FacebookTwitter
dimanche, 18 juin 2017 16:00

Que serait un journal sans ses lecteurs?

Écrit par 


Parmi les nombreuses démarches entreprises par le comité fondateur du Voyageur en 1968 se trouvait l’établissement d’un lectorat. Une entente conclue avec les paroisses du diocèse de Sault-Ste-Marie a permis de garantir une base de départ de 5000 abonnements.

Après tout, les fidèles constituaient une partie non infime du lectorat de L’Information, le journal diocésain de langue française qui venait de s’éteindre. Les paroisses — qui jusqu’en 1970 ont défrayé les couts des abonnements — ont été appelées à promouvoir le journal. Les abonnements directs des paroissiens étaient d’ailleurs déduits des factures de paroisses.

La première campagne officielle d’abonnements — plusieurs s’ensuivront pendant les premières années du Voyageur — a été lancée en octobre 1968. Le comité la pilotant était présidé par l’ancien dentiste sudburois Roland Hébert, qui était assisté de Me Normand Forest et d’Alice Fortier. Cette dernière se souvient des efforts consentis par toute l’équipe pour faire valoir la «noble mission» du journal, surtout auprès des critiques du caractère religieux de L’Information. «Il fallait faire rentrer Le Voyageur partout, se rendre à toutes sortes de comités de la ville, aller voir les marchands», indique-t-elle.


Lancement de la première campagne d'abonnements en octobre 1968.
(De gauche à droite): Dr Roland Hébert, président de la campagne d'abonnements, Émile Guy, président-fondateur du journal Le Voyageur, Mgr Roger Despatie, évêque auxiliaire du diocèse de Sault-Ste-Marie et Alice Fortier, secrétaire de la campagne d'abonnements.
Photo: Archives Le Voyageur

Grâce entre autres à l’appui des présidents de secteurs et de nombreux bénévoles, le nombre d’abonnements avait atteint 5500 à la fin du mois de mars 1969.

Des revenus d’abonnements relativement stables ont été observés jusqu’à la fin de l’année 1972, qui marquera le début d’une période de graves difficultés financières pour Le Voyageur. Le journal connaitra un nouvel élan vers la fin de l’année 1974, date où le père Hector Bertrand en fera l’acquisition.


Un appel à l’abonnement dans le journal du 17 septembre 1969.

Lu 621 fois Dernière modification le mercredi, 21 juin 2017 00:31
Bienvenu Senga

Journaliste

Sudbury

705-673-3377, poste 6210

bienvenu.senga@levoyageur.ca

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login