FacebookTwitter
vendredi, 18 août 2017 10:49

Trois jeunes artistes du Nord à Granby

Écrit par 
Maxine Lemieux Maxine Lemieux Photo : Courtoisie de Musée du Grand Sudbury
Sudbury — La jeune Maxine Lemieux d’Azilda participera au concours Jamais trop tôt dans le cadre du Festival international de la chanson de Granby. Elle sera en compétition avec 24 autres jeunes interprètes canadiens, dont Justine Mility de North Bay, le 23 aout.

Maxine, qui commencera la 12e année en septembre, a remporté sa participation à Jamais trop tôt lors du festival Quand ça nous chante plus tôt cette année à Rockland. Elle est l’une des quatre récipiendaires du prix Coup de cœur du meilleur artiste solo avec Justine Mility, Josie Patenaude de Rockland et Jessy Lindsay d’Ottawa.

Mme Lemieux s’est jointe au groupe de musique du Collège Notre-Dame en 2015-2016, où elle a participé à Quand ça nous chante pour la première fois. Cette année, elle a eu la chance d’interpréter une chanson en solo. «Je suis une personne très déterminée et il y avait une chanson que j’aimais beaucoup — Pas tout cuit dans l’bec de Marijosée — et j’ai vraiment poussé pour faire cette chanson, ce qui m’a permis de gagner», raconte-t-elle.

La jeune musicienne vient d’une famille «où il y a toujours eu de la musique». En plus du chant, elle a appris à jouer de la guitare, de la basse, du ukulélé, du piano et du violoncelle.

Le séjour de Mme Lemieux à Granby lui donnera la chance d’avoir des conseils et des ateliers de formation par des professionnels de la musique. «J’aimerais surtout améliorer ma présence sur scène, être plus confortable devant une grande foule», révèle la jeune artiste. «Je ne sais pas trop à m’attendre, mais ce sera surement une expérience incroyable.» Les chansons interprétées dans le cadre de Jamais trop tôt ont été écrites par des auteurs franco-canadien de 14 à 17 ans et mis en musique par des artistes franco-canadiens. Par la suite, les 12 meilleures interprétations se retrouveront sur l’album 2017 du concours.

Coup de main d’une ancienne

Maxine à la chance d’avoir une cousine qui a participé à Jamais trop tôt en 2015 : Martine Fortin. «Elle m’a dit d’arriver là-bas avec les chansons déjà mémorisées et d’être attentive parce qu’ils donnent vraiment beaucoup de bons conseils», partage Mme Lemieux.

Notons que le Kapuskois Brandon Girouard fait partie des demi-finalistes du festival.

Consultez Le Voyageur du 30 aout afin d’apprendre ce que Maxine, Justine et Brandon auront pensé de leur expérience.

Lu 2534 fois Dernière modification le vendredi, 18 août 2017 10:57
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login