FacebookTwitter
mardi, 25 novembre 2014 14:50

Les célébrations du 400e sont amorcées : L'écho d'un peuple retrace notre histoire

Écrit par 
Les célébrations du 400e sont amorcées :  L'écho d'un peuple retrace notre histoire Photo : Émilie Deschênes

Timmins — Le spectacle à grand déploiement de L'écho d'un peuple, Des mines et une nuit, a fait jaser de lui la semaine dernière.

Cinq ans après son passage à l'auditorium Charles-Fournier de Timmins, l'équipe de L'écho d'un peuple était de retour sur les planches timminoises pour offrir un nouveau spectacle mettant en vitrine une partie de l'histoire franco-ontarienne à partir d'il y a 400 ans. Parsemé de faits historiques ayant marqués Timmins et les villes avoisinantes, le spectacle est venu toucher de près de nombreuses familles et raviver maints souvenirs du passé. «Il y a beaucoup d'histoire locale, encore plus qu'il y a cinq ans, affirme Félix St-Denis, directeur artistique de L'écho d'un peuple. Il y a cinq ans, c'était plus l'histoire du Nord. Là, c'est sûr qu'on fait l'entonnoir. On part de Champlain pour arriver jusqu'ici dans le Nord, mais on est allé encore plus en profondeur dans les petites histoires locales. Il y a des tableaux émouvants, entre autres les grands feux. Les grands feux qui ont eu lieu à Porcupine en 1911 et à Matheson en 1916, ça c'est majeur. Celui de Matheson, c'est le plus gros désastre naturel au Canada, la plus grosse catastrophe.» L'histoire de la création de Timmins et l'arrivée de ses bâtisseurs qui ont prouvé l'existence de l'or dans les entrailles de la terre en creusant au pic et à la pelle a aussi fait surface, sans oublier de mentionner les religieux bâtisseurs dont certaines écoles portent le nom.

«Les gens vont être touchés par les noms dans le spectacle. Il y a le nom des familles pionnières. Ce sont des vrais noms. Ce sont les parents, les grands-parents, les arrière-grands-parents, du monde qui est ici dans la salle», poursuit-il. Mentionnons entre autres les familles Vaillancourt, Larche, Cloutier, Boissonneault et Malette.

Le spectacle mettait entre autres en vedette une brochette de comédiens de la région. La bordée de neige qui a recouvert la région, l'annulation des transports scolaires et la fermeture de routes n'a toutefois pas empêché la tenue du spectacle les 19 et 20 novembre en journée pour les élèves et en soirée pour le grand public.

Ce spectacle a été présenté en collaboration avec le Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières, le Conseil scolaire public du Nord-Est de l'Ontario et leurs partenaires dans le cadre des célébrations entourant les 400 ans de présence francophone en Ontario.

Abonnez vous

Lu 6589 fois Dernière modification le mardi, 25 novembre 2014 15:17
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une cicatrice encore visible
    Sudbury — Cette photo prise du haut des airs montre bien l’étendue de forêt qui a été dévastée par l’incendie Parry Sound 33 l’été dernier. Ce feu qui a forcé l’évacuation d’une Première Nation et de Killarney en plus de…
    Ecrit le mercredi, 14 août 2019 15:21
  • Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée
    Construction devant le Collège Boréal pour la rentrée Sudbury — La circulation sur le boulevard Lasalle à l’entrée du Collège Boréal risque d’être perturbée pour la rentrée. Afin de terminer la construction de la route et du nouveau carrefour giratoire qui remplacera l’intersection devant le collège, les automobilistes…
    Ecrit le mardi, 13 août 2019 16:23
  • Earlton se bat pour son développement
    Earlton se bat pour son développement Earlton — Les dirigeants du canton d’Armstrong ont récemment réduit le prix de vente de certains terrains municipaux à 20 000 $ pour stimuler le développement de nouveaux domiciles dans le secteur du chemin Airport et du croissant Jules-Gravel. Les obstacles au…
    Ecrit le jeudi, 08 août 2019 13:00
  • Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario?
    Quelle est la relation entre l’aide médicale à mourir et les soins palliatifs en Ontario? Ontario — En Ontario, les maisons de soins palliatifs sont l’un des endroits désignés par la loi où il est permis d’administrer l’aide médical à mourir (AMM). La grande majorité des institutions préfèrent par contre diriger les patients à l’hôpital…
    Ecrit le mardi, 06 août 2019 13:00
  • Tournoi annuel au profit du Club Alidor
    Tournoi annuel au profit du Club Alidor St-Charles — Même si les organisateurs Colette et Gaetan Roy ont dû changer la date du tournoi annuel de pêche Ron Sénécal West Arm Pike Tournment en raison du niveau de l’eau trop élevé, les participants ont afflué en grand…
    Ecrit le jeudi, 01 août 2019 13:00
  • Changement de garde à la paroisse St-Jean-de-Brébeuf
    Changement de garde à la paroisse St-Jean-de-Brébeuf Sudbury — Mgr Jean-Paul «J.P.» Jolicœur, prêtre de la paroisse St-Jean-de-Brébeuf dans le Moulin à Fleur, quittera le poste de curé de la paroisse le 1er aout pour prendre d’autres responsabilités au sein du diocèse. Ses paroissiens et amis l’ont cependant…
    Ecrit le jeudi, 01 août 2019 09:00
  • Des femmes qui restent pour des femmes qui partent
    Des femmes qui restent pour des femmes qui partent Timmins et Sudbury — Le Centre Passerelle pour femmes du Nord de l'Ontario à Timmins a reçu 211 627 $ du gouvernement fédéral afin de tenter de contrer le roulement de personnel. Le Centre Passerelle est le seul organisme francophone qui a…
    Ecrit le jeudi, 25 juillet 2019 11:14

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login