FacebookTwitter
vendredi, 08 septembre 2017 16:29

Les équipes francophones de football en mode préparation

Écrit par 
Les Patriotes de Franco-Cité ont accueilli les Barons d’Algonquin au Champ athlétique des Patriotes à Sturgeon Falls pour disputer un match hors-concours le 31 aout. Les Patriotes de Franco-Cité ont accueilli les Barons d’Algonquin au Champ athlétique des Patriotes à Sturgeon Falls pour disputer un match hors-concours le 31 aout. Photos : Éric Boutilier
Nipissing et Sudbury — Les entraineurs des Barons de l’École secondaire catholique Algonquin de North Bay, des Patriotes de l’École secondaire catholique Franco-Cité de Sturgeon Falls et des Alouettes du Collège Notre-Dame de Sudbury n’ont pas attendu la rentrée pour développer leurs stratégies de jeux et former leurs joueurs qui feront partie de leur équipe lors de la prochaine saison de football.

La saison précédente a été difficile pour deux des trois formations francophones de la région. Avec plusieurs joueurs inexpérimentés au niveau sénior, les Alouettes et les Barons n’ont pas remporté de matchs au cours de la saison régulière. Les Patriotes n’ont gagné qu’une seule partie en 2016, contre Algonquin. Malgré les défis qu’ont connus ces clubs, les entraineurs-chefs des deux formations du Nipissing ressentent un certain niveau d’optimisme face à leurs chances sur le terrain cet automne.

«On a eu plusieurs pratiques pendant l’été où plusieurs joueurs étaient présents. Je dirais dans les deux dernières semaines, on a eu des pratiques chaque soir et une partie hors-concours contre l’École secondaire catholique Algonquin qui s’est très bien déroulé», rassure l’entraineur-chef des Patriotes de Franco-Cité, Roch Lachance.

«Ce que je dis va paraitre ironique, mais ce qui est [ma priorité cette année], c’est que tous les joueurs aient du plaisir. Nos objectifs cette année, si nous terminons la saison avec une fiche de plus de 500, soit avec trois victoires, nous serons bien contents. Mais j’avoue que je ne sais vraiment pas à quoi m’attendre», poursuit M. Lachance.

L’entraineur-chef des Barons d’Algonquin, Ryan Desbiens, affirme également que des entrainements ont lieu depuis quelque temps. «Ça fait plusieurs mois qu’on pratique offensivement ensemble et deux semaines que nous pratiquons comme équipe sur le terrain. Mais tout va dépendre du travail et de l’engagement de nos joueurs, car le football, ce n’est pas comme les autres sports. Si on manque un ou deux morceaux, ça tombe à l’eau».

«L’année passée, on avait une équipe très jeune, car 23 de nos 35 joueurs étaient en 11e année. Alors, on s’attend à ce que ce soit un peu mieux cette année. Notre objectif, c’est de finir au top trois pendant la saison régulière. Si on s’améliore après chaque match, je crois que c’est un but très réaliste.»
Joueurs francophones à surveiller

Au moment d’écrire ces lignes, le personnel de Franco-Cité a confirmé que 29 joueurs de la 11e et 12e année porteront le chandail orange, noir et blanc des Patriotes cette saison. Parmi ces athlètes, on retrouve Philippe Fortin, un joueur élite à la défense natif de Springer.

«Philippe était censé aller dans le sud [de la province] pour faire ses études et jouer pour l’école Football North; une académie où il aurait joué devant des dépisteurs américains. Il a plutôt choisi de rester à Franco-Cité, ce qui nous aide énormément à la défense. C’est un joueur défensif de qualité. Il attire beaucoup d’attention et lorsque j’ai regardé son jeu la semaine dernière, c’était incroyable», souligne Roch Lachance.

«Je pense qu’on va avoir une bonne attaque cette année; beaucoup de passes, d’excellents receveurs et un bon quart arrière. Au lieu de cibler un joueur en particulier, je vais parler du nucléus offensif. Même si j’ai nommé un joueur comme Philippe, la défensive comme telle travaille d’arrachepied pour s’améliorer chaque jour.»

Pour leur part, les entraineurs des Barons d’Algonquin ont déjà plus d’une quarantaine de joueurs dans leur alignement. Ryan Desbiens a identifié les performances de quatre joueurs expérimentés qui seront à surveiller au cours de la saison de 2017.

«Nous avons présentement 42 joueurs dans notre alignement. Il est fort probable qu’on aura trois à cinq autres joueurs qui vont se joindre à l’équipe cette semaine lorsque l’école commencera. À la défensive, les secondeurs Éric Lachance et Ben Cantin sont deux de nos joueurs les plus renommés. Nous avons aussi Matthew Cirillo, un demi-offensif, et Zack Martel, un receveur, qui seront des joueurs clés à l’attaque.»

Les trois équipes francophones de football sénior feront compétitions dans les Associations des sports des écoles secondaires des Districts de Nipissing (NDA) et de Sudbury (SDSSAA) et disputeront leur premier match de la saison régulière d’ici une semaine. Les Alouettes de Notre-Dame seront de passage au complexe sportif James Jerome pour affronter les Bears de l’école St. Benedict de Sudbury. L’horaire des Barons et Patriotes n’a pas encore été dévoilé.

Lu 2077 fois Dernière modification le vendredi, 08 septembre 2017 16:37
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée
    Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée North Bay — Kiku Ng, bientôt une élève de la 12e année de l’École secondaire catholique Algonquin, a décidé de combiner sa passion pour les bonbons et sa culture en démarrant son propre commerce. Avec l’aide d’une bourse de 3000 $ du…
    Ecrit le vendredi, 13 juillet 2018 16:10
  • Si vous allez à l’urgence, apportez une collation
    Si vous allez à l’urgence, apportez une collation Sudbury — Les médecins Hospitalistes — spécialistes des interventions d’urgence et des patients orphelins — sont inquiets du manque d’intérêt et d’empathie de la direction d’Horizon Santé Nord (HSN) par rapport à leur travail et leurs patients. Malgré les fonds…
    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 16:13
  • Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux
    Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux Sudbury — Jenny Migneault dénonce depuis plusieurs années le manque d’appui du gouvernement canadien pour les aidants naturels des anciens combattants souffrant d’un syndrome de stress posttraumatique (SSPT). Avec son conjoint, Orlando Fantini, elle parcourt présentement l’ouest du Canada afin…
    Ecrit le mardi, 10 juillet 2018 15:42
  • 20 ans de popote
    20 ans de popote Sudbury — Les trois dames qui préparaient les bons repas du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) depuis plusieurs années, Cécile Levac, Irène McLaughlin et Roxanne Blais, ont décidé de prendre leur retraite en même temps. Le diner…
    Ecrit le vendredi, 06 juillet 2018 16:38
  • La communauté semble favorable à une COOP à Earlton
    La communauté semble favorable à une COOP à Earlton Sudbury — Les premières réactions des participants à une rencontre d’information semblent favorables à la création d’une coopérative alimentaire à Earlton après la fermeture il y a deux semaines de la seule épicerie, Earlton Grocery King, qui desservait toute cette…
    Ecrit le vendredi, 29 juin 2018 11:39
  • Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne
    Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne Sudbury — Martine Belanger, diplômée du programme francophone de sciences infirmières de l’Université Laurentienne de Sudbury depuis le mois de mai, a remporté l’un des trois prix Coup de cœur du jury lors du 7e Congrès mondial des infirmières et infirmiers…
    Ecrit le jeudi, 28 juin 2018 12:42
  • Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements?
    Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements? Sudbury — «Un environnement de travail toxique» : le terme a été utilisé plus d’une fois par des employés et la clientèle lors de l’assemblée générale annuelle du Centre de counselling de Sudbury (CCS) samedi dernier. Les relations entre la…
    Ecrit le mercredi, 27 juin 2018 10:00

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login