FacebookTwitter
mercredi, 22 mars 2017 16:02

Drôle aux gosses de retour pour une deuxième année

Écrit par 
Les comédiens de Drôle aux gosses Les comédiens de Drôle aux gosses Photo : Courtoisie
Sturgeon Falls — Les amateurs d’improvisation et de comédie de Nipissing Ouest auront à nouveau l’opportunité d’assister au spectacle d’humour Drôle aux gosses samedi soir à l’École secondaire catholique Franco-Cité. Six comédiens professionnels et amateurs présenteront divers numéros et scènes improvisés — différents de ceux de l’année dernière.

«Le spectacle est une campagne de financement pour l’équipe d’improvisation de l’école. L’équipe étoile [de l’école] monte le spectacle. Mais ceux qui livrent le spectacle sont d’anciens improvisateurs de l’école», explique le directeur adjoint de Franco-Cité et membre de l’équipe d’improvisation de Drôle aux gosses, Luc Larocque. «Ce sont des adultes qui ont eu de l’expérience dans le domaine du divertissement, mais aussi des gens qui ont un peu plus de maturité pour être capables de livrer un show peut-être un peu corsé, un peu plus intéressant.»

Une expression bien locale

Les promoteurs de l’évènement ont voulu capitaliser sur l’expression «aux gosses», un régionalisme qui décrit l’ampleur d’un évènement ou d’une circonstance. Selon M. Larocque, cette expression populaire est bien connue dans la communauté.

«Nipissing Ouest est reconnue pour bien des choses. C’est reconnu pour sa poutine, mais c’est aussi reconnu pour sa forme de langage. Aussitôt que t’ajoutes le suffixe «aux gosses» à la fin de quelque chose, tout le monde se comprend, [comme] “c’est mental aux gosses”», précise-t-il. «On voulait livrer un show qui était “drôle aux gosses” et on savait que les gens de la communauté de Nipissing Ouest auraient vibré à ça.»

L’improvisation gagne en popularité auprès dans la communauté artistique de Sturgeon Falls et des environs. En 2016, le spectacle Drôle aux gosses a été présenté devant une salle comble. Avec seulement 250 billets en vente, les promoteurs du spectacle croient pouvoir atteindre le même niveau de succès, malgré l’annulation du spectacle plus familial qui était initialement prévu le vendredi.

«Il y a tellement d’évènements qui se déroulent à Nipissing Ouest et on a voulu faire en sorte que les gens de la communauté n’aient pas de conflits. La raison pourquoi on a annulé le spectacle de vendredi soir, c’est parce que c’est un spectacle familial et il y avait beaucoup moins de billets de vendus», précise M. Larocque. «J’ai vraiment l’impression que le spectacle pour public averti attire les gens. Sans être vulgaire, le spectacle est quand même pour un spectateur averti. Il y a des enfants de 12 ans et des adolescents de 16 ans qui sont là. Je sais que l’an dernier, ç’a été extrêmement bien reçu et je souhaite que ça soit aussi bien reçu.»

Lu 1389 fois Dernière modification le mercredi, 22 mars 2017 16:09
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57
  • Caricature du 11 avril : Nous y avons vu une critique des médias
    Bonjour à tous, La caricature publiée cette semaine dans Le Voyageur provoque de fortes réactions. Nous tenons tout d’abord à vous assurer que nous avons, nous aussi, été attristés par l’accident tragique qui a eu lieu en Saskatchewan. Qui plus…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:38
  • Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury
    Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury Ottawa – Sudbury — La première femme francophone élue comme conseillère scolaire au Sudbury Board of Education (SBE), Thérèse Lebel-Brunet, est décédée à Ottawa le 30 mars. Si l’éducation des francophones était importante pour cette enseignante de formation, ce n’est pas…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 13:00
  • CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones
    CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones Ontario — Dans un nouveau rapport publié le 11 avril, le Commissariat aux services en français de l’Ontario (CSF) fait six recommandations qui visent l’établissement d’une meilleure équité dans les placements publicitaires faits par le gouvernement, en anglais et en français,…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 06:30
  • Le Musée de Callander recherches de photos de Quintland
    Le Musée de Callander recherches de photos de Quintland Le Musée du patrimoine de Callander espère trouver de nouvelles images du parc thématique Quintland pour une exposition d’artéfacts des quintuplées Dionne, qui débutera le 26 mai prochain, dans le cadre de l’anniversaire de naissances des jumelles Dionne (le 28 mai). Quintland,…
    Ecrit le mercredi, 04 avril 2018 14:47
  • Comment une autiste a trouvé sa place grâce au sport
    Comment une autiste a trouvé sa place grâce au sport Le 2 avril est la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme Sudbury — Les bienfaits de l’exercice physique sur le corps et l’esprit sont bien connus. Les enfants qui vivent avec un syndrome du spectre de l’autisme ne font pas…
    Ecrit le lundi, 02 avril 2018 10:14

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login