FacebookTwitter
vendredi, 28 avril 2017 09:27

Baobab : Une virée vers l’Afrique Occidentale

Écrit par 
Baobab : Une virée vers l’Afrique Occidentale Photo : Courtoisie
Sudbury — Six ans après sa première visite à Sudbury, la pièce de théâtre Baobab, produite par le Théâtre Motus en collaboration avec la troupe malienne Sô, sera de retour au Théâtre du Nouvel-Ontario le 30 avril.

La pièce destinée aux enfants de 4 à 8 ans est née d’un séjour qu’a effectué la directrice générale et artistique du Théâtre Motus, Hélène Ducharme, au Sénégal et au Mali en 2008. Au cours de son périple ouest-africain, elle fait la rencontre du dramaturge malien Hamadoun Kassogué, qui dirige la troupe Sô, et du scénographe sénégalais Ismaïla Manga avec qui elle décide de s’embarquer dans un projet de création qui donnera naissance en 2009 à Baobab.

La pièce met en scène le jeune Amondo, né d’un œuf de baobab. À 4 ans, il se donne la mission de mettre fin à l’extrême sècheresse que connait son village, un défi qu’il relèvera non sans se heurter à plusieurs obstacles.

«C’est un spectacle très visuel et en même temps, il y a beaucoup de mots. Il y a un parallèle entre la langue française et la langue bambara, il y a du théâtre d’ombres, de la marionnette, du jeu masqué et évidemment du jeu de comédien, mais toutes les transformations ont lieu devant les spectateurs», explique Mme Ducharme.

Bien que l’environnement représenté dans Baobab soit typiquement africain, la metteure en scène indique que les valeurs que véhicule la pièce sont universelles. «On y transmet un message de solidarité et de communauté. Le dicton africain “Ça prend un village tout entier pour élever un enfant” est beaucoup porté dans la pièce. On y voit l’importance du don de soi, du sacrifice, de l’ouverture, de l’importance de redonner à la société. Pour les enfants, ça leur montre qu’ils ont aussi des devoirs, des responsabilités», fait-elle savoir.

L’environnement sonore créé conjointement par les artistes montréalais Abdoulaye Koné et Nathalie Cora, qui se produisent également sur scène dans Baobab, fait découvrir au public les sons d’instruments traditionnels africains tels que la kora, le balafon et le djembé.

Une écriture aux antipodes

L’écriture d’un texte à deux mains à laquelle se sont livrés M. Kassogué et Mme Ducharme aura été «tout un apprentissage», selon cette dernière. «Je me suis rendu compte que les rapports humains en Afrique sont beaucoup plus axés sur la hiérarchie. Il y a beaucoup de respect. Ici, on a tendance à être trop visuels, on n’utilise pas trop de mots, donc pour rester authentique au contexte de la pièce, il était question d’aller chercher ce phrasé africain», déclare Mme Ducharme.

Cette préoccupation contribuerait d’ailleurs à renforcer la dimension didactique de Baobab, selon la metteure en scène. «Les enfants entendent des mots qu’ils ne comprennent peut-être pas au début, mais qu’ils intègrent tranquillement. Je crois que c’est intéressant d’être aussi exigeants avec les enfants qu’ils le sont avec nous», conclut-elle.

Les représentations de Baobab auront lieu à 11 h et à 14 h.

Lu 1042 fois
Bienvenu Senga

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6210

bienvenu.senga@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Les loups se feraient plus présents à East Ferris
    Les loups se feraient plus présents à East Ferris Astorville — Le conseil municipal d’East Ferris a récemment déposé une résolution auprès du ministère des Richesses naturelles et des Forêts afin de sensibiliser le gouvernement provincial au sujet de la présence grandissante de loups dans la municipalité. Certains regroupements,…
    Ecrit le mercredi, 23 mai 2018 15:12
  • TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici »
    TNO 2018-2019 : « Vous êtes ici » Sudbury — Le dévoilement de la programmation 2018-2019 du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) a bien failli être gâché par une panne d’électricité. Heureusement, le courant est revenu 20 minutes avant l’heure prévue pour les annonces. Dévoilée à travers une série d’installations…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 18:37
  • L’art urbain en mouvement
    L’art urbain en mouvement Sudbury — Un groupe d’artistes visuelles montréalaises sont de passage à Sudbury cette semaine. Habituellement confinées au même terrain vague dans la métropole québécoise, les huit artistes d’Auto-workshop ont décidé de quitter leur enclave et de prendre la route pour…
    Ecrit le jeudi, 17 mai 2018 16:36
  • De la République tchèque à l’Ontario français
    De la République tchèque à l’Ontario français Sudbury — Qu’est-ce qui peut bien attirer une étudiante de Prague, en République tchèque, à venir étudier en Ontario? Rien de moins que la culture franco-ontarienne. Alice Luňáková étudie l’enseignement des langues aux enfants à l’Université Masaryk, dans la ville…
    Ecrit le mercredi, 25 avril 2018 14:00
  • Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite
    Candidate pour Miss North Ontario malgré une encéphalite Timmins et Sudbury — Pour des raisons médicales, Keisha Corbeil a dû mettre sur la glace un projet qui lui tenait à cœur. Après avoir surmonté une difficile épreuve, elle a décidé de persévérer et de mener à bien un…
    Ecrit le vendredi, 20 avril 2018 16:24
  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login