FacebookTwitter
mardi, 19 décembre 2017 14:07

vers croisés, hiver 2017

Écrit par 
Alors que le marché carbure à la production et la consommation du temps des Fêtes, j’ai pensé que je m’apprêterais au recyclage littéraire. Le prochain poème est entièrement construit à partir de vers publiés dans ce coin de journal en 2017, de janvier jusqu’en avril.

vers croisés, hiver 2017

c’est comme les paupières quand elles tâtent
les éclairs plein hiver et leur tonnerre
font ciller l’esprit dubitatif

il faut faire attention aux campagnes contre
les aliments qui ont été en contact avec
le clair de lune ou la science

brasse les onglets à la chasse aux nouvelles
le cerveau planté sur un tourne-disque muet

le plancher sous la chaise berçante
le bout des doigts dans un livre
ou une canne de conserves
ou la boite à biscuits

quand on corrige la perspective en déplaçant
le point de fuite nous sauvegarde de nos péchés
provoque autant de commentaires

mieux que récits légendaires enflés par le temps
et souci d’un premier rôle
l’ambition tête d’affiche
la soif de soi

que le réchauffement nous sublime
nous transforme en gaz à effet
de serrures rouillées qui grincent
tellement que ça grouille en dessous

entre temps dans l’espace qui reste
entre la science-fiction et les budgets
on rêvera multicolore la musique des sphères
dans le dehors d’ici dans la lumière du gros feu

le regard des dragons braqué
au-delà de la course
au-delà de la source

allons-y doucement comme les bancs de neige qui s’effondrent
sur nos sentiers de temps découpé
c’est certain qu’on vous fera de la place

les commencements qui s’enchainent et s’épuisent
à jamais à jamais

Lu 1975 fois Dernière modification le mardi, 19 décembre 2017 14:13
Daniel Aubin

Journaliste

Arts et culture

RokStories

Éditorial de la semaine

Calendrier du Nord

Twitter

Member Login