FacebookTwitter
mercredi, 01 novembre 2017 06:00

Parce qu’on est en 2017, monsieur Trudeau

La semaine dernière, le parlement du Canada a voté contre une motion qui aurait obligé les juges de la Cour Suprême du Canada à être bilingues. Près de 50 ans après l’adoption de la Loi sur les langues officielles, ce vote est une honte. Et le pire c’est que la plupart des députés du parti au pouvoir, les libéraux, ont voté contre. Le très honorable Justin Trudeau doit avoir oublié que nous sommes en 2017.

Mais ceci n’est que ce que l’on voit en surface. Le fond de l’histoire est encore plus désolant. La raison pour laquelle une majorité de libéraux a voté contre ce projet relève de la petite politique partisane. Vous voyez, le projet avait été mis de l’avant par François Choquette, député néodémocrate de Drummond, au Québec. Or, il parait que les libéraux n’ont pas apprécié de se voir doubler par le NPD dans ce dossier des langues officielles, qu’ils voient comme leur chasse gardée. Ce gouvernement qui, en campagne électorale, promettait une plus grande collaboration à la Chambre des Communes, aurait donc préféré piler sur ses principes plutôt que de jouer fair play.

Il y a peut-être quand même une lueur d’espoir pour le bilinguisme des juges à la Cour Suprême. Certains affirment que le gouvernement avait déjà l’intention de présenter son propre projet de loi à cet effet et que c’est pour cette raison qu’il s’est opposé au projet néodémocrate.

Un deuxième bon point à l’horizon dans le dossier Cour Suprême : le premier ministre Trudeau doit bientôt annoncer la nomination d’un juge pour remplacer la juge en chef Beverley McLachlin, qui prendra sa retraite à la fin de l’année. On dit qu’il favoriserait la nomination d’un juge autochtone. Or les deux juges autochtones que l’on dit présentement en tête de liste sont bilingues.

Il faut aussi souligner le courage de certains députés libéraux qui ont voté pour le projet de loi. On pense notamment à la députée d’Ottawa-Vanier, Mona Fortier, et au représentant de Glengarry-Prescott-Russell, Francis Drouin. Quant à nos députés du Nord-Est ontarien, seul le néodémocrate Charlie Angus a voté pour. Les députés libéraux Marc Serré de Nickel Belt et Anthony Rota de Nipissing ont voté contre. La néodémocrate Carole Hughes d’Algoma et le libéral Paul Lefebvre de Sudbury n’étaient pas présents pour le vote. Le député Lefebvre indique qu’il aurait voté pour, mais qu’il était à une rencontre du comité parlementaire sur les langues officielles, planifiée depuis deux mois, dans les Maritimes.

Il est clair qu’en 2017, le Canada a maintenant plusieurs juges et avocats éminents qui sont bilingues. Si les Libéraux présentent effectivement un nouveau projet de loi, ce sera la sixième fois depuis 2008 que les députés voteront sur cette question. Comme les libéraux sont majoritaires, espérons que cette fois sera la bonne.

Lu 1512 fois Dernière modification le mardi, 31 octobre 2017 14:37
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57
  • Caricature du 11 avril : Nous y avons vu une critique des médias
    Bonjour à tous, La caricature publiée cette semaine dans Le Voyageur provoque de fortes réactions. Nous tenons tout d’abord à vous assurer que nous avons, nous aussi, été attristés par l’accident tragique qui a eu lieu en Saskatchewan. Qui plus…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:38
  • Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury
    Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury Ottawa – Sudbury — La première femme francophone élue comme conseillère scolaire au Sudbury Board of Education (SBE), Thérèse Lebel-Brunet, est décédée à Ottawa le 30 mars. Si l’éducation des francophones était importante pour cette enseignante de formation, ce n’est pas…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 13:00
  • CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones
    CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones Ontario — Dans un nouveau rapport publié le 11 avril, le Commissariat aux services en français de l’Ontario (CSF) fait six recommandations qui visent l’établissement d’une meilleure équité dans les placements publicitaires faits par le gouvernement, en anglais et en français,…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 06:30
  • Le Musée de Callander recherches de photos de Quintland
    Le Musée de Callander recherches de photos de Quintland Le Musée du patrimoine de Callander espère trouver de nouvelles images du parc thématique Quintland pour une exposition d’artéfacts des quintuplées Dionne, qui débutera le 26 mai prochain, dans le cadre de l’anniversaire de naissances des jumelles Dionne (le 28 mai). Quintland,…
    Ecrit le mercredi, 04 avril 2018 14:47
  • Comment une autiste a trouvé sa place grâce au sport
    Comment une autiste a trouvé sa place grâce au sport Le 2 avril est la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme Sudbury — Les bienfaits de l’exercice physique sur le corps et l’esprit sont bien connus. Les enfants qui vivent avec un syndrome du spectre de l’autisme ne font pas…
    Ecrit le lundi, 02 avril 2018 10:14

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login