FacebookTwitter
mercredi, 09 janvier 2019 02:01

Trop tard, mais pas totalement

Écrit par 
La commissaire à l’environnement de l’Ontario, Dianne Saxe, lors de sa conférence à Sudbury le 8 janvier La commissaire à l’environnement de l’Ontario, Dianne Saxe, lors de sa conférence à Sudbury le 8 janvier Photo : Julien Cayouette
Sudbury — La commissaire à l’environnement de l’Ontario, Dianne Saxe, n’a pas été tendre à l’égard du gouvernement conservateur dans son plus récent rapport sur les changements climatiques. Selon son analyse, l’Ontario était en voie de devenir un chef de fil mondial. Maintenant, plus rien n’est en place après les premiers mois au pouvoir du Parti conservateur.

Mme Saxe a tenu trois assemblées publiques dans le Moyen Nord du 7 au 9 janvier afin de présenter le rapport publié en septembre, mais aussi pour parler un peu plus des effets des changements climatiques sur la région. En fait, insiste-t-elle, les effets se sont déjà fait amplement ressentir au cours de la dernière année.

À l’aide de cartes, elle a démontré que les régions de la province qui se sont le plus asséchées sont également celles qui ont eu le plus d’incendies de forêt à l’été 2018. S’ajoute entre autres à cela les tempêtes de vents plus nombreuses, et ce, dans toute la province.

Le changement de culture reste possible

Mme Saxe est catégorique : il est trop tard pour revenir aux températures du siècle dernier. Il n’est par contre pas trop tard pour mettre en place des mesures qui pourront tout de même avoir de gros impacts.

Le champ d’activités où les plus grandes améliorations sont encore possibles, c’est du côté des transports. Les véhicules personnels sont encore ceux qui en produisent le plus au total. Donc, achetez une plus petite voiture ou une électrique, faites du covoiturage «pour aller à l’église», utilisez les transports en commun et votre contribution sera significative.

Si elle n’est pas en droit de dicter aux citoyens les actions à prendre contre le gouvernement, elle lance tout de même le message que la province n’est pas la seule instance qui peut légiférer : le fédéral, les municipalités, les entreprises, les universités, etc., ont aussi du pouvoir.

Rappelons que le Commissariat à l’environnement de l’Ontario a été aboli par l’énoncé économique du 15 novembre. Une partie de ses responsabilités se retrouvent au Bureau de la vérificatrice générale, l’autre partie relèvera directement du gouvernement.

Plus de détails dans Le Voyageur du 16 janvier 2019.

Abonnez vous
Lu 663 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 02:10
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44
  • Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle
    Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle Bonfield et North Bay — Natalie Daoust, une jeune femme de 24 ans qui demeurait à Bonfield jusqu’à tout récemment, commence tranquillement à regagner ses forces à la suite d’une greffe des deux poumons. Souffrant de problèmes pulmonaires depuis quelques années,…
    Ecrit le mercredi, 24 avril 2019 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login