FacebookTwitter
mercredi, 31 octobre 2018 15:01

The Dazed : En bonne compagnie

Écrit par 
Philippe Mathieu, Nikola Goulet et Kyle Bellefeuille Philippe Mathieu, Nikola Goulet et Kyle Bellefeuille Photo : Julien Cayouette
Sudbury — Trois diplômés du Collège Notre-Dame s’apprêtent à lancer leur premier album. The Dazed, composé de Philippe Mathieu, Nikola Goulet et Kyle Bellefeuille, lancera Better Company à la taverne Townehouse le 10 novembre.

Les trois musiciens rêvent grand, mais ont des attentes réalistes. Par exemple, ce serait leur rêve d’être appelé pour faire la première partie d’un spectacle à l’aréna de Sudbury, mais ils seraient bien contents de simplement récupérer l’argent qu’ils ont investi dans la production de leur album. «Mais si ça n’arrive pas, c’est correct. On n’est pas en dette avec l’album», précise Philippe.

Pour Nikola, le but ultime est aussi simple que d’avoir au moins une personne qui aime ce qu’ils font.

Kyle explique que l’accès à des plateformes numériques facilite la diffusion de leurs chansons, mais ils sont conscients que cette facilité de diffusion veut aussi dire que «la compétition est plus intense». Ce n’est pas là non plus qu’ils feront le plus d’argent. Ils ont trois chansons sur Spotify depuis déjà quelque temps et Philippe rapporte que chaque écoute leur rapporte environ 0,8 ¢ (ou 0,008 $).

«On le fait pour le plaisir et si ça nous emmène quelque part, on ne va pas dire non», renchérit Philippe Mathieu. Ils ont plutôt amassé l’argent pour la production en jouant dans plusieurs bars et pubs de la ville au cours des deux dernières années.


D’une langue à l’autre

Le groupe est né un peu par hasard au Collège Notre-Dame il y a un peu plus de deux ans, parce que Nikola et Philippe avaient une idée pour une chanson et ils ont recruté Kyle.

Philippe s’est aussi retrouvé chanteur par défaut lors de leur première pratique. «On jouait Pride and Joy de Stevie Ray Vaughan et, où il commence à chanter, on s’est tous regardé et on a arrêté de jouer», réalisant qu’ils n’avaient pas décidé qui allait chanter. À deux contre un, Philippe n’a pas eu le choix.

Ils ont fait beaucoup de reprises de chansons anglophones pour leurs spectacles dans les bars de Sudbury, ce qui explique aussi pourquoi leur premier album est en anglais. Puisqu’ils étaient habitués à travailler dans cette langue, Philippe ne se sentait pas à l’aise d’écrire ou de chanter en français.

Si ce dernier écrit les paroles, la composition reste un travail d’équipe. «Pour la musique, on se rencontre et on essaye de faire presque n’importe quoi pendant des heures jusqu’à ce que ça sonne bien», raconte Kyle. Ensuite, lui et Nikola participent aussi à la réflexion sur le sujet à exploiter.

Cette façon de travailler et leurs propres gouts musicaux font en sorte que les chansons de Better Company ne se limitent pas à un seul style. «Il y a une chanson pour tout le monde», lance Philippe en riant.

Un pied dans la francophonie

La musique francophone reste tout de même importante pour eux. «Au secondaire, on a tout le temps joué de la musique française, on a une appréciation pour la musique française», confirme Nikola. Le groupe nomme Damien Robitaille comme influence. Ils dévoilent d’ailleurs qu’ils interprèteront sa chanson Mot de passe lors de leur lancement.

Avec l’expérience acquise, un album francophone n’est peut-être pas très loin, disent-ils.

Ils se comptent également chanceux d’avoir eu l’appui de Jacques Grylls pour l’enregistrement de leur album. Non seulement ont-ils enregistré dans son studio, mais il a également fait leurs arrangements. Le musicien d’expérience, à qui ils donnent le titre de «mixologiste» les a beaucoup impressionné. «Il nous a aussi donné des idées pour nos chansons, il peut te dire ce qui sonne bon ou dire “ça c’est pas tellement bon, tu devrais le changer”», raconte Kyle.

Grâce à l’aide de M. Grylls, les trois musiciens sont très heureux du résultat final, ce qui leur complique un peu la vie pour le lancement par contre. «On a été un petit peu trop créatif dans le studio avec nos chansons, alors on ne peut pas le faire juste nous trois», lance Kyle.

Ils seront accompagnés de leurs amis Michel Roux, Meagan Bigras — membres du groupe Fjord avec Nikola Goulet et qui ont remporté La Brunante plus tôt cette année —, Julianne Gagnon et Zachary Clément, des noms de plus en plus connus dans le milieu musical local.

Abonnez vous
Lu 927 fois Dernière modification le jeudi, 01 novembre 2018 22:20
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

Actualité du Nord

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login