FacebookTwitter
vendredi, 17 novembre 2017 13:00

Prix du premier ministre pour Julie Béchard?

Écrit par 
Julie Béchard Julie Béchard Photo : Courtoisie
Timmins —La directrice générale du Centre passerelle pour femmes de Timmins, Julie Béchard, est l'une des candidates des Prix du premier ministre de 2017 à Toronto le 27 novembre. Mme Béchard a été nommée dans la catégorie des services communautaires pour son engagement envers sa collectivité et sa passion envers l’amélioration de la condition féminine.

Depuis plus d’une dizaine d’années, Mme Béchard travaille dans le domaine des services sociaux afin de venir en aide aux personnes dans le besoin. Elle a assumé le poste de directrice générale en 2005 pour mettre sur pied un nouveau Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel francophone dans le District de Cochrane. Trois ans plus tard, Mme Béchard a réalisé la mise en œuvre de la première maison d’hébergement francophone du Nord de l’Ontario.

«Je me suis sentie très honorée par la nomination. Lorsque tu commences dans le domaine du travail social, tu ne le fais pas nécessairement pour avoir de la reconnaissance, mais plutôt parce que c’est une vocation. Le fait d’être reconnue pour le travail que j’ai fait, j’ai trouvé ça très valorisant», raconte Julie Béchard.

«J’essaye toujours de confirmer que ce n’est pas ma victoire; c’est-à-dire que ce n’est pas moi seule qui en suis arrivée à ça. Je suis appuyée par une excellente équipe et d’un conseil d’administration qui est extrêmement engagé. De plus, je suis appuyée de partout en province par ceux qui se dévouent cœur et âme à cette cause. Alors, je la partage avec l’ensemble de mes consœurs, de mon équipe de travail et des membres de mon organisme», poursuit-elle.

Reconnue par son alma mater

La candidature de Mme Béchard a été proposée par le Bureau de développement du Collège Boréal. La directrice, Nancy Raymond, indique que l’ancienne étudiante de Boréal a démontré un niveau de dévouement envers une cause qui touche plusieurs personnes.

«Le parcours de Julie Béchard est plus qu’intéressant en tant que femme d’affaires et pour ses contributions envers une cause qui est très importante. C’est une femme qui [laisse sa marque] beaucoup par ses qualités et sa personnalité, mais aussi par son côté très philanthropique, soit de redonner aux gens ainsi qu’à la communauté, et d’être là pour soutenir le besoin des femmes», explique Mme Raymond.

«C’est une cause qui touche plusieurs personnes, des gens près de nous ou nous-mêmes. Alors lorsqu’on parle de violence faite aux femmes, ou de programmes de transition ou de maladie mentale, c’est quelque chose que je crois que les gens s’approprient facilement», ajoute-t-elle.

La cérémonie sera présentée à l’hôtel Sheraton Centre de Toronto. Plus d’une centaine de diplômés du niveau collégial ont été mis en nomination.
Lu 3217 fois Dernière modification le samedi, 18 novembre 2017 11:08
Éric Boutilier

Correspondant

North Bay et Nipissing

Sports

eric.boutilier@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée
    Satisfaire sa curiosité et sa dent sucrée North Bay — Kiku Ng, bientôt une élève de la 12e année de l’École secondaire catholique Algonquin, a décidé de combiner sa passion pour les bonbons et sa culture en démarrant son propre commerce. Avec l’aide d’une bourse de 3000 $ du…
    Ecrit le vendredi, 13 juillet 2018 16:10
  • Si vous allez à l’urgence, apportez une collation
    Si vous allez à l’urgence, apportez une collation Sudbury — Les médecins Hospitalistes — spécialistes des interventions d’urgence et des patients orphelins — sont inquiets du manque d’intérêt et d’empathie de la direction d’Horizon Santé Nord (HSN) par rapport à leur travail et leurs patients. Malgré les fonds…
    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 16:13
  • Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux
    Les aidants naturels des anciens combattants ne sont pas tous égaux Sudbury — Jenny Migneault dénonce depuis plusieurs années le manque d’appui du gouvernement canadien pour les aidants naturels des anciens combattants souffrant d’un syndrome de stress posttraumatique (SSPT). Avec son conjoint, Orlando Fantini, elle parcourt présentement l’ouest du Canada afin…
    Ecrit le mardi, 10 juillet 2018 15:42
  • 20 ans de popote
    20 ans de popote Sudbury — Les trois dames qui préparaient les bons repas du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) depuis plusieurs années, Cécile Levac, Irène McLaughlin et Roxanne Blais, ont décidé de prendre leur retraite en même temps. Le diner…
    Ecrit le vendredi, 06 juillet 2018 16:38
  • La communauté semble favorable à une COOP à Earlton
    La communauté semble favorable à une COOP à Earlton Sudbury — Les premières réactions des participants à une rencontre d’information semblent favorables à la création d’une coopérative alimentaire à Earlton après la fermeture il y a deux semaines de la seule épicerie, Earlton Grocery King, qui desservait toute cette…
    Ecrit le vendredi, 29 juin 2018 11:39
  • Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne
    Deux prix Coup de cœur pour des diplômées de la Laurentienne Sudbury — Martine Belanger, diplômée du programme francophone de sciences infirmières de l’Université Laurentienne de Sudbury depuis le mois de mai, a remporté l’un des trois prix Coup de cœur du jury lors du 7e Congrès mondial des infirmières et infirmiers…
    Ecrit le jeudi, 28 juin 2018 12:42
  • Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements?
    Centre de counselling : Mauvais changements ou résistance aux changements? Sudbury — «Un environnement de travail toxique» : le terme a été utilisé plus d’une fois par des employés et la clientèle lors de l’assemblée générale annuelle du Centre de counselling de Sudbury (CCS) samedi dernier. Les relations entre la…
    Ecrit le mercredi, 27 juin 2018 10:00

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login