FacebookTwitter
vendredi, 16 juin 2017 06:00

«Dans un mariage, il faut que chacun mette de l’eau dans son vin»

Écrit par 
Régine et Omer Lalonde Régine et Omer Lalonde Photo : Bienvenu Senga
Les Sudburois Régine et Omer Lalonde célèbreront leur 70e anniversaire de mariage le 16 juin.

Mme Lalonde garde toujours de vifs souvenirs du piquenique de son St-Charles natal où elle a rencontré son mari. «On avait été à la même école, mais avec deux années de différence, donc il n’y a jamais rien eu entre nous deux. On a commencé à sortir ensemble peu après cela», raconte-t-elle.

Cinq ans après leur mariage, soit en 1952, les Lalonde se sont installés à Sudbury où M. Lalonde a travaillé en construction et ensuite, jusqu’à sa retraite, à la mine Falconbridge.

De leurs 70 ans de vie commune, les Lalonde retiennent particulièrement la naissance de chacun de leurs quatre enfants. «C’était spécial, ç’a changé notre vie. On a toujours eu une famille très unie. Nous considérons même les conjoints de nos enfants comme nos propres enfants maintenant», indique Mme Lalonde. Le couple a 9 petits-enfants et 15 arrière-petits-enfants.

Sur le plan récréatif, il y aura eu surtout pour lui la pêche et pour elle le tricot, une activité qu’elle fait toujours d’ailleurs, occasionnellement.

Si M. et Mme Lalonde, respectivement âgés de 95 et de 92 ans, se réjouissent de l’étape qu’ils viennent de franchir, ils sont conscients du fait qu’il n’est pas donné à tout le monde d’en arriver là. «On est très chanceux. On a toujours une bonne santé pour notre âge», note Mme Lalonde. «Et c’est sûr aussi que dans un mariage, chacun doit mettre de l’eau dans son vin. L’un ou l’autre peut avoir des manquements, mais il faut en venir à une entente», ajoute-t-elle. «On s’est mariés pour la vie», ajoute son mari.

Une union qui suscite l’admiration de leur fils, Roger Lalonde, qui se dit «fier de toujours voir [ses] parents heureux ensemble». Son épouse, Nicole, apprécie quant à elle, l’attachement de ses beaux-parents au reste de la famille. «Ils n’ont jamais hésité à venir en aide à la famille à n’importe quel moment», révèle-t-elle. Son beau-père a notamment prêté mainforte à ses enfants et petits-enfants lors de projets de construction.

«On a eu une vie belle et pleine et si le Bon Dieu le veut, nous serions prêts à vivre encore quelques années», conclut en riant Mme Lalonde.

Lu 2018 fois Dernière modification le jeudi, 15 juin 2017 17:13
Bienvenu Senga

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6210

bienvenu.senga@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57
  • Caricature du 11 avril : Nous y avons vu une critique des médias
    Bonjour à tous, La caricature publiée cette semaine dans Le Voyageur provoque de fortes réactions. Nous tenons tout d’abord à vous assurer que nous avons, nous aussi, été attristés par l’accident tragique qui a eu lieu en Saskatchewan. Qui plus…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:38
  • Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury
    Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury Ottawa – Sudbury — La première femme francophone élue comme conseillère scolaire au Sudbury Board of Education (SBE), Thérèse Lebel-Brunet, est décédée à Ottawa le 30 mars. Si l’éducation des francophones était importante pour cette enseignante de formation, ce n’est pas…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 13:00
  • CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones
    CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones Ontario — Dans un nouveau rapport publié le 11 avril, le Commissariat aux services en français de l’Ontario (CSF) fait six recommandations qui visent l’établissement d’une meilleure équité dans les placements publicitaires faits par le gouvernement, en anglais et en français,…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 06:30
  • Le Musée de Callander recherches de photos de Quintland
    Le Musée de Callander recherches de photos de Quintland Le Musée du patrimoine de Callander espère trouver de nouvelles images du parc thématique Quintland pour une exposition d’artéfacts des quintuplées Dionne, qui débutera le 26 mai prochain, dans le cadre de l’anniversaire de naissances des jumelles Dionne (le 28 mai). Quintland,…
    Ecrit le mercredi, 04 avril 2018 14:47
  • Comment une autiste a trouvé sa place grâce au sport
    Comment une autiste a trouvé sa place grâce au sport Le 2 avril est la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme Sudbury — Les bienfaits de l’exercice physique sur le corps et l’esprit sont bien connus. Les enfants qui vivent avec un syndrome du spectre de l’autisme ne font pas…
    Ecrit le lundi, 02 avril 2018 10:14

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login