FacebookTwitter
jeudi, 26 novembre 2015 16:00

L’histoire de Cobalt sociofinancée

Écrit par 
L’histoire de Cobalt sociofinancée Photo : courtoisie

Cobalt — Une campagne de sociofinancement lancée le 26 novembre vise à soutenir l’Historic Cobalt Legacy Fund créé pour assurer la conservation du patrimoine de la petite ville nord-ontarienne, autrefois un important centre minier.

MISE À JOUR : La campagne, qui a pris fin le 6 janvier, aura permis d’amasser 64 % de l’objectif de 10 000 $, soit 6385 $.

La campagne s'articule autour de la prévente d’un livre, qui doit paraitre en février, dans lequel l’historien Douglas Baldwin expose l’histoire de la ville centenaire. Cobalt: Canada’s Forgotten Silver Boom Town rappelle comment, du jour au lendemain, 20 000 personnes se sont installées dans une région à peine développée et que cette ruée vers l’argent a été plus importante que la ruée vers l’or du Klondike.

« Je peux parler longtemps de Cobalt », indique l’auteur du livre de 380 pages, Douglas Baldwin. « C’est la première et seule ville champignon de l’industrie argentifère en Ontario. C’est la ville qui a transformé l’Ontario en province minière et qui a permis à Toronto de dépasser Montréal pour devenir la capitale financière du Canada. […] Tout le monde — la Nouvelle-Zélande, la Finlande, l’Afrique du Sud — connaissait Cobalt. »

Il défile les exemples d’incidence de l’exploitation des mines de Cobalt sur la province et le pays : régulation des marchés financiers et redevances minières repensées, lois du travail et de la santé publique changées, accidentés du travail indemnisés, journée de travail réduite… Même si on exploitait déjà des mines à Sudbury, le contexte particulier de Cobalt a précipité la mise en œuvre de politiques ou leur transformation, soutient M. Baldwin.

Toutes les recettes de vente du livre, au-delà des frais d’impression, seront versées au fonds du patrimoine historique de Cobalt, qui veut soutenir la bibliothèque publique de Cobalt ainsi que des organismes à vocation patrimoniale comme le Cobalt Mining Museum, le Bunker Military Museum, le Classic Theatre et le Cobalt Heritage Silver Trail, pour le moment financées par la municipalité.

« Un jour, il n’y aura plus de fonds publics pour soutenir ces organismes », s'inquiète la mairesse de Cobalt, Tina Sartoretto, qui précise que depuis l’annonce du don de 1 million $ de la minière Agnico Eagle le printemps dernier 15 000 $ se sont ajoutés au fonds. Elle accueille favorablement le livre, autant pour la ressource qu’il sera que pour la vitrine qu’il offre à Cobalt. « Les activités et les évènements, c’est de la promotion. Notre cible est de 3 millions $ d’ici 10 ans. Il y a du pain sur la planche », indique-t-elle.

La campagne Keep Cobalt’s History Alive, hébergée sur la plateforme de sociofinancement Fundrzer et au www.cobaltboomtown.com, prend fin le 5 janvier. Elle est pilotée par les aubergistes Nicole Guertin et Jocelyn Blais, passionnés de l’histoire de Cobalt et d’Haileybury, qui espèrent notamment mieux la faire connaitre au grand public.



Abonnez vous

Lu 4378 fois Dernière modification le dimanche, 10 janvier 2016 17:51
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44
  • Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle
    Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle Bonfield et North Bay — Natalie Daoust, une jeune femme de 24 ans qui demeurait à Bonfield jusqu’à tout récemment, commence tranquillement à regagner ses forces à la suite d’une greffe des deux poumons. Souffrant de problèmes pulmonaires depuis quelques années,…
    Ecrit le mercredi, 24 avril 2019 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login