FacebookTwitter
mardi, 27 juin 2017 21:54

Le Crunch espère courtiser les amateurs de hockey d’Iroquois Falls

Écrit par 
Le Crunch espère courtiser les amateurs de hockey d’Iroquois Falls Photo : Courtoisie Crunch de Cochrane
Cochrane - Iroquois Falls — Les amateurs de hockey d’Iroquois Falls pourront voir le Crunch de Cochrane en action à l’aréna Jus Jordan au cours de la prochaine saison régulière de la Ligue de hockey junior A du Nord de l’Ontario (NOJHL). La direction du Crunch propose présenter trois parties dans l’ancienne maison des défunts Eskis.

Le Crunch de Cochrane espère pouvoir combler le vide laissé par les Eskis. Le directeur général et président de l’équipe, Ryan Leonard, constate que les amateurs d’Iroquois Falls ont toujours un appétit pour le hockey au niveau junior A.

«Les amateurs d’Iroquois Falls ont appuyé une équipe pendant les 19-20 dernières années et je crois que nous leur devons un peu de hockey cette saison. Depuis que nous sommes arrivés dans la ligue, les amateurs de cette ville venaient voir nos matchs à Cochrane lorsque les Eskis ne jouaient pas. Vu que nous ne sommes qu’à une quarantaine de kilomètres, nous allons disputer trois matchs [à l’aréna Jus Jordan] cette saison, soit vers la fin de mois de septembre, le 12 novembre et le 19 janvier», indique M. Leonard.

«En même temps, les quarts de plusieurs travailleurs varient beaucoup à Cochrane. En conséquence, nous avons constaté une diminution du nombre de spectateurs lorsque nous disputons une deuxième partie lors d’une même fin de semaine. Alors, nous avons déplacé quelques matchs à Iroquois Falls en espérant jouer dans un aréna plutôt comble», dévoile-t-il.

«Si nous sommes en mesure d’attirer une centaine d’amateurs supplémentaires aux matchs qu’on présentera à Iroquois Falls, ça ne va que nous aider avec notre modèle d’affaires», poursuit le directeur général.

Une équipe qui veut mieux représenter la région

Au cours des dernières années, le Crunch de Cochrane présente de nombreuses activités et parties de hockey en collaboration avec des municipalités avoisinantes. Le club espère développer un meilleur sentiment d’appartenance auprès des amateurs qui vivent ailleurs dans le district.

«Nous voulons démontrer que le Crunch de Cochrane est une équipe qui représente la région. L’équipe qui se retrouve à Timmins représente plus cette ville que les autres petites communautés environnantes», indique M. Leonard.

«L’an dernier, nous avons disputé un match à Smooth Rock Falls et présenté des activités à Moosonee et à Moose Factory. Cette saison, nous voulons faire un beau geste envers les amateurs d’Iroquois Falls, surtout auprès des séniors, qui se sentent frustrés d’avoir perdu leur club.»

La direction du Crunch tentera de confirmer d’ici la fin du mois d’aout s’ils pourront aussi disputer quelques matchs hors concours avant le début de la saison régulière de 2017-2018 de la NOJHL.

Iroquois Falls a accueilli pendant près d’une vingtaine d’années une équipe de ce circuit junior. Plusieurs facteurs ont cependant contribué au déménagement de ces équipes vers d’autres communautés nord-ontariennes, dont la fermeture de la seule papetière située dans la municipalité. Les Eskimos d’Abitibi ont déménagé à Timmins en 2015, alors que les Eskis d’Iroquois Falls ont été achetés et transférés vers Hearst plutôt ce printemps.

Lu 1452 fois
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Discours du trône : impacts sur l'éducation dans le Nord
    Discours du trône : impacts sur l'éducation dans le Nord Nord de l'Ontario — Le gouvernement progressiste-conservateur de l’Ontario a présenté son premier Discours du trône le 12 juillet et a lancé une rare session parlementaire d’été. Livré par la lieutenante-gouverneure de l’Ontario, Elizabeth Dowdeswell, le texte ne contenait aucun mot…
    Ecrit le vendredi, 20 juillet 2018 15:07
  • Microbrasseries : Plus de choix, plus d’heureux
    Microbrasseries : Plus de choix, plus d’heureux Haileybury et Timmins — Pour une deuxième année consécutive, plus de 1800 amateurs de bière et de bonne nourriture ont participé au festival de bière artisanale Le Nord en Fût à la marina de Haileybury la fin de semaine dernière.…
    Ecrit le jeudi, 19 juillet 2018 16:44
  • L’Ontario francophone dans 10 ans
    L’Ontario francophone dans 10 ans Ontario — Le Commissariat aux services en français de l’Ontario (CSF) a choisi de regarder vers l’avenir pour son Rapport annuel 2017-2018. La première partie du rapport fait l’analyse de la population francophone de l’Ontario par le biais des plus…
    Ecrit le mercredi, 18 juillet 2018 17:01
  • À la recherche de gens qui désirent sortir de la pauvreté
    À la recherche de gens qui désirent sortir de la pauvreté Sudbury — Le programme Cercles est à la recherche de bénévoles et des leadeurs pour l’avancement de ses projets communautaires. Lancé en février 2018 dans le Grand Sudbury, le programme a pour objectif d’aider les personnes à sortir de la…
    Ecrit le mercredi, 18 juillet 2018 13:54
  • Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée
    Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée North Bay — Kiku Ng, bientôt une élève de la 12e année de l’École secondaire catholique Algonquin, a décidé de combiner sa passion pour les bonbons et sa culture en démarrant son propre commerce. Avec l’aide d’une bourse de 3000 $ du…
    Ecrit le vendredi, 13 juillet 2018 16:10
  • Si vous allez à l’urgence, apportez une collation
    Si vous allez à l’urgence, apportez une collation Sudbury — Les médecins Hospitalistes — spécialistes des interventions d’urgence et des patients orphelins — sont inquiets du manque d’intérêt et d’empathie de la direction d’Horizon Santé Nord (HSN) par rapport à leur travail et leurs patients. Malgré les fonds…
    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 16:13
  • Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux
    Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux Sudbury — Jenny Migneault dénonce depuis plusieurs années le manque d’appui du gouvernement canadien pour les aidants naturels des anciens combattants souffrant d’un syndrome de stress posttraumatique (SSPT). Avec son conjoint, Orlando Fantini, elle parcourt présentement l’ouest du Canada afin…
    Ecrit le mardi, 10 juillet 2018 15:42

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login