FacebookTwitter
mercredi, 27 février 2019 09:34

Populaire? Jusqu’à quel point?

À quelques mois d’une élection, tous les journalistes et autres mordus de politique s’amusent à jauger les chances de succès des principaux partis. Dans cet exercice, les nouveaux partis sont souvent scrutés de près et le parti de droite de Maxime Bernier, le Parti populaire du Canada, ne fait pas exception. Il est difficile de prédire ses chances dans le Nord ontarien, puisqu’il ne répond même pas aux demandes des journalistes.

Dans un discours prononcé le 8 novembre dernier à Calgary, le chef Maxime Bernier affirmait que son parti aurait des associations dans toutes les 338 circonscriptions fédérales à la fin de 2018. Il ajoutait que les candidats de chaque circonscription seraient choisis en début d’année. Or des demandes répétées au parti pour obtenir la liste des membres des exécutifs de ces associations dans le Nord-Est ontarien sont toujours sans réponse. On ne sait donc pas si le parti est organisé dans Algoma-Manitoulin, Nickel Belt, Nipissing-Témiskaming, Sudbury et Timmins-Baie James.

Le site web du parti n’aide pas non plus. La question «associations de circonscription» dans le moteur de recherche du site ne donne qu’une copie du discours de Calgary. Sous la rubrique «Notre Parti», il n’y a que trois sous-titres : «Programme», «Notre chef», «Dossier de presse». C’est évidemment la section «Notre chef» qui est la plus complète.

Mais la section la plus intéressante, c’est celle qui définit le programme du parti. Elle comprend sept sous-sections qui expliquent la vision libertaire, antigouvernement, critique de l’immigration et proarmes à feu de Bernier. Ironiquement, on y voit clairement que Bernier et son parti utilisent la politique pour exploiter le mécontentement de certains Canadiens envers tout ce qui s’appelle politique. C’est du populisme rétrograde, ça ne correspond pas aux valeurs centristes et progressistes de la grande majorité des Canadiens.

Alors, comme dirait l’autre, la question qui tue : ce parti a-t-il des chances de gagner des sièges en octobre prochain?

Probablement.

On voit de plus en plus qu’il y a une partie de l’électorat canadien qui est motivée par la crainte des gouvernements et de l’avenir. Des électeurs qui ont peur de l’autre, de l’ouverture sur le monde et qui, disons-le, sont carrément racistes. Ce n’est pas pour rien qu’on retrouve aux rencontres publiques du parti populaire plusieurs membres de groupes nationalistes blancs. Qui se ressemble s’assemble.

Qu’en est-il cependant du Nord-Est ontarien? D’abord on ne sait même pas s’il y a ici des associations de comté. Mais donnons la chance au coureur et imaginons qu’il y en aura et que des candidats seront choisis avant l’élection. Ont-ils des chances de remporter des sièges ici?

Absolument pas.

Bien sûr, le nord de la province a souvent tendance à voter pour des partis un peu rebelles comme le NDP. Mais, justement, le NPD est un parti de gauche. Il est difficile d’imaginer comment un électorat qui favorise depuis des décennies les politiques progressistes néodémocrates votera tout à coup pour un parti carrément à droite. Mais il reste huit mois avant l’élection et, en politique, c’est une éternité.

Abonnez vous
Lu 850 fois
Réjean Grenier

Éditorialiste

Sudbury

Actualité du Nord

  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44
  • Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle
    Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle Bonfield et North Bay — Natalie Daoust, une jeune femme de 24 ans qui demeurait à Bonfield jusqu’à tout récemment, commence tranquillement à regagner ses forces à la suite d’une greffe des deux poumons. Souffrant de problèmes pulmonaires depuis quelques années,…
    Ecrit le mercredi, 24 avril 2019 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login