FacebookTwitter
vendredi, 11 août 2017 09:00

Mike Harris veut être le prochain commissaire aux langues officielles

Écrit par 


Canada — Le Voyageur a appris que l’ancien premier ministre conservateur de l’Ontario, Mike Harris, avait déposé sa candidature pour le nouveau processus de sélection du commissaire aux langues officielles du Canada, déclenché par le gouvernement libéral de Justin Trudeau.

Photo : Wikipedia
L’information a été remise au journal par une personne proche de M. Harris et qui veut garder l’anonymat. L’enveloppe contenait les documents de mise en candidature de l’homme politique.

Après la débâcle provoquée par le choix de l’ancienne ministre libérale Madeleine Meilleur en juin, tout le monde insiste pour que le ou la commissaire soit quelqu’un de totalement détaché de l’arène politique. Ce détail ne semble pas inquiéter M. Harris. Dans sa lettre de motivation, il souligne même que «puisque mon allégeance et mes convictions politiques sont diamétralement opposées à celles du gouvernement en place, je serais la personne idéale pour critiquer chacune de ses décisions». Notons ici qu’il ne précise pas faire référence à des décisions qui touchent seulement les langues officielles.

Il prend également les devants face à toute critique qui pourrait émerger de sa décision de fermer l’hôpital Montfort. «Ce n’était pas une action contre les francophones, seulement une décision administrative pour améliorer l’efficacité et la synergie du système de santé ontarien. J’aurais très bien pu fermer un hôpital anglophone, mais c’est celui-ci qui avait été jugé inutile», peut-on lire.

De toute façon, il semble vouloir concentrer ses efforts à la défense des droits des anglophones du Québec. Selon M. Harris, beaucoup trop de temps, d’efforts et d’énergie ont été consacrés depuis le début du millénaire aux francophones du Canada, ce qui fait que les «pauvres» anglophones du Québec ont été oubliés. «Le commissariat ne reçoit pas assez de plaintes provenant des anglophones du Québec. Je veux faire une campagne de sensibilisation pour qu’ils pensent à porter plainte lorsqu’ils se font dire “bonjour” dans un édifice gouvernemental», élabore-t-il.

Il semble même avoir recyclé un slogan pour sa candidature, puisqu’il termine sa lettre de par : «Je ferai une révolution du gros bon sens dans la gestion des plaintes».

Nous avons demandé l’avis du président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, Carol Jolin, sur l’intention de M. Harris. Entre deux fous rires, il lui a simplement souhaité «bonne chance».

Lu 1274 fois Dernière modification le mercredi, 09 août 2017 11:40
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

Plus dans cette catégorie : « Donald Trump visitera Dubreuilville

Actualité du Nord

  • Des dons pour des êtres sociaux
    Des dons pour des êtres sociaux Grand Sudbury — Sarah Lemieux et Imran Bagha ont organisé de leur propre chef une collecte de produits hygiéniques pour la Clinique du coin du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury. Les boites de collectes seront en place jusqu’au…
    Ecrit le mardi, 15 août 2017 13:43
  • Déménager le musée, mais où?
    Déménager le musée, mais où? Sudbury — Le musée du Moulin à Fleur ne reçoit pas de visiteurs cet été puisqu’il est fermé pour des rénovations. Selon le gestionnaire des Ressources documentaires et du patrimoine du Grand Sudbury, Brian Harding, il est évident depuis plusieurs…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 10:48
  • Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères
    Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères Sudbury — Après avoir elle-même connu les méfaits de l’isolement que vivent plusieurs jeunes mamans, la résidente de Shefford au Québec, Audrey Poulin, a décidé de lancer l’application mobile Social.mom, qui crée des réseaux entre mères de famille d’une même…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 09:49
  • Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing
    Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing North Bay — Les diverses communautés culturelles du Nipissing se sont rassemblées à la maison mère (Motherhouse) Saint-Joseph de North Bay lundi pour assister à une cérémonie de réconciliation avec les Premières Nations. Dans le cadre du Pèlerinage canadien en…
    Ecrit le jeudi, 03 août 2017 19:25
  • Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue
    Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue Ottawa — Le taux de bilinguisme a atteint un nouveau sommet au Canada, passant de 17,5 à 18 % à l'échelle nationale entre 2011 et 2016, selon les données du recensement 2016 de Statistique Canada. Pendant ce temps, l'anglais a gagné…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:58
  • Une première coopérative jeunesse de services
    Une première coopérative jeunesse de services Temiskaming Shores — La première Coopérative jeunesse de services dans la province, Jeunes en action, a été inauguré jeudi dernier au bureau de l’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO) du Témiskaming. Le regroupement de jeunes coopérants de la 7e et 8e année…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:20
  • Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé
    Commissaire aux langues officielles : l’avis de recherche est relancé Ottawa — On efface et on recommence. Après avoir échoué au premier essai, le gouvernement de Justin Trudeau réenclenche le processus de nomination afin de pourvoir le poste de commissaire aux langues officielles. Le poste a été affiché vendredi midi…
    Ecrit le vendredi, 28 juillet 2017 17:34

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login