FacebookTwitter
mardi, 15 janvier 2019 13:00

As is (tel quel) : Trois spectacles en un

Écrit par 
Les comédiens de As is (tel quel) dans la peau de leur personnage (de gauche à droite en commençant par l’arrière) : Maude Bourassa Francoeur : Diane, Micheal Lemire : Saturnin, Suzanne Rondeau : Roselyne, Mélanie Tremblay : Suzanne, Justin Bélanger : Pénis, Marc Huneault : Gros Richard, Daniel Robillard : Tony, Marie-Josée Charrier : Johanne. Les comédiens de As is (tel quel) dans la peau de leur personnage (de gauche à droite en commençant par l’arrière) : Maude Bourassa Francoeur : Diane, Micheal Lemire : Saturnin, Suzanne Rondeau : Roselyne, Mélanie Tremblay : Suzanne, Justin Bélanger : Pénis, Marc Huneault : Gros Richard, Daniel Robillard : Tony, Marie-Josée Charrier : Johanne. Photo : Sophia Bagaoui
Sudbury — Hélène Dallaire s’est donné un défi supplémentaire pour la nouvelle pièce communautaire du Théâtre du Nouvel-Ontario : mettre en scène une comédie musicale. En fait, elle a plutôt choisi As is (tel quel), une anticomédie musicale.

Elle explique la différence avec le plus petit rôle que jouent les chansons dans la pièce. «L’intrigue est plus importante que les chants et que les danses, propose-t-elle. Ça vient surtout appuyer la construction dramatique, mais ce n’est pas ce qui est à l’avant-plan.» En fait, la plupart des chansons sont une sorte de monologue intérieur au profit du public afin de mieux comprendre le personnage.

«On se donne la permission d’être meilleur dans le jeu que dans les chorégraphies», dit-elle, comme une sorte d’avertissement.

Elle a arrêté son choix sur ce texte pour les messages qu’il transmet : «Le texte pose plusieurs questions, comme qu’est-ce que ça veut dire être une bonne personne; qu’est-ce qui a amené ces personnages à l’Armée du Rachat; qu’est-ce qui les empêche de s’en sortir? C’est aussi un commentaire sur notre surconsommation», présente Mme Dallaire.


Un extrait de la pièce présenté aux médias le 15 janvier — Vidéo : Mark Robinson

Avec toutes ces chansons, elle s’est par contre aperçue que c’était un peu comme monter trois spectacles en un : une pièce de théâtre, un spectacle de chant et un de danse. «Ce qui a été plus difficile [que d’habitude], ça a été de gérer le temps.» Elle a l’habitude d’avoir «tout le temps» pour elle, mais a dû apprendre à le partager avec les autres aspects de la production sans trop augmenter le nombre de pratiques pour les comédiens amateurs.

Malgré la charge de travail supplémentaire en raison du type de production, Mme Dallaire considère que d’avoir Darquise Lauzon aux chorégraphies et Jacques Grylls, qui a composé 15 musiques originales, est l’une des choses qui lui a grandement simplifié la vie.

Synopsis et avertissement

Les spectateurs se retrouveront devant le sous-sol sombre et surchargé de l’Armée du Rachat, un centre de tri communautaire. Saturnin, étudiant en philosophie et intellectuel en devenir, vient d’y être embauché comme trieur de «cossins». Dépaysé par cette microsociété aux règles tacites et aux rapports de domination oppressants, il veut changer les choses et dénoncer les injustices.

Mme Dallaire prend le temps de prévenir que ledit langage n’est pas pour toutes les oreilles, surtout pas pour les plus jeunes. Le langage est cru, dur et grossier, «à l’image des objets qui sont garrochés». Le nom de l’un des personnages peut donner une bonne idée de ce à quoi on peut s’attendre (voir description de la photo).

Toujours une nouvelle expérience

Si cette production est un défi pour la metteuse en scène, ce l’est tout autant pour l’équipe et les comédiens. «C’est incroyable comment ils travaillent fort. Pour certains, c’est leur première expérience de jeu, ça c’est gros, mais on ajoute deux autres composantes qui sont en elles-mêmes énormes.»

Elle se dit impressionnée par l’engagement démontré par les comédiens de cette année. Tout n’est évidemment pas parfait, mais le travail a avancé rapidement.

As is (tel quel) sera présentée du 24 janvier au 2 février. Consultez letno.ca pour l’horaire et pour les billets.

Abonnez vous
Lu 2728 fois Dernière modification le mercredi, 16 janvier 2019 15:11
Julien Cayouette

Directeur de l'information

705-673-3377, poste 6209 ou sans frais : 1-866-926-3997

levoyageur@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une cicatrice encore visible
    Sudbury — Cette photo prise du haut des airs montre bien l’étendue de forêt qui a été dévastée par l’incendie Parry Sound 33 l’été dernier. Ce feu qui a forcé l’évacuation d’une Première Nation et de Killarney en plus de…
    Ecrit le mercredi, 14 août 2019 15:21
  • Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée
    Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée Sudbury — La circulation sur le boulevard Lasalle à l’entrée du Collège Boréal risque d’être perturbée pour la rentrée. Afin de terminer la construction de la route et du nouveau carrefour giratoire qui remplacera l’intersection devant le collège, les automobilistes…
    Ecrit le mardi, 13 août 2019 16:23
  • Earlton se bat pour son développement
    Earlton se bat pour son développement Earlton — Les dirigeants du canton d’Armstrong ont récemment réduit le prix de vente de certains terrains municipaux à 20 000 $ pour stimuler le développement de nouveaux domiciles dans le secteur du chemin Airport et du croissant Jules-Gravel. Les obstacles au…
    Ecrit le jeudi, 08 août 2019 13:00
  • Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario?
    Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario? Ontario — En Ontario, les maisons de soins palliatifs sont l’un des endroits désignés par la loi où il est permis d’administrer l’aide médical à mourir (AMM). La grande majorité des institutions préfèrent par contre diriger les patients à l’hôpital…
    Ecrit le mardi, 06 août 2019 13:00
  • Tournoi annuel au profit du Club Alidor
    Tournoi annuel au profit du Club Alidor St-Charles — Même si les organisateurs Colette et Gaetan Roy ont dû changer la date du tournoi annuel de pêche Ron Sénécal West Arm Pike Tournment en raison du niveau de l’eau trop élevé, les participants ont afflué en grand…
    Ecrit le jeudi, 01 août 2019 13:00
  • Changement de garde à la paroisse St-Jean-de-Brébeuf
    Changement de garde à la paroisse St-Jean-de-Brébeuf Sudbury — Mgr Jean-Paul «J.P.» Jolicœur, prêtre de la paroisse St-Jean-de-Brébeuf dans le Moulin à Fleur, quittera le poste de curé de la paroisse le 1er aout pour prendre d’autres responsabilités au sein du diocèse. Ses paroissiens et amis l’ont cependant…
    Ecrit le jeudi, 01 août 2019 09:00
  • Des femmes qui restent pour des femmes qui partent
    Des femmes qui restent pour des femmes qui partent Timmins et Sudbury — Le Centre Passerelle pour femmes du Nord de l'Ontario à Timmins a reçu 211 627 $ du gouvernement fédéral afin de tenter de contrer le roulement de personnel. Le Centre Passerelle est le seul organisme francophone qui a…
    Ecrit le jeudi, 25 juillet 2019 11:14

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login