FacebookTwitter
vendredi, 26 octobre 2018 14:47

Le français en Louisiane : lu, vu, mais moins entendu

Écrit par  Rachel Barber
Le français en Louisiane : lu, vu, mais moins entendu Photos : Rachel Barber
Louisiane — La langue et la culture française ont été des composantes importantes de l’histoire de l’état américain de la Louisiane. Cependant, tout comme les Franco-Ontariens, les francophones de cette région ont fait face à plusieurs défis qui les ont forcés à se battre pour leurs droits. J’ai eu l’occasion de visiter de la famille en Louisiane pendant une semaine au mois d’octobre puis, d’après ce que j’ai vu, il serait erroné de dire que la culture cajun n’est plus vivante en Louisiane, malgré le déclin de l’utilisation de la langue française.

Selon le American Community Survey, seulement environ 2,8 % de la population louisianaise de plus de 5 ans parlait français à la maison entre 2009 et 2013. Cependant, en 2013, 13,6 % des citoyens interrogés ont déclaré qu’ils ont des ancêtres français. Lors de mon séjour en Louisiane, j’ai eu l’occasion de discuter avec quelques descendants Acadiens qui m’ont expliqué que, malgré que leurs parents et leurs grands-parents parlaient le français, la langue n’a jamais été transmise à leur génération.

Selon eux, leur famille croyait que puisque l’anglais était la langue d’affaires dans l’état et dans le pays, c’est la langue qu’ils devraient maitriser. Voulant se connecter davantage à leur héritage, une portion de ces descendants suit maintenant des cours de français.

L’état doit la majorité des initiatives tentant de préserver sa culture francophone au Conseil pour le développement du français en Louisiane (CODOFIL). Créé en 1968 par un acte de la législature, la mission de l’organisme est de «faire tout ce qui est nécessaire pour encourager le développement, l’utilisation et la préservation du français tel qu’il existe en Louisiane pour le plus grand bien culturel, économique et touristique pour l’état».


Afin de célébrer la 50e anniversaire du CODOFIL, plus d’une cinquantaine d’artistes ont participé à la création d’une exposition d’art qui a fait la tournée de la Louisiane en 2018.

Aujourd’hui, avec l’aide du CODOFIL, plus de 100 000 élèves étudient en français dans 26 écoles d’immersion en Louisiane. En plus de protéger les droits des francophones de la région, l’organisme met de l’avant plusieurs évènements qui font la promotion la culture cajun et la langue française à travers l’état.

Lors de mon séjour aux États-Unis, j’ai été surprise de découvrir que, malgré que les Cajuns et les Franco-Ontariens sont deux communautés en situation minoritaire, par la force des choses, notre interprétation du terme «culture» varie légèrement en raison de nos réalités différentes. En Ontario, nous avons tendance à associer la décroissance de l’utilisation du français avec la perte de notre culture. Du côté de la Louisiane, même si la langue française n’est plus utilisée régulièrement au quotidien, on considère que la culture cajun est toujours vivante à travers les mets traditionnels, l’art et la littérature.


(De gauche à droite) Du jambalaya, une étouffée d’écrevisses et du gumbo, trois mets cajuns traditionnels.


La plantation et les jardins de Houmas House


Le Capitole de l'état de la Louisiane.

Abonnez vous
Lu 1027 fois Dernière modification le vendredi, 26 octobre 2018 14:57

Actualité du Nord

  • Retour sur 25 ans de souvenirs de La Nuit sur l’étang
    Retour sur 25 ans de souvenirs de La Nuit sur l’étang Sudbury — La Nuit sur l’étang célèbrera son 46e anniversaire cette année. En utilisant cette «folie collective d’un peuple en party», comme le disait l’artiste franco-ontarien André Paiement, la deuxième présentation des Midi-causeries de l’Université de Sudbury fera revivre les 25 premières…
    Ecrit le lundi, 18 mars 2019 09:00
  • Actualités Le Loup FM 15 mars - Cérémonie en hommage à Stéphanie Lacroix
    Actualités Le Loup FM 15 mars - Cérémonie en hommage à Stéphanie Lacroix Une cérémonie aura lieu demain samedi à la mémoire de Stéphanie Lacroix, cette jeune franco-ontarienne de Timmins décédée lors de l’écrasement d’avion en Éthiopie. La cérémonie se déroulera à 16h à l’auditorium de l’école secondaire catholique Thériault. Une deuxième cérémonie…
    Ecrit le vendredi, 15 mars 2019 16:21
  • (audio) Gilles Bisson - Importants changements en éducation
    (audio) Gilles Bisson - Importants changements en éducation Le gouvernement Ford a annoncé ce vendredi matin d'importants changements dans le milieu de l'éducation. -De la 4e à la 8e année, augmentation moyenne d'un élève par classe. -Au secondaire, la moyenne d'élèves passe de 22 à 28. -Les parents…
    Ecrit le vendredi, 15 mars 2019 14:42
  • (audio) Assemblée citoyenne sur l'autisme à Sudbury
    (audio) Assemblée citoyenne sur l'autisme à Sudbury Jeudi soir se tenait une assemblée citoyenne à Sudbury. Des parents inquiets venaient témoigner des situations vécues dans leurs familles. Le gouvernement Ford entend accorder à chaque famille d'enfant autiste un budget limité pour pouvoir accéder aux différents services. Les…
    Ecrit le vendredi, 15 mars 2019 14:33
  • La santé est plus qu’un chiffre sur une balance
    La santé est plus qu’un chiffre sur une balance Sudbury — Le Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) a annoncé une nouvelle approche en ce qui concerne la santé et le poids. La santé à tous les poids est axée sur le bienêtre, l’acceptation de soi et…
    Ecrit le vendredi, 15 mars 2019 12:50
  • Actualités Le Loup FM 14 mars - bulletin météo spécial en vigueur; pas de courrier à Timmins; assemblée citoyenne à Sudbury sur l'autisme
    Actualités Le Loup FM 14 mars - bulletin météo spécial en vigueur; pas de courrier à Timmins; assemblée citoyenne à Sudbury sur l'autisme Bulletin météorologique spécial en vigueur pour tout le nord-est ontarien. On prévoit de 15 à 25 mm de pluie parfois forte d'ici tôt vendredi matin. Quelques orages isolés sont aussi possibles aujourd'hui, ce soir et cette nuit. Ensemble, la pluie…
    Ecrit le jeudi, 14 mars 2019 16:36
  • 5 à 7 francophone
    5 à 7 francophone Sudbury — L’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO) du grand Sudbury dévoilera les produits finaux de deux projets sur lesquels elle a travaillé lors de son 5 à 7 de la Journée internationale de la francophonie. La sénatrice franco-ontarienne Lucie Moncion…
    Ecrit le jeudi, 14 mars 2019 09:00

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login