FacebookTwitter
mercredi, 04 octobre 2017 06:00

L’ALÉNA n’est pas la seule corde à notre arc

NAFTA / ALÉNA, ces mots sont sur toutes les lèvres et dans tous les journaux depuis l’élection du président Trump. Tous les politiciens, journalistes, économistes, gens d’affaires canadiens se tortillent en bretzel pour tenter de prédire le résultat des négociations de cette entente de libre-échange. Un petit conseil : ne vous faites pas trop d’ulcères, le Canada a bien des cordes à son arc.

Ceci étant dit, il est clair que l’Accord de libre-échange nord-américain est très important pour les trois pays concernés : le Mexique, les États-Unis et le Canada. Peut-être même plus pour le Canada pour qui les États-Unis sont le partenaire commercial numéro un. Mais une autre chose est claire : il est impossible de prédire le résultat des négociations quand c’est une espèce de mégalomane menteur comme Donald Trump qui dicte au gré de tweets la position du plus gros partenaire.

Un autre élément important à considérer : le déclin de l’empire américain. Bien sûr, l’économie américaine est encore la deuxième plus importante au monde après la Chine, mais elle est en baisse depuis des décennies. Il est bien plus facile de faire des affaires avec un voisin qu’avec des pays situés de l’autre côté du globe. Et bien sûr qu’un éventuel démantèlement de l’ALÉNA provoquera une période d’ajustement et d’instabilité. Le Canada doit donc jouer la «long game».

Nous avons déjà des ententes de libre-échange avec plusieurs pays d’Amérique du Sud et une toute nouvelle avec la troisième économie mondiale, l’Union européenne. Et nous travaillons présentement sur la ratification du Partenariat Trans-Pacifique qui nous donnera accès à 10 pays ayant un accès côtier à l’océan Pacifique. Ces pays — le Mexique, le Chili, le Pérou, le Japon, la Malaisie, le Vietnam, Singapour, Brunei, l’Australie et la Nouvelle-Zélande — regroupent 800 millions d’habitants. C’est la plus grande zone de libre-échange au monde. Voilà quelques cordes à notre arc.

En économie, la «long game» appartiendra au commerce local ou mondial. Nous continuerons à avoir de belles entreprises locales qui pourvoiront à nos besoins immédiats : épiceries, services professionnels, construction, automobiles, technologies et loisirs. Mais de plus en plus de ces produits proviendront de partout dans le monde — c’est déjà le cas — et ce n’est pas avec 35 à 50 millions d’habitants que nous ferons vivre une économie concurrentielle.

Le secteur canadien des affaires devra s’adapter à nos nouveaux partenariats. Depuis plus d’un siècle, nous faisons des affaires avec les Américains. Certaines de nos grandes entreprises sont déjà présentes un peu partout dans le monde, mais il faut maintenant que nos plus petits commerces étendent leurs ailes. Le gouvernement a déjà ouvert les portes du commerce mondial, nos entrepreneurs doivent maintenant en profiter.

Voilà ce que nos dirigeants doivent garder en tête alors qu’ils tentent de renégocier l’ALÉNA. Il faut qu’ils aient un plan B et celui-ci consiste à aider nos entreprises à mieux concurrencer sur la planète entière.

Lu 1202 fois Dernière modification le mardi, 03 octobre 2017 15:49
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée
    Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée North Bay — Kiku Ng, bientôt une élève de la 12e année de l’École secondaire catholique Algonquin, a décidé de combiner sa passion pour les bonbons et sa culture en démarrant son propre commerce. Avec l’aide d’une bourse de 3000 $ du…
    Ecrit le vendredi, 13 juillet 2018 16:10
  • Si vous allez à l’urgence, apportez une collation
    Si vous allez à l’urgence, apportez une collation Sudbury — Les médecins Hospitalistes — spécialistes des interventions d’urgence et des patients orphelins — sont inquiets du manque d’intérêt et d’empathie de la direction d’Horizon Santé Nord (HSN) par rapport à leur travail et leurs patients. Malgré les fonds…
    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 16:13
  • Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux
    Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux Sudbury — Jenny Migneault dénonce depuis plusieurs années le manque d’appui du gouvernement canadien pour les aidants naturels des anciens combattants souffrant d’un syndrome de stress posttraumatique (SSPT). Avec son conjoint, Orlando Fantini, elle parcourt présentement l’ouest du Canada afin…
    Ecrit le mardi, 10 juillet 2018 15:42
  • 20 ans de popote
    20 ans de popote Sudbury — Les trois dames qui préparaient les bons repas du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) depuis plusieurs années, Cécile Levac, Irène McLaughlin et Roxanne Blais, ont décidé de prendre leur retraite en même temps. Le diner…
    Ecrit le vendredi, 06 juillet 2018 16:38
  • La communauté semble favorable à une COOP à Earlton
    La communauté semble favorable à une COOP à Earlton Sudbury — Les premières réactions des participants à une rencontre d’information semblent favorables à la création d’une coopérative alimentaire à Earlton après la fermeture il y a deux semaines de la seule épicerie, Earlton Grocery King, qui desservait toute cette…
    Ecrit le vendredi, 29 juin 2018 11:39
  • Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne
    Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne Sudbury — Martine Belanger, diplômée du programme francophone de sciences infirmières de l’Université Laurentienne de Sudbury depuis le mois de mai, a remporté l’un des trois prix Coup de cœur du jury lors du 7e Congrès mondial des infirmières et infirmiers…
    Ecrit le jeudi, 28 juin 2018 12:42
  • Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements?
    Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements? Sudbury — «Un environnement de travail toxique» : le terme a été utilisé plus d’une fois par des employés et la clientèle lors de l’assemblée générale annuelle du Centre de counselling de Sudbury (CCS) samedi dernier. Les relations entre la…
    Ecrit le mercredi, 27 juin 2018 10:00

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login