FacebookTwitter
mardi, 25 novembre 2014 14:50

Les célébrations du 400e sont amorcées : L'écho d'un peuple retrace notre histoire

Écrit par 
Les célébrations du 400e sont amorcées :  L'écho d'un peuple retrace notre histoire Photo : Émilie Deschênes

Timmins — Le spectacle à grand déploiement de L'écho d'un peuple, Des mines et une nuit, a fait jaser de lui la semaine dernière.

Cinq ans après son passage à l'auditorium Charles-Fournier de Timmins, l'équipe de L'écho d'un peuple était de retour sur les planches timminoises pour offrir un nouveau spectacle mettant en vitrine une partie de l'histoire franco-ontarienne à partir d'il y a 400 ans. Parsemé de faits historiques ayant marqués Timmins et les villes avoisinantes, le spectacle est venu toucher de près de nombreuses familles et raviver maints souvenirs du passé. «Il y a beaucoup d'histoire locale, encore plus qu'il y a cinq ans, affirme Félix St-Denis, directeur artistique de L'écho d'un peuple. Il y a cinq ans, c'était plus l'histoire du Nord. Là, c'est sûr qu'on fait l'entonnoir. On part de Champlain pour arriver jusqu'ici dans le Nord, mais on est allé encore plus en profondeur dans les petites histoires locales. Il y a des tableaux émouvants, entre autres les grands feux. Les grands feux qui ont eu lieu à Porcupine en 1911 et à Matheson en 1916, ça c'est majeur. Celui de Matheson, c'est le plus gros désastre naturel au Canada, la plus grosse catastrophe.» L'histoire de la création de Timmins et l'arrivée de ses bâtisseurs qui ont prouvé l'existence de l'or dans les entrailles de la terre en creusant au pic et à la pelle a aussi fait surface, sans oublier de mentionner les religieux bâtisseurs dont certaines écoles portent le nom.

«Les gens vont être touchés par les noms dans le spectacle. Il y a le nom des familles pionnières. Ce sont des vrais noms. Ce sont les parents, les grands-parents, les arrière-grands-parents, du monde qui est ici dans la salle», poursuit-il. Mentionnons entre autres les familles Vaillancourt, Larche, Cloutier, Boissonneault et Malette.

Le spectacle mettait entre autres en vedette une brochette de comédiens de la région. La bordée de neige qui a recouvert la région, l'annulation des transports scolaires et la fermeture de routes n'a toutefois pas empêché la tenue du spectacle les 19 et 20 novembre en journée pour les élèves et en soirée pour le grand public.

Ce spectacle a été présenté en collaboration avec le Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières, le Conseil scolaire public du Nord-Est de l'Ontario et leurs partenaires dans le cadre des célébrations entourant les 400 ans de présence francophone en Ontario.

Abonnez vous

Lu 5566 fois Dernière modification le mardi, 25 novembre 2014 15:17
Émilie Deschênes

Correspondante

Timmins

emilie@levoyageur.ca

Actualité du Nord

  • Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario
    Une Franco-Ontarienne de Timmins est Miss Northern Ontario Sudbury et Timmins — Valérie Demers de Timmins, Miss South Porcupine, sort grande gagnante du concours Miss North Ontario Regional Canada Pageant 2019 qui a été présenté à Sudbury du 9 au 11 mai. Mme Demers n’est pas la seule Franco-Ontarienne…
    Ecrit le lundi, 13 mai 2019 10:10
  • Quelle est la différence entre une IP et une IA?
    Quelle est la différence entre une IP et une IA? Le médecin est loin d’être le seul professionnel de la santé qui peut vous soigner. En raison d’une pénurie de médecins il y a quelques années, le système de santé de l’Ontario a fait une plus grande place aux divers…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 15:45
  • Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé
    Une femme de Timmins à la tête du futur Centre de santé Timmins — Le futur Centre de santé communautaire de Timmins a trouvé sa première directrice générale en la personne de Julie Béchard. Elle entrera en fonction le 21 mai. Mme Béchard est la directrice générale et fondatrice du Centre Passerelle…
    Ecrit le mercredi, 08 mai 2019 11:46
  • La Place des Arts a trouvé son premier directeur général
    La Place des Arts a trouvé son premier directeur général Sudbury — Léo Therrien a été choisi comme directeur général fondateur de la Place des Arts du Grand Sudbury. M. Therrien quittera donc la direction de la Maison McCulloch, qu’il dirige depuis 20 ans, et prendra les rênes de l’organisme le 15 mai.…
    Ecrit le mardi, 07 mai 2019 10:00
  • 100 ans de présence francophone à Kirkland Lake
    100 ans de présence francophone à Kirkland Lake Kirkland Lake — Les élèves et le personnel de l’École secondaire catholique Jean-Vanier ont présenté une soirée de reconnaissance des fondateurs francophones qui se sont installés à Kirkland Lake au début du XXe siècle. Dans le cadre du 100e anniversaire de la…
    Ecrit le jeudi, 02 mai 2019 13:00
  • Il y a plus de théâtre en français que l'on pense
    Il y a plus de théâtre en français que l'on pense Sudbury — L’École secondaire catholique l’Essor de Tecumseh repart du Festival Théâtre action en milieu scolaire (FTAMS) avec le prix Première ligne pour le meilleur texte pour leur pièce Au-delà du cadre. Cependant, le jury a tenu à remettre une…
    Ecrit le mardi, 30 avril 2019 15:44
  • Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle
    Une jeune franco-ontarienne regagne son souffle Bonfield et North Bay — Natalie Daoust, une jeune femme de 24 ans qui demeurait à Bonfield jusqu’à tout récemment, commence tranquillement à regagner ses forces à la suite d’une greffe des deux poumons. Souffrant de problèmes pulmonaires depuis quelques années,…
    Ecrit le mercredi, 24 avril 2019 14:00

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login