FacebookTwitter
jeudi, 20 avril 2017 13:33

Un nouveau prêtre au diocèse de Hearst

Écrit par 
Un nouveau prêtre au diocèse de Hearst Photo : Andréanne Joly
Hearst — La nouvelle est tombée le 11 avril pendant la messe chrismale à la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Hearst : Hugo Tremblay, un homme de 29 ans originaire de Val Rita, sera ordonné diacre le 8 juin à Longlac et prêtre le 6 octobre à l’église Immaculée-Conception de Kapuskasing.

À l’annonce, sous les applaudissements, il s’est senti en paix, dit-il. «Ça rassure un gars certain!»

Les ordinations ne sont pas monnaie courante à l’église Immaculée-Conception. M. Tremblay nomme Gilles Gosselin, «un p’tit gars de la place», en 1958, et il y aurait aussi eu un Michel Rodrigue, aujourd’hui en Abitibi.

La cérémonie sera publique. «C’est un sacrement», rappelle M. Tremblay : il y a la liturgie de la parole, l’engagement, la prière de l’ordination, l’onction des mains, la remise de la chasuble, l’invocation des Saints, puis l’eucharistie et l’homélie.


M. Tremblay a célébré la messe de Pâques à Aroland cette année.

Une vocation

Après avoir étudié en philosophie et théologie au Collège universitaire dominicain d’Ottawa et avoir été agent de pastorale à Thetford Mines pendant deux ans et demi, la soif spirituelle du vingtenaire n’était pas encore étanchée. «Le centre de ma spiritualité, c’est l’eucharistie», explique-t-il. Il a décidé de demander au diocèse de Hearst de l’accueillir.

Il est en stage depuis aout dernier, d’abord à Chapleau, puis à Geraldton, Longlac, Nakina et dans la communauté autochtone de Aroland. «Vu que ça fait presque deux ans qu’il n’y a pas eu de prêtre, il y a une soif spirituelle», a-t-il remarqué.

Il apprend à s’adapter à des réalités locales différentes. Il aime faire à la fois le pont et la navette. «Je tripe à fond», dit-il. «Ce n’est pas une job ni un rôle que j’ai. C’est une vie. C’est une vocation. Ma vie c’est la paroisse, ma vie c’est les gens.»

Grand amateur d’histoire, il suit les pas de bien d’autres évangélisateurs qui le fascinent. «J’ai toujours eu une spiritualité un peu oblate. J’ai toujours aimé lire l’histoire [de ceux qui ont fondé les diocèses de Hearst et de Moosonee]. Ils se sont promenés en chemin de fer de paroisse en paroisse et, moi, je suis en voiture de paroisse en paroisse sur ce territoire-là», remarque-t-il.

Il ne sait pas combien de temps il séjournera dans la zone ouest du diocèse et ne sait pas non plus où il sera affecté lorsqu’il sera prêtre. «C’est ça, la mission. On est appelé à servir quelque part, on s’enracine et houp! On doit aller servir ailleurs», illustre-t-il. «D’habitude, les gars font des mandats de 7 à 8 ans dans les paroisses.»

Chose certaine, c’est que l’homme spirituel de 29 ans ne veut pas connaitre un premier mandat à Kapuskasing. «Ma famille et mes amis sont là. Ils me connaissent de fond en comble. Ils m’associent encore au petit Hugo. Ils m’ont vu jeunesses. J’ai fait ma part», dit-il, sourire en coin.

Lu 16532 fois Dernière modification le vendredi, 21 avril 2017 14:31
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une série de films en français présentée à Sudbury
    Une série de films en français présentée à Sudbury Sudbury — Une série de films en français consacrée aux voyages sera présentée au cinéma SilverCity de Sudbury au cours des prochains mois. La compagnie Aventuriers voyageurs tente cette première expérience hors Québec à partir du 10 octobre. Le président fondateur…
    Ecrit le mardi, 25 septembre 2018 14:43
  • Un projet de poterie pour venir en aide aux Africains
    Un projet de poterie pour venir en aide aux Africains North Bay — La Guilde de potiers de North Bay tente de relever le défi de fabriquer plus d’une centaine de bols en seulement quelques mois afin d’appuyer un projet humanitaire sur le continent africain. Une initiative parrainée par le…
    Ecrit le vendredi, 21 septembre 2018 13:36
  • Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme
    Élections Nipissing Ouest : Économie et bilinguisme Nipissing Ouest — Les candidats à la mairie et aux postes de conseillers de Nipissing Ouest ont participé à deux débats la semaine dernière afin de présenter les enjeux qu’ils croyaient plus importants et ceux qui seraient leurs priorités si…
    Ecrit le jeudi, 20 septembre 2018 09:24
  • Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie
    Reconstruire la fierté des francophones de Sault-Ste-Marie Sault-Ste-Marie — Le Centre francophone de Sault-Ste-Marie (CFSSM) veut remettre l’accent sur la langue française dans cette ville de 75 000 résidents et tenter de rehausser la fierté de s’afficher parmi la communauté franco-ontarienne. L’organisme s’est fixé des objectifs clairs…
    Ecrit le mercredi, 19 septembre 2018 13:08
  • Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren
    Deux anciens maires s’affrontent à Markstay-Warren Markstay-Warren — Les électeurs de Markstay-Warren devront choisir entre deux candidats expérimentés le mois prochain pour choisir leur nouveau maire. Le maire sortant, Steve Salonin, veut privilégier la remise à neuf de plusieurs infrastructures routières de sa communauté tandis que…
    Ecrit le jeudi, 13 septembre 2018 16:16
  • Quand la maladie devient le centre d’une vie
    Quand la maladie devient le centre d’une vie Sudbury — Même si l’objectif a été atteint dans la campagne GoFundMe à son nom, Véronique Charbonneau n’en est pas à la fin de son combat contre la douleur chronique. Nous avons eu la chance de la contacter lors d’une…
    Ecrit le mercredi, 12 septembre 2018 13:00
  • Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron
    Élections municipales à Mattawan et Papineau-Cameron Papineau-Cameron — Le maire du Canton de Papineau-Cameron, Robert Corriveau, tentera de convaincre les électeurs de lui confier un huitième et dernier mandat à la tête de cette communauté à la porte d’entrée du Nord de l’Ontario. Une seule autre…
    Ecrit le jeudi, 06 septembre 2018 18:31

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login