FacebookTwitter
mercredi, 18 mai 2016 06:00

Lettre ouverte à la première ministre au sujet de notre université

Madame Wynn,

La semaine dernière, vous avez répondu à une question de l’opposition sur la création d’une université de langue française et vous avez déçu près de 1 million de parlants français en Ontario. Vous avez dit n’avoir jamais promis de construire une université franco-ontarienne, mais plutôt que vous vouliez augmenter les programmes disponibles en français. Je vous souligne que vous ne répondez pas à la question : Quand allez-vous créer une université franco-ontarienne?

D’emblée, permettez-moi d’être un peu d’accord avec vous. Dans un premier temps, la création d’une université de langue française ne nécessiterait pas un gros projet de construction. Ses programmes, transférés des universités dites bilingues, pourraient très bien être regroupés dans des édifices universitaires où collégiaux existants. En fait vous devriez lire le texte du professeur de l’Université Laurentienne, Serge Miville, (www5.tfo.org/onfr/luniversite-franco-ontarienne-cest-ltemps/). Il vous explique pas à pas comment mettre notre université sur pied. Vous épargneriez ainsi quelques sous.

En parlant de sous, ne vous méprenez pas, il en faudra. Peut-être pourrions-nous, au début, cohabiter dans d’autres institutions, mais, à moyen terme, nous voulons nos propres campus, partout en province. De toute façon, vous nous devez de l’argent. Depuis 1849, date de création de l’Université de Toronto, les Franco-Ontariens payent des taxes — rappelez-vous, nous sommes ici depuis 400 ans — pour l’éducation postsecondaire des Anglo-Ontariens. Ne croyez-vous pas qu’il serait temps d’équilibrer les comptes?

Je sais bien que l’Ontario doit composer avec une dette de près de 300 milliards $, mais je vous rappelle que votre parti est au pouvoir depuis 2003 et a accumulé, en moyenne, des déficits de 9,7 milliards $ par année. Ce sont vos gouvernements qui ont géré ces finances, pas les Franco-Ontariens. Je vous prie de ne pas tenter de régler vos problèmes financiers sur notre dos.

En fait, Les Franco-Ontariens pourraient probablement vous donner quelques trucs sur comment gérer des institutions à moindre cout. Nous le faisons depuis des siècles. La semaine dernière, par exemple, vous auriez pu visiter l’Université de Hearst alors que vous étiez de passage dans cette ville.

Vous y auriez vu comment une petite poignée d’administrateurs et de professeurs réussit à offrir 19 programmes à 150 étudiants sur trois campus. Vous auriez compris comment avec seulement 4 millions $ de financement, l’université a lancé un nouveau mode d’enseignement en bloc ainsi qu’un effort de recrutement innovateur qui lui ont permis d’accroitre son offre de programmes... et de faire vivre un édifice. Eh oui, un édifice.

En somme, Madame Wynne, arrêtez de tergiverser. Depuis plus de quatre ans, les jeunes Franco-Ontariens — notre avenir — ont monté un solide dossier appuyant la création d’une université franco-ontarienne. Ils ont consulté la population, présenté des rapports, rencontré vos ministres et obtenu l’appui des deux partis d’opposition pour ce projet.

«Do the right thing». Comme dirait l’autre, on est en 2016.

Lu 2316 fois Dernière modification le mardi, 17 mai 2016 13:58
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée
    Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée North Bay — Kiku Ng, bientôt une élève de la 12e année de l’École secondaire catholique Algonquin, a décidé de combiner sa passion pour les bonbons et sa culture en démarrant son propre commerce. Avec l’aide d’une bourse de 3000 $ du…
    Ecrit le vendredi, 13 juillet 2018 16:10
  • Si vous allez à l’urgence, apportez une collation
    Si vous allez à l’urgence, apportez une collation Sudbury — Les médecins Hospitalistes — spécialistes des interventions d’urgence et des patients orphelins — sont inquiets du manque d’intérêt et d’empathie de la direction d’Horizon Santé Nord (HSN) par rapport à leur travail et leurs patients. Malgré les fonds…
    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 16:13
  • Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux
    Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux Sudbury — Jenny Migneault dénonce depuis plusieurs années le manque d’appui du gouvernement canadien pour les aidants naturels des anciens combattants souffrant d’un syndrome de stress posttraumatique (SSPT). Avec son conjoint, Orlando Fantini, elle parcourt présentement l’ouest du Canada afin…
    Ecrit le mardi, 10 juillet 2018 15:42
  • 20 ans de popote
    20 ans de popote Sudbury — Les trois dames qui préparaient les bons repas du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) depuis plusieurs années, Cécile Levac, Irène McLaughlin et Roxanne Blais, ont décidé de prendre leur retraite en même temps. Le diner…
    Ecrit le vendredi, 06 juillet 2018 16:38
  • La communauté semble favorable à une COOP à Earlton
    La communauté semble favorable à une COOP à Earlton Sudbury — Les premières réactions des participants à une rencontre d’information semblent favorables à la création d’une coopérative alimentaire à Earlton après la fermeture il y a deux semaines de la seule épicerie, Earlton Grocery King, qui desservait toute cette…
    Ecrit le vendredi, 29 juin 2018 11:39
  • Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne
    Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne Sudbury — Martine Belanger, diplômée du programme francophone de sciences infirmières de l’Université Laurentienne de Sudbury depuis le mois de mai, a remporté l’un des trois prix Coup de cœur du jury lors du 7e Congrès mondial des infirmières et infirmiers…
    Ecrit le jeudi, 28 juin 2018 12:42
  • Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements?
    Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements? Sudbury — «Un environnement de travail toxique» : le terme a été utilisé plus d’une fois par des employés et la clientèle lors de l’assemblée générale annuelle du Centre de counselling de Sudbury (CCS) samedi dernier. Les relations entre la…
    Ecrit le mercredi, 27 juin 2018 10:00

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login