FacebookTwitter
mercredi, 31 octobre 2018 09:00

De bien petites affaires

Le monde des affaires devrait être le secteur qui propulse un pays vers le mieux-être. Quand les affaires marchent bien, la population devrait en ressentir les effets : des emplois satisfaisants, une plus grande sécurité financière, plus de temps de loisirs, des familles épanouies... En somme, plus de bonheur. Or, de plus en plus, nous voyons les supposés porte-paroles de ce secteur diminuer le pouvoir des affaires à améliorer notre bienêtre.

Prenons la récente décision du gouvernement Ford d’annuler les changements que les libéraux avaient apportés au code ontarien du travail. Ces modifications représentaient de nettes améliorations au bienêtre des travailleurs les plus précaires : augmentation du salaire minimum, quelques journées de maladies payées, emplois à temps partiel plus stables, etc. Mais il ne faut pas blâmer seulement les conservateurs de Ford pour ce retour en arrière. Les vrais coupables sont les parasites du monde des affaires qui prétendent parler au nom des millions de commerçants, manufacturiers et entrepreneurs de l’Ontario et du Canada. Les responsables sont les dirigeants des Chambres de commerce, des associations de manufacturiers, des fédérations de petites entreprises, etc.

La plupart de ces gens n’ont jamais été en affaires. Ils publient des rapports biaisés — allo Fraser Institute — qui démontrent que nos pauvres entreprises souffrent, ils proposent aux politiciens qui n’y connaissent rien des solutions miracles pour améliorer l’économie, ils s’en prennent régulièrement aux programmes sociaux qui, pourtant, ne représentent que des pinottes dans les budgets gouvernementaux. En fait, ils passent leur temps bien payé à réduire la qualité de vie des gens.

Certains diront que ces associations sont pourtant dirigées par de vrais gens d’affaires qui siègent aux conseils d’administration. C’est vrai, mais quiconque a déjà siégé sur un CA sait très bien comment ça marche. Ce sont les gestionnaires qui ont le temps de penser aux pistes d’action de l’organisme. Ce sont eux qui proposent les solutions aux supposés problèmes et les directeurs au CA en discutent pour finalement en appuyer les grandes lignes. Et quand un gestionnaire leur fait croire que sa vision améliorera leur sort, il est évident que les directeurs l’appuieront. Le ou la gestionnaire s’est évidemment bien gardé de leur expliquer l’envers de la médaille, comment sa proposition nuira aux moins bien nantis.

Et voilà le rôle le plus néfaste de ces marchands d’illusion. Au fil des ans, ils ont réussi à convaincre des millions d’entrepreneurs que moins ils se préoccupent du bienêtre général, plus ils seront riches. On ne pourrait être plus loin de la vérité.

Prenons la question du salaire minimum. Tous les économistes vous diront que la consommation est le plus important moteur de l’économie. Or, il faut des sous pour consommer. Il semblerait donc évident que si on réduit le pouvoir d’achat des citoyens, on appauvrit la société.

Bien sûr, il y a des commerces qui connaissent des difficultés financières et pour qui l’augmentation des dépenses salariales semble un lourd fardeau. Rappelons à ces entrepreneurs que le propre de la réussite, c’est de trouver des solutions aux obstacles. S’ils n’en sont pas capables, ils ne sont peut-être pas faits pour les affaires.

Réjean Grenier

Lu 863 fois Dernière modification le mardi, 30 octobre 2018 15:31
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Retour sur 25 ans de souvenirs de La Nuit sur l’étang
    Retour sur 25 ans de souvenirs de La Nuit sur l’étang Sudbury — La Nuit sur l’étang célèbrera son 46e anniversaire cette année. En utilisant cette «folie collective d’un peuple en party», comme le disait l’artiste franco-ontarien André Paiement, la deuxième présentation des Midi-causeries de l’Université de Sudbury fera revivre les 25 premières…
    Ecrit le lundi, 18 mars 2019 09:00
  • Actualités Le Loup FM 15 mars - Cérémonie en hommage à Stéphanie Lacroix
    Actualités Le Loup FM 15 mars - Cérémonie en hommage à Stéphanie Lacroix Une cérémonie aura lieu demain samedi à la mémoire de Stéphanie Lacroix, cette jeune franco-ontarienne de Timmins décédée lors de l’écrasement d’avion en Éthiopie. La cérémonie se déroulera à 16h à l’auditorium de l’école secondaire catholique Thériault. Une deuxième cérémonie…
    Ecrit le vendredi, 15 mars 2019 16:21
  • (audio) Gilles Bisson - Importants changements en éducation
    (audio) Gilles Bisson - Importants changements en éducation Le gouvernement Ford a annoncé ce vendredi matin d'importants changements dans le milieu de l'éducation. -De la 4e à la 8e année, augmentation moyenne d'un élève par classe. -Au secondaire, la moyenne d'élèves passe de 22 à 28. -Les parents…
    Ecrit le vendredi, 15 mars 2019 14:42
  • (audio) Assemblée citoyenne sur l'autisme à Sudbury
    (audio) Assemblée citoyenne sur l'autisme à Sudbury Jeudi soir se tenait une assemblée citoyenne à Sudbury. Des parents inquiets venaient témoigner des situations vécues dans leurs familles. Le gouvernement Ford entend accorder à chaque famille d'enfant autiste un budget limité pour pouvoir accéder aux différents services. Les…
    Ecrit le vendredi, 15 mars 2019 14:33
  • La santé est plus qu’un chiffre sur une balance
    La santé est plus qu’un chiffre sur une balance Sudbury — Le Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) a annoncé une nouvelle approche en ce qui concerne la santé et le poids. La santé à tous les poids est axée sur le bienêtre, l’acceptation de soi et…
    Ecrit le vendredi, 15 mars 2019 12:50
  • Actualités Le Loup FM 14 mars - bulletin météo spécial en vigueur; pas de courrier à Timmins; assemblée citoyenne à Sudbury sur l'autisme
    Actualités Le Loup FM 14 mars - bulletin météo spécial en vigueur; pas de courrier à Timmins; assemblée citoyenne à Sudbury sur l'autisme Bulletin météorologique spécial en vigueur pour tout le nord-est ontarien. On prévoit de 15 à 25 mm de pluie parfois forte d'ici tôt vendredi matin. Quelques orages isolés sont aussi possibles aujourd'hui, ce soir et cette nuit. Ensemble, la pluie…
    Ecrit le jeudi, 14 mars 2019 16:36
  • 5 à 7 francophone
    5 à 7 francophone Sudbury — L’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO) du grand Sudbury dévoilera les produits finaux de deux projets sur lesquels elle a travaillé lors de son 5 à 7 de la Journée internationale de la francophonie. La sénatrice franco-ontarienne Lucie Moncion…
    Ecrit le jeudi, 14 mars 2019 09:00

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login