FacebookTwitter
jeudi, 29 décembre 2016 08:00

Analyse sur l’utilisation des locaux du CSCDGR à Kapuskasing

Écrit par 
Kapuskasing — Dans un avenir rapproché, le Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières (CSCDGR) entend étudier l’utilisation de ses bâtiments à Kapuskasing. Un comité d’examen des installations doit analyser les synergies possibles, voir si un réaménagement s’impose, et émettre des recommandations à la table de gouvernance, soit aux conseillers élus.

Une planificatrice en immobilisation, Lyne Laferrière, doit organiser une consultation publique pour la région de Kapuskasing «prochainement», selon le directeur de communications du CSCDGR, Richard Loiselle.

En février 2016, dans le cadre d’une rencontre publique tenue à l’École Sainte-Rita, Éric St-Pierre, alors en poste, avait indiqué que le taux d’occupation des écoles élémentaires de Kapuskasing respectait les attentes du ministère de l’Éducation, mais que celui de l’École secondaire catholique Cité des jeunes était nettement sous la barre de l’indicateur de 60 %. Il précisait que l’occupation de l’école avoisinait plutôt les 40 % avec 230 élèves pour une capacité de 850.

«Si le ratio d’occupation tombe sous la barre des 60 %, on essaie de maximiser les installations, soit par le biais de partenariats communautaires, soit en faisant un réaménagement», expliquait alors M. St-Pierre.

Étude régionale

Le poste de planification des immobilisations a été créé à la demande du ministère de l’Éducation en 2013 et vise à analyser et maximiser l’utilisation des écoles de chacun des conseils scolaires.

La planification alors entreprise par le CSCDGR prévoyait une analyse de l’utilisation des écoles de Hearst à Temiskaming Shores — les ratios, les effectifs et les prévisions ont été passés au peigne fin en 2013-2014.

Pour le moment, les conseillers scolaires ont donné le mandat au personnel du CSCDGR d’étudier la situation à Kapuskasing, mais pas dans les autres localités desservies par le conseil scolaire. On s’attend toutefois à ce que l’exercice soit repris ailleurs, avance M. Loiselle, «s’il y a besoin d’examiner», précise-t-il, prudent.

Dans les dernières années, le CSCDGR s’est départi de plusieurs bâtiments à Kapuskasing, dont l’École élémentaire Sacré-Cœur, l’École élémentaire Jeanne-Mance et le point de service, aujourd’hui installé dans les locaux de l’école secondaire.

Lu 3002 fois Dernière modification le mardi, 27 décembre 2016 14:41
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Perspectives économique 2018 : Première expérience en français
    Perspectives économique 2018 : Première expérience en français Grand Sudbury — L’économie canadienne est en excellente santé selon le vice-président sénior et chef économiste de la Banque Scotia, Jean-François Perreault. La croissance de 3 % de l’économie en 2017 représente le double de ce qui avait été anticipé. Cependant,…
    Ecrit le vendredi, 15 décembre 2017 11:09
  • Idées cadeaux du Nord 2017
    Nord de l’Ontario — À l’heure où le magasinage en ligne et l’achat local s’ancrent dans les habitudes des consommateurs et où la tendance de la déconsommation et le pouvoir d’achat se côtoient, comment s’en tirer indemne, dans le temps…
    Ecrit le vendredi, 08 décembre 2017 16:46
  • Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier
    Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier Sudbury — La Caisse populaire Voyageurs a décidé de déménager son siège social situé dans le Moulin à Fleur, et d’autres services, vers le centre-ville de Sudbury. La conséquence : le centre de service Saint-Jean-de-Brébeuf sur l’avenue Notre-Dame fermera ses portes.…
    Ecrit le mercredi, 06 décembre 2017 12:36
  • Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord
    Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord Hearst et Kapuskasing — L’annonce de la fermeture d’une radio communautaire en Alberta, la semaine dernière, est reçue avec empathie. Cependant, la réalité des deux radios communautaires du Nord ontarien ne s’apparente en rien à celle des neuf stations communautaires…
    Ecrit le jeudi, 30 novembre 2017 15:05
  • Earlton pourrait se retrouver sans épicerie
    Earlton pourrait se retrouver sans épicerie Earlton —Le Canton d’Armstrong pourrait se retrouver sans épicerie d’ici l’an prochain. Il y a quelques semaines, le propriétaire de l’épicerie Grocery King d’Earlton, Michel Maurice, a dévoilé son intention de vendre son entreprise, ce qui pourrait mener à la…
    Ecrit le mercredi, 29 novembre 2017 14:30
  • Mise en valeur des villes et villages francophones
    Mise en valeur des villes et villages francophones Ontario — L’Association française des municipalités de l’Ontario (AFMO) a récemment complété un répertoire des communautés franco-ontariennes à l’échelle de la province. Intitulé Notre Place, histoire de découvrir la francophonie en Ontario, le document a pour objectif de mettre en…
    Ecrit le vendredi, 24 novembre 2017 11:39
  • Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne
    Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne Val Rita-Harty — La population de Val Rita-Harty — et celle d’Opasatika — aimerait pouvoir se procurer des produits de base, des fruits et légumes, de la viande et des produits locaux dans sa communauté. Grande utilisatrice du seul supermarché…
    Ecrit le jeudi, 23 novembre 2017 13:53

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login