dos au soleil. Quand l’ombre s’affaiblit et disparait, la lumière qui s’attarde devient l’ombre d’une autre lumière.

Bonne semaine.

Abonnez vous
Lu 1631 fois

Actualité du Nord

  • Perspectives économique 2018 : Première expérience en français
    Perspectives économique 2018 : Première expérience en français Grand Sudbury — L’économie canadienne est en excellente santé selon le vice-président sénior et chef économiste de la Banque Scotia, Jean-François Perreault. La croissance de 3 % de l’économie en 2017 représente le double de ce qui avait été anticipé. Cependant,…
    Ecrit le vendredi, 15 décembre 2017 11:09
  • Idées cadeaux du Nord 2017
    Nord de l’Ontario — À l’heure où le magasinage en ligne et l’achat local s’ancrent dans les habitudes des consommateurs et où la tendance de la déconsommation et le pouvoir d’achat se côtoient, comment s’en tirer indemne, dans le temps…
    Ecrit le vendredi, 08 décembre 2017 16:46
  • Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier
    Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier Sudbury — La Caisse populaire Voyageurs a décidé de déménager son siège social situé dans le Moulin à Fleur, et d’autres services, vers le centre-ville de Sudbury. La conséquence : le centre de service Saint-Jean-de-Brébeuf sur l’avenue Notre-Dame fermera ses portes.…
    Ecrit le mercredi, 06 décembre 2017 12:36
  • Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord
    Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord Hearst et Kapuskasing — L’annonce de la fermeture d’une radio communautaire en Alberta, la semaine dernière, est reçue avec empathie. Cependant, la réalité des deux radios communautaires du Nord ontarien ne s’apparente en rien à celle des neuf stations communautaires…
    Ecrit le jeudi, 30 novembre 2017 15:05
  • Earlton pourrait se retrouver sans épicerie
    Earlton pourrait se retrouver sans épicerie Earlton —Le Canton d’Armstrong pourrait se retrouver sans épicerie d’ici l’an prochain. Il y a quelques semaines, le propriétaire de l’épicerie Grocery King d’Earlton, Michel Maurice, a dévoilé son intention de vendre son entreprise, ce qui pourrait mener à la…
    Ecrit le mercredi, 29 novembre 2017 14:30
  • Mise en valeur des villes et villages francophones
    Mise en valeur des villes et villages francophones Ontario — L’Association française des municipalités de l’Ontario (AFMO) a récemment complété un répertoire des communautés franco-ontariennes à l’échelle de la province. Intitulé Notre Place, histoire de découvrir la francophonie en Ontario, le document a pour objectif de mettre en…
    Ecrit le vendredi, 24 novembre 2017 11:39
  • Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne
    Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne Val Rita-Harty — La population de Val Rita-Harty — et celle d’Opasatika — aimerait pouvoir se procurer des produits de base, des fruits et légumes, de la viande et des produits locaux dans sa communauté. Grande utilisatrice du seul supermarché…
    Ecrit le jeudi, 23 novembre 2017 13:53

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login