FacebookTwitter
mercredi, 30 mai 2018 06:00

Un mal pour un bien?

Un jugement de la Cour fédérale émis la semaine dernière pourrait bien être un mal pour un bien pour la francophonie canadienne. La cause opposait la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB) et le Commissariat aux langues officielles (CLO) au gouvernement fédéral et reposait sur la Loi sur les langues officielles (LLO). Les Franco-Colombiens ont perdu leur cause, mais certains commentaires du juge Denis Gascon pourraient bien venir alimenter ceux qui demandent que cette loi soit modernisée.

Le litige remonte à 2008, lorsque le ministère fédéral de l’Emploi et du Développement social ainsi que la Commission de l’assurance chômage ont transféré une partie de leurs responsabilités à la Colombie-Britannique. Le même type d’entente fédérale-provinciale existe dans d’autres provinces. Le problème est que ce transfert a réduit ou, dans certains cas, carrément éliminé les services en français précédemment garantis par la LLO. Trois ans après le transfert, la province fermait cinq centres d’aide à l’emploi qui offraient des services en français. La Colombie-Britannique expliquait alors qu’ils coutaient trop cher.

La Colombie-Britannique n’étant pas obligée d’offrir des services en français, les Franco-Colombiens se sont alors tournés vers le fédéral. En 2013, ils portaient la cause en cour fédérale en argumentant qu’Ottawa avait contrevenu à la partie VII de la LLO en n’incluant pas la prestation de services en français dans l’entente de transfert avec la Colombie-Britannique. Cette partie de la LLO précise que le gouvernement fédéral doit non seulement offrir des services en français, mais aussi promouvoir le développement des communautés de langues officielles en situation minoritaire (CLOSM).

Dans son jugement, le juge Gascon ne leur donne pas raison. Il dit qu’il «éprouve une sympathie certaine pour la situation dans laquelle se retrouve la FFCB», mais il ajoute que la situation n’enfreint pas la LLO telle qu’elle est écrite. Il ajoute que l’article 41 de la loi ne garantit nullement des mesures positives pour mieux appuyer l’épanouissement de la minorité francophone de la Colombie-Britannique. Il écrit, «[...] les remèdes recherchés par la FFCB et le Commissaire ne trouvent pas d’appui dans la loi actuelle, telle que rédigée, structurée et mise en œuvre».

Et vlan!

Le juge Gascon remet alors toute la question de l’épanouissement des CLOSM dans les mains des législateurs. Il dit clairement que si le gouvernement veut vraiment des mesures positives pour appuyer l’épanouissement des communautés linguistiques minoritaires, «[...] le pouvoir exécutif a les moyens de le faire».

Certains juristes voient déjà dans ce jugement un appui de la Cour fédérale aux nombreuses revendications de la part des organismes francophones de toutes les provinces qui réclament une révision de la loi actuelle. Selon ces groupes, la loi, adoptée il y a 50 ans et revue en 1988, ne tient pas compte de la modernité. Par exemple, elle ne prévoit pas la prestation de services par des tiers, comme c’est le cas avec l’aide à l’emploi. Et le juge Gascon vient de leur donner raison.

Notre premier ministre et sa ministre responsable des langues officielles vont-ils écouter?

Lu 1345 fois Dernière modification le mardi, 29 mai 2018 15:12
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44
  • Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle
    Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle Bonfield et North Bay — Natalie Daoust, une jeune femme de 24 ans qui demeurait à Bonfield jusqu’à tout récemment, commence tranquillement à regagner ses forces à la suite d’une greffe des deux poumons. Souffrant de problèmes pulmonaires depuis quelques années,…
    Ecrit le mercredi, 24 avril 2019 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login