FacebookTwitter
mercredi, 25 janvier 2017 16:00

Les «maudites» assurances…

Écrit par 


Les «maudites» assurances…


L’achat d’un forfait voyage, qu’il soit ou non tout inclus, est pour la plupart des gens l’une des grosses dépenses de l’année. Malgré tout, plusieurs personnes prennent encore la décision de partir sans assurance.

Le mot «assurance» rime avec «méfiance» pour beaucoup d’entre nous. Dans le cas de l’assurance voyage, je ne connais aucun professionnel du voyage digne de ce nom qui vous recommanderait de partir sans. En fait, selon la loi en Ontario, l’agent de voyage ou le grossiste avec lequel vous faites affaire est obligé de vous offrir une couverture d’assurance annulation et médicale au moment de l’achat de votre forfait.

Frais médicaux

Un grand nombre de personnes pensent, à tort, que l’assurance médicale provinciale (OHIP) fonctionne à l’étranger. Même s’il est vrai que vous pourriez vous faire rembourser une partie des dépenses, vous devrez payer à votre sortie de l’hôpital et ensuite entamer les procédures pour vous faire rembourser. Et quand on doit se faire soigner à l’étranger, on apprécie encore plus notre système de santé. Dans certains pays, comme à Cuba, on peut vous demander, lors de votre arrivée au pays, de montrer votre preuve d’assurance. Votre carte OHIP n’est pas considérée comme une preuve.

Aussi, si vous êtes du genre à aimer la plongée sous-marine, l’escalade, le ski ou des sports qui pourraient être considérés comme extrêmes, assurez-vous que votre police d’assurance vous couvre en cas d’accident.

Annulation

Vous partez dans deux jours et subitement, votre enfant tombe malade, votre mère décède ou vous vous cassez la jambe? Si vous n’avez pas d’assurance annulation ou une protection contre l’annulation quelconque, vous risquez de perdre gros.

Selon le transporteur, des changements sont possibles entre 20 à 7 jours avant le départ. Ensuite, votre voyage devient 100 % non remboursable, non échangeable. Aussi, si vous désirez que quelqu’un d’autre prenne votre place, la plupart des grossistes et transporteurs n’acceptent plus de changer le nom d’un passager. Prendre note que pour tout changement à tout moment, les transporteurs/grossistes peuvent aussi charger des frais.

Interruption de voyage

Vous êtes à destination et votre enfant que vous avez laissé aux bons soins de grand-maman est hospitalisé… Si vous n’avez pas l’assurance Interruption de voyage, vous allez devoir payer de votre poche votre billet d’avion de retour. Le représentant à destination pourra vous aider à faire vos réservations, mais la compagnie aérienne ou le grossiste ne vous paiera pas ce billet d’avion.

On se dit souvent que ça n’arrive qu’aux autres, mais malheureusement, personne n’est à l’abri. Les transporteurs et les grossistes reçoivent des centaines d’appels par jour (je n’exagère pas) de gens qui n’ont pas d’assurance et qui sont dans une situation qu’ils n’ont pas prévu. Ils pleurent, ils crient, ils menacent, ils hurlent, mais ça ne change pas le fait que c’est la responsabilité du voyageur et non du voyagiste d’avoir une police d’assurance valide.

À la semaine prochaine!

PS : Les assurances voyage de cartes de crédit ne couvrent souvent que le détenteur de la carte, je vous conseille de vérifier les conditions générales de votre carte à ce propos.

Lu 1068 fois Dernière modification le mercredi, 25 janvier 2017 16:13

Actualité du Nord

  • Idées cadeaux du Nord 2017
    Nord de l’Ontario — À l’heure où le magasinage en ligne et l’achat local s’ancrent dans les habitudes des consommateurs et où la tendance de la déconsommation et le pouvoir d’achat se côtoient, comment s’en tirer indemne, dans le temps…
    Ecrit le vendredi, 08 décembre 2017 16:46
  • Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier
    Le Moulin à Fleur perdra sa caisse populaire de quartier Sudbury — La Caisse populaire Voyageurs a décidé de déménager son siège social situé dans le Moulin à Fleur, et d’autres services, vers le centre-ville de Sudbury. La conséquence : le centre de service Saint-Jean-de-Brébeuf sur l’avenue Notre-Dame fermera ses portes.…
    Ecrit le mercredi, 06 décembre 2017 12:36
  • Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord
    Pas d’inquiétudes pour les radios communautaires du Nord Hearst et Kapuskasing — L’annonce de la fermeture d’une radio communautaire en Alberta, la semaine dernière, est reçue avec empathie. Cependant, la réalité des deux radios communautaires du Nord ontarien ne s’apparente en rien à celle des neuf stations communautaires…
    Ecrit le jeudi, 30 novembre 2017 15:05
  • Earlton pourrait se retrouver sans épicerie
    Earlton pourrait se retrouver sans épicerie Earlton —Le Canton d’Armstrong pourrait se retrouver sans épicerie d’ici l’an prochain. Il y a quelques semaines, le propriétaire de l’épicerie Grocery King d’Earlton, Michel Maurice, a dévoilé son intention de vendre son entreprise, ce qui pourrait mener à la…
    Ecrit le mercredi, 29 novembre 2017 14:30
  • Mise en valeur des villes et villages francophones
    Mise en valeur des villes et villages francophones Ontario — L’Association française des municipalités de l’Ontario (AFMO) a récemment complété un répertoire des communautés franco-ontariennes à l’échelle de la province. Intitulé Notre Place, histoire de découvrir la francophonie en Ontario, le document a pour objectif de mettre en…
    Ecrit le vendredi, 24 novembre 2017 11:39
  • Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne
    Val Rita-Harty : La population devra s’engager pour qu'une coop fonctionne Val Rita-Harty — La population de Val Rita-Harty — et celle d’Opasatika — aimerait pouvoir se procurer des produits de base, des fruits et légumes, de la viande et des produits locaux dans sa communauté. Grande utilisatrice du seul supermarché…
    Ecrit le jeudi, 23 novembre 2017 13:53
  • «Je sens que le futur de tous les étudiants n’a pas été pris en compte»
    «Je sens que le futur de tous les étudiants n’a pas été pris en compte» Ontario — Après cinq semaines de grève dans les collèges ontariens, le gouvernement de l’Ontario a adopté une loi dimanche pour le retour au travail des professeurs et le retour en classe des étudiants. Les cours ont repris mardi. La…
    Ecrit le mercredi, 22 novembre 2017 14:06

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login