FacebookTwitter
mardi, 22 juillet 2014 14:40

River and Sky : De la musique en plein paradis

Écrit par 
River and Sky : De la musique en plein paradis Photo : Daniel Aubin

Field — Que ca soit sur la plage au sable très fin, dans une des deux autocaravanes converties en sauna, autour d’un feu de camp où on chante ensemble de vieilles chansons de Hank Williams ou sur la grande pelouse devant la scène principale où jouent, entre autres, The Dodos, The Besnard Lakes ou Daniel Romano, il y a une phrase qui se répète partout et par tout le monde au festival de musique et camping River and Sky : «Si seulement on pouvait vivre comme ça tous les jours!»

Depuis l’été 2012, le festival River and Sky se tient aux bords de la rivière Sturgeon, au terrain de camping Fisher’s Paradise. Situé au bord de la route 539 dans le canton de Field, le terrain de camping est peuplé pendant le festival par quelques centaines de personnes arrivant d’un peu partout, mais surtout de Sudbury. Le site compte une multitude de lieux où on peut monter sa tente à l’abri du soleil, parmi les arbres d’une région boisée typiquement nord-ontarienne. Se promenant pieds nus sur les sentiers de terre battue, reniflant le parfum de la forêt et toutes les variétés de boucane associées au camping, on s’arrête pour admirer à quel point le paysage est pittoresque. On se dirait un personnage figurant sur une quelconque carte postale particulièrement réussie.

Il faut dire qu’il s’agit d’un genre de camping assez aisé. À moins qu’on tienne absolument aux repas préparés sur petits poêles à gaz propane, ce n’est pas la peine de remplir à craquer sa glacière, puisque le festival compte une véritable aire de restauration offrant des déjeuners complets, des pizzas cuites au feu d’un four en bauge, des grilled cheeses gourmets et des burritos préparés par la Fromagerie Elgin, des hamburgers de chorizo préparés par The Motley Kitchen, des cafés, des sandwiches de crème glacée et j’en passe. Pour ce qui est des feux de camp, il ne faut pas s’inquiéter de cueillir soi-même ses bûches : des piles de bois coupé se retrouvent çà et là sur le terrain de camping et sont à la disposition de tous et toutes.

Côté musique, on retrouve une belle brochette d’artistes canadiens typiquement regroupés sous la catégorie nébuleuse de indie-rock. Individuellement, les groupes se déclinent dans une variété de sous-genres, que ce soit le psychédélisme des Besnard Lakes, le outlaw country de Murder Murder ou le punk joyeusement agressif des Ketamines et Strange Attractor. Les festivaliers de River and Sky sont prêts à tous les applaudir chaleureusement. De toute façon, la frontière distinguant les artistes du public disparait aussitôt que les musiciens débarquent de la scène parce que tout le monde veut s’asseoir autour du feu, tout le monde veut sauter dans la rivière et tout le monde veut admirer le grand ciel étoilé à River and Sky.

Finalement, après la dernière prestation musicale dimanche après-midi, ce n’est pas du tout étonnant que plusieurs festivaliers décident de prolonger d’un soir (ou plus) leur séjour à Fisher’s Paradise. Le retour au silence relatif de la nature doit être tout à fait assourdissant.

Abonnez vous

Lu 1762 fois
Daniel Aubin

Journaliste

Arts et culture

Actualité du Nord

  • Connaitre ses services
    Connaitre ses services Nord de l’Ontario — Une cyber solution qui éliminera les longues heures de recherche inutile est arrivé. Le nouvel outil de recherche interactif, La Carte des limites du Nord de l’Ontario, a été créé par l’Institut des politiques du Nord…
    Ecrit le mardi, 22 août 2017 11:01
  • Des dons pour des êtres sociaux
    Des dons pour des êtres sociaux Grand Sudbury — Sarah Lemieux et Imran Bagha ont organisé de leur propre chef une collecte de produits hygiéniques pour la Clinique du coin du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury. Les boites de collectes seront en place jusqu’au…
    Ecrit le mardi, 15 août 2017 13:43
  • Déménager le musée, mais où?
    Déménager le musée, mais où? Sudbury — Le musée du Moulin à Fleur ne reçoit pas de visiteurs cet été puisqu’il est fermé pour des rénovations. Selon le gestionnaire des Ressources documentaires et du patrimoine du Grand Sudbury, Brian Harding, il est évident depuis plusieurs…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 10:48
  • Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères
    Une application pour mettre fin à l’isolement des jeunes mères Sudbury — Après avoir elle-même connu les méfaits de l’isolement que vivent plusieurs jeunes mamans, la résidente de Shefford au Québec, Audrey Poulin, a décidé de lancer l’application mobile Social.mom, qui crée des réseaux entre mères de famille d’une même…
    Ecrit le mercredi, 09 août 2017 09:49
  • Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing
    Un rassemblement des cultures fondatrices au bord du lac Nipissing North Bay — Les diverses communautés culturelles du Nipissing se sont rassemblées à la maison mère (Motherhouse) Saint-Joseph de North Bay lundi pour assister à une cérémonie de réconciliation avec les Premières Nations. Dans le cadre du Pèlerinage canadien en…
    Ecrit le jeudi, 03 août 2017 19:25
  • Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue
    Recensement 2016 : le Canada est plus bilingue Ottawa — Le taux de bilinguisme a atteint un nouveau sommet au Canada, passant de 17,5 à 18 % à l'échelle nationale entre 2011 et 2016, selon les données du recensement 2016 de Statistique Canada. Pendant ce temps, l'anglais a gagné…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:58
  • Une première coopérative jeunesse de services
    Une première coopérative jeunesse de services Temiskaming Shores — La première Coopérative jeunesse de services dans la province, Jeunes en action, a été inauguré jeudi dernier au bureau de l’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO) du Témiskaming. Le regroupement de jeunes coopérants de la 7e et 8e année…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 11:20

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login