FacebookTwitter
dimanche, 18 juin 2017 16:00

Que serait un journal sans ses lecteurs?

Écrit par 


Parmi les nombreuses démarches entreprises par le comité fondateur du Voyageur en 1968 se trouvait l’établissement d’un lectorat. Une entente conclue avec les paroisses du diocèse de Sault-Ste-Marie a permis de garantir une base de départ de 5000 abonnements.

Après tout, les fidèles constituaient une partie non infime du lectorat de L’Information, le journal diocésain de langue française qui venait de s’éteindre. Les paroisses — qui jusqu’en 1970 ont défrayé les couts des abonnements — ont été appelées à promouvoir le journal. Les abonnements directs des paroissiens étaient d’ailleurs déduits des factures de paroisses.

La première campagne officielle d’abonnements — plusieurs s’ensuivront pendant les premières années du Voyageur — a été lancée en octobre 1968. Le comité la pilotant était présidé par l’ancien dentiste sudburois Roland Hébert, qui était assisté de Me Normand Forest et d’Alice Fortier. Cette dernière se souvient des efforts consentis par toute l’équipe pour faire valoir la «noble mission» du journal, surtout auprès des critiques du caractère religieux de L’Information. «Il fallait faire rentrer Le Voyageur partout, se rendre à toutes sortes de comités de la ville, aller voir les marchands», indique-t-elle.


Lancement de la première campagne d'abonnements en octobre 1968.
(De gauche à droite): Dr Roland Hébert, président de la campagne d'abonnements, Émile Guy, président-fondateur du journal Le Voyageur, Mgr Roger Despatie, évêque auxiliaire du diocèse de Sault-Ste-Marie et Alice Fortier, secrétaire de la campagne d'abonnements.
Photo: Archives Le Voyageur

Grâce entre autres à l’appui des présidents de secteurs et de nombreux bénévoles, le nombre d’abonnements avait atteint 5500 à la fin du mois de mars 1969.

Des revenus d’abonnements relativement stables ont été observés jusqu’à la fin de l’année 1972, qui marquera le début d’une période de graves difficultés financières pour Le Voyageur. Le journal connaitra un nouvel élan vers la fin de l’année 1974, date où le père Hector Bertrand en fera l’acquisition.


Un appel à l’abonnement dans le journal du 17 septembre 1969.

Lu 1666 fois Dernière modification le mercredi, 21 juin 2017 00:31
Bienvenu Senga

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6210

bienvenu.senga@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée
    Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée North Bay — Kiku Ng, bientôt une élève de la 12e année de l’École secondaire catholique Algonquin, a décidé de combiner sa passion pour les bonbons et sa culture en démarrant son propre commerce. Avec l’aide d’une bourse de 3000 $ du…
    Ecrit le vendredi, 13 juillet 2018 16:10
  • Si vous allez à l’urgence, apportez une collation
    Si vous allez à l’urgence, apportez une collation Sudbury — Les médecins Hospitalistes — spécialistes des interventions d’urgence et des patients orphelins — sont inquiets du manque d’intérêt et d’empathie de la direction d’Horizon Santé Nord (HSN) par rapport à leur travail et leurs patients. Malgré les fonds…
    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 16:13
  • Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux
    Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux Sudbury — Jenny Migneault dénonce depuis plusieurs années le manque d’appui du gouvernement canadien pour les aidants naturels des anciens combattants souffrant d’un syndrome de stress posttraumatique (SSPT). Avec son conjoint, Orlando Fantini, elle parcourt présentement l’ouest du Canada afin…
    Ecrit le mardi, 10 juillet 2018 15:42
  • 20 ans de popote
    20 ans de popote Sudbury — Les trois dames qui préparaient les bons repas du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) depuis plusieurs années, Cécile Levac, Irène McLaughlin et Roxanne Blais, ont décidé de prendre leur retraite en même temps. Le diner…
    Ecrit le vendredi, 06 juillet 2018 16:38
  • La communauté semble favorable à une COOP à Earlton
    La communauté semble favorable à une COOP à Earlton Sudbury — Les premières réactions des participants à une rencontre d’information semblent favorables à la création d’une coopérative alimentaire à Earlton après la fermeture il y a deux semaines de la seule épicerie, Earlton Grocery King, qui desservait toute cette…
    Ecrit le vendredi, 29 juin 2018 11:39
  • Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne
    Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne Sudbury — Martine Belanger, diplômée du programme francophone de sciences infirmières de l’Université Laurentienne de Sudbury depuis le mois de mai, a remporté l’un des trois prix Coup de cœur du jury lors du 7e Congrès mondial des infirmières et infirmiers…
    Ecrit le jeudi, 28 juin 2018 12:42
  • Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements?
    Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements? Sudbury — «Un environnement de travail toxique» : le terme a été utilisé plus d’une fois par des employés et la clientèle lors de l’assemblée générale annuelle du Centre de counselling de Sudbury (CCS) samedi dernier. Les relations entre la…
    Ecrit le mercredi, 27 juin 2018 10:00

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login