FacebookTwitter
mercredi, 22 mars 2017 16:02

Drôle aux gosses de retour pour une deuxième année

Écrit par 
Les comédiens de Drôle aux gosses Les comédiens de Drôle aux gosses Photo : Courtoisie
Sturgeon Falls — Les amateurs d’improvisation et de comédie de Nipissing Ouest auront à nouveau l’opportunité d’assister au spectacle d’humour Drôle aux gosses samedi soir à l’École secondaire catholique Franco-Cité. Six comédiens professionnels et amateurs présenteront divers numéros et scènes improvisés — différents de ceux de l’année dernière.

«Le spectacle est une campagne de financement pour l’équipe d’improvisation de l’école. L’équipe étoile [de l’école] monte le spectacle. Mais ceux qui livrent le spectacle sont d’anciens improvisateurs de l’école», explique le directeur adjoint de Franco-Cité et membre de l’équipe d’improvisation de Drôle aux gosses, Luc Larocque. «Ce sont des adultes qui ont eu de l’expérience dans le domaine du divertissement, mais aussi des gens qui ont un peu plus de maturité pour être capables de livrer un show peut-être un peu corsé, un peu plus intéressant.»

Une expression bien locale

Les promoteurs de l’évènement ont voulu capitaliser sur l’expression «aux gosses», un régionalisme qui décrit l’ampleur d’un évènement ou d’une circonstance. Selon M. Larocque, cette expression populaire est bien connue dans la communauté.

«Nipissing Ouest est reconnue pour bien des choses. C’est reconnu pour sa poutine, mais c’est aussi reconnu pour sa forme de langage. Aussitôt que t’ajoutes le suffixe «aux gosses» à la fin de quelque chose, tout le monde se comprend, [comme] “c’est mental aux gosses”», précise-t-il. «On voulait livrer un show qui était “drôle aux gosses” et on savait que les gens de la communauté de Nipissing Ouest auraient vibré à ça.»

L’improvisation gagne en popularité auprès dans la communauté artistique de Sturgeon Falls et des environs. En 2016, le spectacle Drôle aux gosses a été présenté devant une salle comble. Avec seulement 250 billets en vente, les promoteurs du spectacle croient pouvoir atteindre le même niveau de succès, malgré l’annulation du spectacle plus familial qui était initialement prévu le vendredi.

«Il y a tellement d’évènements qui se déroulent à Nipissing Ouest et on a voulu faire en sorte que les gens de la communauté n’aient pas de conflits. La raison pourquoi on a annulé le spectacle de vendredi soir, c’est parce que c’est un spectacle familial et il y avait beaucoup moins de billets de vendus», précise M. Larocque. «J’ai vraiment l’impression que le spectacle pour public averti attire les gens. Sans être vulgaire, le spectacle est quand même pour un spectateur averti. Il y a des enfants de 12 ans et des adolescents de 16 ans qui sont là. Je sais que l’an dernier, ç’a été extrêmement bien reçu et je souhaite que ça soit aussi bien reçu.»

Lu 3069 fois Dernière modification le mercredi, 22 mars 2017 16:09
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44
  • Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle
    Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle Bonfield et North Bay — Natalie Daoust, une jeune femme de 24 ans qui demeurait à Bonfield jusqu’à tout récemment, commence tranquillement à regagner ses forces à la suite d’une greffe des deux poumons. Souffrant de problèmes pulmonaires depuis quelques années,…
    Ecrit le mercredi, 24 avril 2019 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login