FacebookTwitter
jeudi, 06 mars 2014 09:46

La destruction de notre patrimoine scientifique

Dans sa guerre contre l’information, le gouvernement conservateur a procédé à la fermeture de sept bibliothèques de Pêches et Océans Canada qui se trouvent un peu partout au pays.

La ministre des Pêches et Océans, Gail Shea, assure que les ouvrages appartenant aux bibliothèques fermées seraient numérisés ou offerts à d’autres bibliothèques, à des tiers, au personnel du Ministère et à la population avant d’être envoyés au recyclage.

Malheureusement, cette affirmation ne tient tout simplement pas la route. Des employés des bibliothèques ont carrément contredit la ministre et la lettre que m’a envoyée le gouvernement indique que son ministère n’était pas en mesure de déterminer ce qui a été numérisé et n’a aucune idée du sort réservé aux milliers de livres et de revues que les bibliothèques fermées abritaient. On ne pouvait gérer la situation de manière plus confuse.

Or, ces dernières années, le gouvernement a dépensé des milliers de dollars à la réfection de plusieurs de ces bibliothèques, puis décide soudainement de les fermer, ce qui lui coûte encore au moins des dizaines de milliers de dollars. Les conservateurs prétendent faire économiser 400 000 $ aux contribuables, une goutte d’eau pour un gouvernement qui vient de dépenser 548 millions $ pour faire sa propre promotion auprès des Canadiens.

Pour couronner le tout, le gouvernement conservateur ne se contente pas de fermer des bibliothèques et de détruire une bonne partie de l’information qu’elles contenaient. Il a aussi sabré aussi le financement du Laboratoire de recherches atmosphériques sur l’environnement polaire (PEARL), a fermé la Fondation canadienne pour les sciences du climat et de l’atmosphère, a vidé de sa substance la Loi sur les pêches, a aboli des milliers de postes à Pêches et Océans, dont une multitude d’emplois de chimistes, de biologistes et autres importants chercheurs et scientifiques, a supprimé le programme sur la toxicologie marine et les contaminants de l’océan, s’est retiré du programme sur la Région des lacs expérimentaux de renommée internationale et a muselé de très respectés scientifiques du gouvernement.

Il s’agit que de la pointe de l’iceberg. Le gouvernement conservateur a des desseins bien plus funestes et beaucoup plus fondés sur une idéologie que la ministre de Pêches et Océans Canada ne le laisse entendre. En fait, il est en passe de détruire notre patrimoine scientifique et d’écarter toute personne qui se mettrait au travers de son chemin, ce qui aura un effet dévastateur pour notre pays.

Lawrence MacAulay, député de Cardigan (Île-du-Prince-Édouard) et porte-parole du Parti libéral du Canada en matière des Pêches et Océans

Lu 2171 fois
La voix du Nord

info@lavoixdunord.ca

Actualité du Nord

  • Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand
    Distinction provinciale pour Gaëtane Pharand Sudbury — La directrice générale du Centre Victoria pour femmes (CVF), Gaëtane Pharand, et l’une des 19 personnes qui ont reçu ce matin le Prix de distinction du procureur général pour les services aux victimes. Ce prix reconnait le travail exceptionnel…
    Ecrit le jeudi, 12 avril 2018 13:45
  • Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière
    Une autre expérience réussie pour Rochelle Larivière Sudbury — Pour une deuxième année consécutive, Rochelle Larivière, de l’École St-Paul de Lively, se rendra à l’Expo-sciences pancanadienne. Rochelle est la seule francophone qui a remporté l’une des six places disponibles, décernées lors de l’Expo-sciences régionale de Sudbury dimanche…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:57
  • Caricature du 11 avril : Nous y avons vu une critique des médias
    Bonjour à tous, La caricature publiée cette semaine dans Le Voyageur provoque de fortes réactions. Nous tenons tout d’abord à vous assurer que nous avons, nous aussi, été attristés par l’accident tragique qui a eu lieu en Saskatchewan. Qui plus…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 21:38
  • Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury
    Décès d’une pionnière de l’éducation en français à Sudbury Ottawa – Sudbury — La première femme francophone élue comme conseillère scolaire au Sudbury Board of Education (SBE), Thérèse Lebel-Brunet, est décédée à Ottawa le 30 mars. Si l’éducation des francophones était importante pour cette enseignante de formation, ce n’est pas…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 13:00
  • CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones
    CSF : Le gouvernement doit protéger les médias francophones Ontario — Dans un nouveau rapport publié le 11 avril, le Commissariat aux services en français de l’Ontario (CSF) fait six recommandations qui visent l’établissement d’une meilleure équité dans les placements publicitaires faits par le gouvernement, en anglais et en français,…
    Ecrit le mercredi, 11 avril 2018 06:30
  • Le Musée de Callander recherches de photos de Quintland
    Le Musée de Callander recherches de photos de Quintland Le Musée du patrimoine de Callander espère trouver de nouvelles images du parc thématique Quintland pour une exposition d’artéfacts des quintuplées Dionne, qui débutera le 26 mai prochain, dans le cadre de l’anniversaire de naissances des jumelles Dionne (le 28 mai). Quintland,…
    Ecrit le mercredi, 04 avril 2018 14:47
  • Comment une autiste a trouvé sa place grâce au sport
    Comment une autiste a trouvé sa place grâce au sport Le 2 avril est la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme Sudbury — Les bienfaits de l’exercice physique sur le corps et l’esprit sont bien connus. Les enfants qui vivent avec un syndrome du spectre de l’autisme ne font pas…
    Ecrit le lundi, 02 avril 2018 10:14

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login