FacebookTwitter
jeudi, 12 septembre 2013 14:32

Un p’tit goût du Nord tout en délices

Écrit par 
Un p’tit goût du Nord tout en délices Photo : Ginette Leveillé

Temiskaming Shores — Le 5 septembre dernier, le Centre culturel ARTEM, en collaboration avec le Concours de labour, a su aguicher les papilles gustatives de la foule venue appuyer l’évènement P’tit goût du Nord. Plusieurs entreprises de la région ont voulu faire connaître la saveur de leurs produits régionaux par de somptueux plats à prix modique. Breana’s Railway Café, Country Café & Bakery, la fromagerie Thornloe, Golden Beef/Northern Harvest, Craig Haven Farm & Gardens, la chocolaterie Martine, Ferme Vervoot, The Orchard-Cakes & Pastries, Peggy Tong-Bennett, Mnopwaan, Big Bites, la boulangerie et pâtisserie Linda, la ferme Poschaven, Fromage du Village, Miel Abitémis, Northern Lights Regional Foods, Zante’s, The Roaster, Yves Prime Cut Meats, Husky’s Restaurant et Caryn Joy Coleman Catering faisaient partie de ces entreprises. Caryn Joy Coleman a préparé le dîner pour le lieutenant-gouverneur de l’Ontario, David C. Onley, lors de sa récente visite dans la région. Entre autres, elle a fait goûter M. et Mme Onley à l’eau à saveur de cèdre. Mme Onley l’a bien appréciée. De la nourriture, il y en avait pour tous les goûts, que ce soit pour les becs sucrés ou salés. De plus, le Centre culturel ARTEM a donné une saveur multiculturelle à cette soirée en invitant divers artistes de la région à exposer leurs œuvres, peu importe le médium utilisé. Parmi les artistes ayant participé, notons Julie Brown, Anne-Denise Mejaki, Iris Shields, Charlotte Lavictoire, Debi Degulla, Denis H. Gauthier, Michael Werner, Sherri Ismond, Sylvia Grantins, Thérèse Maxwell, Gisèle Auger, Carmen Laliberté, Cheryl Olafson, Georgette Ménard, Karl Chevrier, Charlie Johnson et Linda Roberts-Sailer. Cette dernière peint sur de la fourrure. Elle étire la peau jusqu’à ce qu’elle ait l’élasticité voulue, puis elle peint ses scènes de la nature en utilisant de la peinture pour le cuir, ce qui l’empêche de craquer une fois séchée. Trente clubs et organismes en ont profité pour faire la promotion de leurs activités et recruter des bénévoles. Chaque exposant avait devant son kiosque une série de logos produits par Dean Dubois qui permettaient d’identifier quel type de bénévoles l’organisme recherche. «Nous espérons que cette nouvelle stratégie de cibler les bénévoles avec leurs intérêts spécifiques permettra aux organisations de recruter la relève et ainsi avoir du sang neuf», de dire Réjeanne Bélisle-Massie, vice-présidente d’ARTEM et organisatrice de l’évènement. Il ne faut pas oublier que cette soirée était le lancement du Concours de labour, qui se déroulait à la ferme de Roch et Anne-Marie Loranger à Earlton en fin de semaine. Une tournée interactive s’ajoutait aussi à la liste des Tournées interactives communautaires du Témiskaming, mieux connues sous le nom TiC. La tournée est en lien direct avec le Concours de labour et s’intitule Plus de 100 ans d’agriculture au Témiskaming». Elle permet aux visiteurs et aux gens de la région d’en apprendre davantage sur ces hommes, femmes et familles qui ont marqué l’agriculture de la région. C’était là une belle occasion de faire connaître son commerce, son organisme et son art... en plus de prendre les gens par le ventre.

Lu 2311 fois Dernière modification le jeudi, 12 septembre 2013 14:51
La voix du Nord

info@lavoixdunord.ca

Actualité du Nord

  • Perspectives économique 2018 : Première expérience en français
    Perspectives économique 2018 : Première expérience en français Grand Sudbury — L’économie canadienne est en excellente santé selon le vice-président sénior et chef économiste de la Banque Scotia, Jean-François Perreault. La croissance de 3 % de l’économie en 2017 représente le double de ce qui avait été anticipé. Cependant,…
    Ecrit le vendredi, 15 décembre 2017 11:09
  • Idées cadeaux du Nord 2017
    Nord de l’Ontario — À l’heure où le magasinage en ligne et l’achat local s’ancrent dans les habitudes des consommateurs et où la tendance de la déconsommation et le pouvoir d’achat se côtoient, comment s’en tirer indemne, dans le temps…
    Ecrit le vendredi, 08 décembre 2017 16:46
  • Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier
    Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier Sudbury — La Caisse populaire Voyageurs a décidé de déménager son siège social situé dans le Moulin à Fleur, et d’autres services, vers le centre-ville de Sudbury. La conséquence : le centre de service Saint-Jean-de-Brébeuf sur l’avenue Notre-Dame fermera ses portes.…
    Ecrit le mercredi, 06 décembre 2017 12:36
  • Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord
    Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord Hearst et Kapuskasing — L’annonce de la fermeture d’une radio communautaire en Alberta, la semaine dernière, est reçue avec empathie. Cependant, la réalité des deux radios communautaires du Nord ontarien ne s’apparente en rien à celle des neuf stations communautaires…
    Ecrit le jeudi, 30 novembre 2017 15:05
  • Earlton pourrait se retrouver sans épicerie
    Earlton pourrait se retrouver sans épicerie Earlton —Le Canton d’Armstrong pourrait se retrouver sans épicerie d’ici l’an prochain. Il y a quelques semaines, le propriétaire de l’épicerie Grocery King d’Earlton, Michel Maurice, a dévoilé son intention de vendre son entreprise, ce qui pourrait mener à la…
    Ecrit le mercredi, 29 novembre 2017 14:30
  • Mise en valeur des villes et villages francophones
    Mise en valeur des villes et villages francophones Ontario — L’Association française des municipalités de l’Ontario (AFMO) a récemment complété un répertoire des communautés franco-ontariennes à l’échelle de la province. Intitulé Notre Place, histoire de découvrir la francophonie en Ontario, le document a pour objectif de mettre en…
    Ecrit le vendredi, 24 novembre 2017 11:39
  • Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne
    Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne Val Rita-Harty — La population de Val Rita-Harty — et celle d’Opasatika — aimerait pouvoir se procurer des produits de base, des fruits et légumes, de la viande et des produits locaux dans sa communauté. Grande utilisatrice du seul supermarché…
    Ecrit le jeudi, 23 novembre 2017 13:53

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login