FacebookTwitter
mercredi, 01 février 2017 13:51

Cap sur le Pôle Nord

Écrit par 
Martin Murray et son chien Sky, qui l’accompagnera au Pôle Nord Martin Murray et son chien Sky, qui l’accompagnera au Pôle Nord Photo : Courtoisie
Val Rita — Il en rêve depuis une dizaine d’années : Martin Murray partira pour le Pôle Nord au début du mois de mars. Le sportif originaire de Val Rita parcourra 767 km en ski en une cinquantaine de jours avec l’unique compagnie de son chien Sky.

Habitué de la traversée du lac Abitibi, fort de son expérience d’expéditions sur la baie James, le lac Winnipeg (378 km) et le Grand lac des Esclaves (243 km), c’est l’acharnement qui le pousse à relever le défi polaire. En 2010, il était parti en cette direction en solo, mais avait dû faire demi-tour. En 2012, il avait aussi essuyé difficilement un échec. Cette fois-ci, c’est la bonne, dit celui que ses amis surnomment l’homme des glaces. «C’est la première fois que j’organise ça [sans être] nerveux», admet-il.

À l’origine, en visant le pôle, il cherchait à se dépasser. Aujourd’hui, il avoue avancer plus par crainte des regrets que par esprit de dépassement. «Je préfère dealer avec un échec que de dealer avec des regrets», dit-il, admettant qu’il tient à terminer ce qu’il a commencé en 2010. «Il y a des gens qui me disent qu’ils sont contents que je réalise mon rêve, mais ce n’est plus un rêve. C’est quelque chose que je dois faire. J’en ai trop parlé. Je dois le faire.»

Ce but polaire a repris naissance l’année dernière, à sa sortie du Grand lac des Esclaves dans les Territoires du Nord-Ouest. Il a fait quelques téléphones, trouvé d’autres personnes qui partent pendant la même période pour coordonner les services de ravitaillement, mais il partira seul avec son chien Sky et son traineau qui contiendra sa tente, de la nourriture lyophilisée et beaucoup de beurre.

L’aventurier d’Edmonton Richard Weber, qui a organisé plus de 45 expéditions en Arctique, mange beaucoup de beurre en expédition, souligne l’aventurier franco-ontarien. «Il mange un bâtonnet de beurre par jour», dit-il. «Il prend des déjeuners et des soupers de pemmican [un mélange de gras, de viande et de petits fruits] et du beurre dans la journée. Cinquante pourcent de son alimentation est constituée de gras.»

Cette diète doit d’ailleurs faire partie de son entrainement. À l’automne, il s’est concentré sur sa musculation, il a fait du ski à Iqaluit pendant les Fêtes, il veille maintenant à sa santé cardiaque et s’entraine en ski patin et ajuste sa digestion en prévision du départ.

«J’ai besoin, de temps à autre, de me retrouver seul devant les éléments les plus extrêmes de la nature», a-t-il confié à son ami Jean-Pierre Robichaud, qui l’accompagne sur le lac Abitibi toutes les années — sauf cette année. «Ça me permet de mettre le bouton à off et à ne penser qu’à survivre.»

Lu 5397 fois Dernière modification le mercredi, 01 février 2017 13:55
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Des dons pour des êtres sociaux
    Des dons pour des êtres sociaux Grand Sudbury — Sarah Lemieux et Imran Bagha ont organisé de leur propre chef une collecte de produits hygiéniques pour la Clinique du coin du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury. Les boites de collectes seront en place jusqu’au…
    Ecrit le mardi, 15 août 2017 13:43
  • Déménager le musée, mais où?
    Déménager le musée, mais où? Sudbury — Le musée du Moulin à Fleur ne reçoit pas de visiteurs cet été puisqu’il est fermé pour des rénovations. Selon le gestionnaire des Ressources documentaires et du patrimoine du Grand Sudbury, Brian Harding, il est évident depuis plusieurs…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 10:48
  • Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères
    Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères Sudbury — Après avoir elle-même connu les méfaits de l’isolement que vivent plusieurs jeunes mamans, la résidente de Shefford au Québec, Audrey Poulin, a décidé de lancer l’application mobile Social.mom, qui crée des réseaux entre mères de famille d’une même…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 09:49
  • Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing
    Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing North Bay — Les diverses communautés culturelles du Nipissing se sont rassemblées à la maison mère (Motherhouse) Saint-Joseph de North Bay lundi pour assister à une cérémonie de réconciliation avec les Premières Nations. Dans le cadre du Pèlerinage canadien en…
    Ecrit le jeudi, 03 août 2017 19:25
  • Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue
    Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue Ottawa — Le taux de bilinguisme a atteint un nouveau sommet au Canada, passant de 17,5 à 18 % à l'échelle nationale entre 2011 et 2016, selon les données du recensement 2016 de Statistique Canada. Pendant ce temps, l'anglais a gagné…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:58
  • Une première coopérative jeunesse de services
    Une première coopérative jeunesse de services Temiskaming Shores — La première Coopérative jeunesse de services dans la province, Jeunes en action, a été inauguré jeudi dernier au bureau de l’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO) du Témiskaming. Le regroupement de jeunes coopérants de la 7e et 8e année…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:20
  • Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé
    Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé Ottawa — On efface et on recommence. Après avoir échoué au premier essai, le gouvernement de Justin Trudeau réenclenche le processus de nomination afin de pourvoir le poste de commissaire aux langues officielles. Le poste a été affiché vendredi midi…
    Ecrit le vendredi, 28 juillet 2017 17:34

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login