FacebookTwitter
mercredi, 04 octobre 2017 15:30

Programme Franco : Bien accueilli par les organismes, qui en espèrent plus

Écrit par 
Programme Franco : Bien accueilli par les organismes, qui en espèrent plus Photo : iStock
Nord de l’Ontario — S’ils épluchent encore le nouveau Programme Franco dévoilé la semaine dernière par la ministre ontarienne des Affaires francophones, Marie-France Lalonde, les organismes de la francophonie du Nord-Est de l’Ontario accueillent positivement l’initiative. Mais au-delà des bonnes intentions du gouvernement et de l’occasion qu’ils auront de mettre la main sur des enveloppes pouvant atteindre 50 000 $, ils ont hâte de connaitre la suite des choses.

Les nouvelles sources de financement sont toujours bienvenues, selon la directrice générale de l’ACFO du grand Sudbury, Joanne Gervais, à l’instar de bien d’autres intervenants.

Paulette Gagnon, directrice du développement de La Place des Arts de Sudbury, croit que le programme, qui prévoit verser 3 millions $ sur trois ans, «permettra au gouvernement de l’Ontario de soutenir plusieurs initiatives louables de la francophonie dans les différentes régions de l’Ontario».

Beaucoup de joueurs

En effet, les organismes sentent que beaucoup de joueurs voudront mettre la main sur une partie du premier million, qui sera remis en décembre. «C’est la première fois depuis le début des années 1990 que le gouvernement provincial débloque des fonds pour les organismes francophones en général», soutient le directeur de l’Alliance de la francophonie de Timmins, Sylvin Lacroix.

Autre signe que le bassin de demandeurs est très grand : les demandes pourront être déposées en anglais comme en français, comme le fait remarquer le président du Mouvement des intervenants en communication radio de l’Ontario (MICRO) et directeur général de la radio communautaire CKGN à Kapuskasing, Claude Chabot. Il se dit d’ailleurs inquiet que l’enveloppe ne soit pas assez importante pour répondre aux besoins des organismes qui desservent la communauté francophone.

D’autant plus que la majorité des organismes interrogés tenteront leur chance. Le centre culturel de Moonbeam déposera une demande. Dans les radios communautaires, on a confié le mandat au MICRO. L'Association française des municipalités de l'Ontario (AFMO) souhaite que tous les organismes francophones reçoivent leur part du gâteau. Mais ici comme è CKGN, on se pose la question : «1 000 000 $, est-ce suffisant vu le grand nombre d'organismes francophone qui en fera demande?»

«Il faut qu’on ait un projet et un budget qui sont suffisamment articulés pour déposer la demande et ce n’est vraiment pas clair à ce temps-ci [pour le TNO]», précise le directeur administratif du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO), Martin Lajeunesse.

Peu de temps pour la première phase

Les organismes ont seulement jusqu’au 2 novembre pour compléter l’exercice de planification et envoyer la demande. «Les délais sont relativement serrés», indique M. Lajeunesse. «Ça va favoriser les organismes qui ont déjà dans leur collimateur des projets pour lesquels ils n’avaient peut-être pas identifié toutes les sources de fonds nécessaires et ça tombe comme une manne pour ce genre de projet là.»

Le TNO attendra-t-il la deuxième phase de financement? Il semble que la Place des arts de Sudbury, en plein développement, le fera. «Le programme pourrait jouer un rôle important au cours des prochaines années, alors que l’on passe de la conception à la réalisation d’un projet immobilier de taille», indique Paulette Gagnon.

Une bonne nouvelle, mais qui ne règle pas les problèmes

Ce financement prévoyant l’appui d’initiatives ponctuelles plutôt que des fonds de roulement, des organismes comme CINN-FM et l’ACFO du grand Sudbury rappellent que les organismes devront encore se plonger dans la paperasse. À CINN-FM, on estime ne pas avoir les ressources pour ce faire.

Au fil des années, Mme Gervais de l’ACFO du grand Sudbury, a constaté que ce genre de financement couvrait rarement l’ensemble des dépenses encourues. «Il faut tout de même retrouver, dans le milieu d’une année financière, un pourcentage du financement pour le projet. Ce n’est pas toujours évident. Les budgets sont déjà assez serrés», dit-elle.

Tout de même, on y voit généralement un pas dans la bonne direction. Martin Lajeunesse établit un lien entre la création du ministère des Affaires francophones et celle de ce programme. Paulette Gagnon, pour sa part, y voit une première étape «qui permettra au ministère d’évaluer de plus près les besoins de la communauté. Cela pourrait mener à la création d’autres programmes dans le futur. »
Lu 483 fois Dernière modification le jeudi, 05 octobre 2017 14:46
Andréanne Joly

Correspondante

Kapuskasing

andreanne.joly@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • À la découverte des lieux hantés de North Bay
    À la découverte des lieux hantés de North Bay North Bay — En octobre, le musée Discovery North Bay offre des visites guidées de lieux hantés du centre-ville. Les gens qui sont à la recherche d’une expérience qui donne la chair de poule ou qui veulent tout simplement découvrir…
    Ecrit le vendredi, 20 octobre 2017 10:57
  • Le Nord-Est se dote d’outils contre la traite des personnes
    Le Nord-Est se dote d’outils contre la traite des personnes Timmins —Dans le Nord-Est ontarien, 58 % des fournisseurs de services n’ont pas la formation nécessaire pour aborder la traite des personnes, mais 67 % en reconnaissent l’existence. En fait, près de la moitié d’entre eux ont déjà fait face à un…
    Ecrit le jeudi, 19 octobre 2017 15:50
  • #moiaussi : « J’ai l’impression de les envoyer dans la gueule du loup »
    #moiaussi : « J’ai l’impression de les envoyer dans la gueule du loup » Canada — La culture du viol dans l’industrie du film est sortie de l’ombre. Mi-octobre, plus de 30 femmes ont dénoncé Harvey Weinstein, le producteur hollywoodien de Pulp Fiction et de Django Unchained. La culture de déni et d’impunité dans…
    Ecrit le mercredi, 18 octobre 2017 14:11
  • Marcia Chum aux NAMA
    Marcia Chum aux NAMA Kapuskasing — La Kapuskoise Marcia Chum était finaliste au prix de la chanson contemporaine ou traditionnelle de l’année des Native American Music Awards (NAMA), remis samedi soir à Niagara Falls, dans l’État de New York. Sa chanson If Only était…
    Ecrit le mercredi, 18 octobre 2017 10:46
  • Déclenchement de deux autres grèves à Sudbury
    Déclenchement de deux autres grèves à Sudbury Grand Sudbury — Deux grèves ont été déclenchées à 00 h 01 aujourd’hui (16 octobre) : celle du personnel scolaire des collèges publics de l’Ontario et celle des dix employées du Centre de counselling de Sudbury. Le Centre de counselling de Sudbury est…
    Ecrit le lundi, 16 octobre 2017 11:10
  • Place des Arts : le dernier gros morceau est en place
    Place des Arts : le dernier gros morceau est en place Grand Sudbury — Avec l’investissement de 9,5 millions $ du gouvernement fédéral et de 3 millions $ de FedNor, le projet de la Place des Arts du Grand Sudbury a atteint 100 % du financement public demandé par ses promoteurs. Lors de l’annonce qui a…
    Ecrit le vendredi, 13 octobre 2017 14:39
  • Deux francophones parmi les intronisés de l'Allée des célébrités
    Deux francophones parmi les intronisés de l'Allée des célébrités North Bay — André Picard et Breen LeBœuf, deux francophones natifs de North Bay, seront intronisés sur l’Allée des célébrités au centre-ville. Le Club Kiwanis du Nipissing célèbrera leurs exploits et ceux de deux autres individus de North Bay lors…
    Ecrit le jeudi, 12 octobre 2017 16:34

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login