FacebookTwitter
mardi, 19 mars 2019 14:41

Le YWCA honore ses Femmes de mérite

Écrit par  Publireportage
Quelques-unes des récipiendaires : Jenn Ricker, Lisa Lounsbury, Liz Herd, Elizabeth June Davis et trois représtantes du Sudbury Women Centre : Giulia Carpenter, Lisa Condo et Tracy de Vos. Quelques-unes des récipiendaires : Jenn Ricker, Lisa Lounsbury, Liz Herd, Elizabeth June Davis et trois représtantes du Sudbury Women Centre : Giulia Carpenter, Lisa Condo et Tracy de Vos. Photo : Julien Cayouette
Sudbury — Les huit gagnantes du titre de Femmes de mérite 2019 pour Sudbury sont maintenant connues. Leurs réalisations seront célébrées le 27 avril au Steelworkers Hall. Comme chaque année, les récipiendaires proviennent de milieux variés.

Shastri Ramnath est l’une de ces rares femmes qui ont fait sa place dans le domaine minier. Géoscientifique, elle est propriétaire de l’entreprise d’expert-conseils Orix Geosciences Inc., qui fournit du soutien géologique à des entreprises minières et d’exploration. Orix fonctionne avec un modèle de financement unique et novateur qui mélange argent et actions boursières. Les 60 employés ont en moyenne 34 ans et 15 % sont des nouveaux arrivants. Mme Ramnath a 19 ans d’expérience dans l’industrie minière.

Liz Herd a choisi de transformer son deuil en action positive. Après le suicide de son fils, elle a créé Angels with Attitude, un organisme qui offre de l’aide aux proches de ceux qui souffrent de maladie mentale. Mme Herd est également une enseignante à la retraite qui a pris grand soin de ses élèves. Elle a également été chef de programme chez Weight Watchers.

Propriétaire d’entreprise, bénévole et mentore, la feuille de route de Lisa Lounsbury est bien remplie. Elle est propriétaire de l’entreprise New Day Wellness, qui fait la promotion de la santé et du mieux-être. Elle anime Your Wellness sur les ondes de Eastlink TV et lancera bientôt une composante de formation en ligne. Elle a acquis son titre de mentore grâce à son engagement dans Toastmasters International et le club local Noon hour. Ses heures de bénévolat sont bien occupées avec entre autres Rotary Sunrisers, la Société du timbre de Pâques de l’Ontario et des collectes de fonds pour la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada.

La philosophie derrière les entreprises de Jenn Ricker est toujours de donner un milieu accueillant et sécuritaire pour les femmes. Elle a au fil des ans opéré la boutique de vêtement One Love et l’école d’art martial Sudbury BJJ. Zen Fitness occupe son temps depuis 2017. Elle tente plus particulièrement d’aider les femmes à devenir autonomes et à créer un programme qui permet aux clientes de travailler au studio pendant quelques heures en échange d’un abonnement. Elle est également la coordonnatrice des cheerleaders de l’équipe de basketball professionnelle de Sudbury, The 5 Dance Squad.

En 2004, Patricia Mardero est devenue la première femme directrice du St. Charles College, la plus grande école secondaire du Grand Sudbury. Elle y a mis en place plusieurs initiatives afin d’encourager les jeunes à rester à l’école et pour redonner à la communauté. Elle a été nommée directrice de l’année par le Catholic Principals’ Council of Ontario en 2015. Elle participe aussi au Relai pour la vie.

Elizabeth June Davis dirige plusieurs programmes de l’Association communautaire de la rue Louis — une rue en périphérie du centre-ville de Sudbury. Grâce à son travail, l’Association a contribué à faire diminuer de 75 % les appels provenant de son quartier au Service de police du Grand Sudbury. Elle a aussi créé des programmes de tutorat pour les jeunes de cette rue. Elle a reçu le Prix du Service de police pour l’action bénévole communautaire et le Prix d’excellence pour le bénévolat de Nos enfants, notre avenir.

Mira El-darazi est la Jeune femme de Mérite cette année. Elle est présentement en 4e année d’un programme de radiothérapie et prépare un mémoire sur la méditation et les personnes atteint du cancer du sein. Elle a été membre des conseils d’administration du Centre Elizabeth de soins de longue durée, Horizon Santé Nord, la Mission de la rue Elgin et des Grands Frères et Grandes Sœurs, où elle est également grande sœur et mentore. Elle offre aussi des services d’interprétation à des familles de réfugiés. Mme El-darazi est active dans sa communauté depuis le secondaire et ne semble pas vouloir arrêter, puisqu’elle compte lancer un blogue pour faire la promotion d’une relation saine avec l’alimentation.

L’organisme reconnu cette année est le Sudbury Women’s Centre, qui offre plusieurs services aux femmes qui font face à de la violence ou à des circonstances difficiles, et ce, depuis 1981. Trois employées et dix bénévoles offrent des conseils, de l’orientation et du soutien en plus de recueillir des fonds pour garder l’organisme en vie. En moyenne, 9000 femmes accèdent à leurs services chaque année.

Pour la présidente du comité d’organisation et membre du conseil d’administration du YWCA, Harriet Kideckel, le Mérite des femmes n’a pas perdu de son importance pour sa 13e année. «Trop souvent, nous ne considérons pas Sudbury comme n’ayant pas une grande présence de femmes leadeurs, mais ça l’est vraiment. Il y a plusieurs femmes remarquables et c’est difficile de choisir à qui donner le prix.»

Les billets pour le gala se vendent 75 $ jusqu’au 1er avril, 85 $ par la suite. Il sera animé cette année par Barb Blasutti, l’une des gagnantes de 2018, et il y aura des performances musicales de Sarah Craig Jazz Duo ou de DarlenYa. Les fonds recueillis permettent au YWCA d’offrir des programmes de formation Place aux filles.

Abonnez vous
Lu 573 fois Dernière modification le mardi, 19 mars 2019 14:46

Actualité du Nord

RokStories

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login