FacebookTwitter
vendredi, 21 avril 2017 14:02

Après Hawaï, Alexya Racicot a comme objectifs le Texas et la Suède

Écrit par 
Les jeunes ambassadeurs lors de la conférence de D.A.R.E. America à Hawaï en mars. Les jeunes ambassadeurs lors de la conférence de D.A.R.E. America à Hawaï en mars. Photo : Courtoisie
Timmins — Une élève de 11e année de l’École secondaire catholique Thériault de Timmins, Alexya Racicot, était la première ambassadrice à représenter le Canada lors d’une conférence du Youth Advisory Board (YAB) de D.A.R.E. America à Hawaï en mars dernier.

Visant à promouvoir et à contribuer à perfectionner le programme Drug Abuse Resistance Education (D.A.R.E.), cette conférence a réuni une trentaine de jeunes des États-Unis, de l’Angleterre et du Mexique et a servi de tremplin pour la Canadienne Alexya Racicot, qui se dit déterminée à viser encore plus haut. «On a tellement bien connecté. On est devenus des amis juste de même, on dirait qu’on avait tout en commun. C’est une des choses que j’ai vraiment aimées d’Hawaï. [...] On a gardé contact. On a maintenant un groupe chat sur Snapchat et on se parle chaque jour», affirme Mlle Racicot.

Lors de son séjour à Hawaï, des ateliers en communication ont entre autres été offerts par des intervenants. En plus d’avoir tissé de nouveaux liens d’amitié, les jeunes ambassadeurs en sont sortis bien outillés et motivés.

Projets créés par les jeunes

Les ambassadeurs ont eu pour mission de soumettre leurs idées de projets à intégrer au programme D.A.R.E. «Une de mes idées est de lancer un Youth Mentorship Program (programme de mentorat jeunesse) à Timmins, donc il y aurait un étudiant qui accompagnerait le policier du programme D.A.R.E. dans les salles de classe pour être un modèle pour les élèves», détaille Mlle Racicot.

«Mon autre idée de projet est de mettre sur pied un Youth Advocacy Board (comité de défense des intérêts des jeunes) à Timmins, donc avoir un élève de chaque école secondaire dans ce comité et on parlerait avec les officiers de D.A.R.E. à Timmins.» Elle précise qu’il existe dans le programme D.A.R.E. un volet au niveau secondaire, qui n’a pas encore été exploité à Timmins.

À l’heure actuelle, la jeune ambassadrice de Timmins est en attente d’opinions et de commentaires relatifs aux idées soumises. «De là, je vais améliorer mes idées. Je vais ensuite avoir une autre date limite pour améliorer mon projet. Donc, je vais pouvoir parler avec le constable Richard Lemieux pour qu’il m’aide», poursuit-elle. «Je ne pourrais pas demander meilleur soutien. Lui et le constable Bill Field sont deux personnes à qui je pourrai dire merci parce que sans leur soutien, je ne serais pas là où je suis en ce moment avec ce programme.»

D’autres voyages en vue

Si l’un de ses projets est retenu, elle aura la chance de représenter le Canada en Suède dans le cadre d’une rencontre internationale de D.A.R.E. «À cause que c’est une rencontre internationale, les projets vont être présentés à d’autres étudiants de partout dans le monde qui suivent le programme D.A.R.E.», explique-t-elle.

Une conférence au Texas est à venir dans les prochains mois. «Ça va être encore des conférences pour les projets, mais il va aussi y avoir des ateliers où nous allons faire du bénévolat», révèle-t-elle.

«Sans le soutien de tout le monde, ma famille, mes parents, je ne sais pas si j’aurais été capable d’accomplir tout ça. Le soutien de la Ville de Timmins, de Steve Black, est extraordinaire aussi. La Ville m’a présenté un certificat lors d’une réunion du conseil municipal il y a quelques semaines. Un représentant des députés Gilles Bisson et Charlie Angus m’a aussi présenté un certificat», raconte-t-elle.

La jeune ambassadrice affirme qu’il s’agit d’une expérience qu’elle n’aurait jamais osé espérer vivre il y a un an et dont elle se souviendra toute sa vie. «C’est quelque chose d’extraordinaire», conclut-elle. «Ça me permet d’exécuter ce que j’ai toujours voulu faire. Je suis super contente de faire partie de quelque chose que j’aime.»

Lu 909 fois Dernière modification le vendredi, 21 avril 2017 14:07
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Des dons pour des êtres sociaux
    Des dons pour des êtres sociaux Grand Sudbury — Sarah Lemieux et Imran Bagha ont organisé de leur propre chef une collecte de produits hygiéniques pour la Clinique du coin du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury. Les boites de collectes seront en place jusqu’au…
    Ecrit le mardi, 15 août 2017 13:43
  • Déménager le musée, mais où?
    Déménager le musée, mais où? Sudbury — Le musée du Moulin à Fleur ne reçoit pas de visiteurs cet été puisqu’il est fermé pour des rénovations. Selon le gestionnaire des Ressources documentaires et du patrimoine du Grand Sudbury, Brian Harding, il est évident depuis plusieurs…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 10:48
  • Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères
    Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères Sudbury — Après avoir elle-même connu les méfaits de l’isolement que vivent plusieurs jeunes mamans, la résidente de Shefford au Québec, Audrey Poulin, a décidé de lancer l’application mobile Social.mom, qui crée des réseaux entre mères de famille d’une même…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 09:49
  • Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing
    Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing North Bay — Les diverses communautés culturelles du Nipissing se sont rassemblées à la maison mère (Motherhouse) Saint-Joseph de North Bay lundi pour assister à une cérémonie de réconciliation avec les Premières Nations. Dans le cadre du Pèlerinage canadien en…
    Ecrit le jeudi, 03 août 2017 19:25
  • Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue
    Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue Ottawa — Le taux de bilinguisme a atteint un nouveau sommet au Canada, passant de 17,5 à 18 % à l'échelle nationale entre 2011 et 2016, selon les données du recensement 2016 de Statistique Canada. Pendant ce temps, l'anglais a gagné…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:58
  • Une première coopérative jeunesse de services
    Une première coopérative jeunesse de services Temiskaming Shores — La première Coopérative jeunesse de services dans la province, Jeunes en action, a été inauguré jeudi dernier au bureau de l’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO) du Témiskaming. Le regroupement de jeunes coopérants de la 7e et 8e année…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:20
  • Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé
    Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé Ottawa — On efface et on recommence. Après avoir échoué au premier essai, le gouvernement de Justin Trudeau réenclenche le processus de nomination afin de pourvoir le poste de commissaire aux langues officielles. Le poste a été affiché vendredi midi…
    Ecrit le vendredi, 28 juillet 2017 17:34

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login