le Mardi 29 novembre 2022
le Samedi 25 septembre 2021 13:47 Francophonie

Une médaille venue d’Écosse pour un natif de Cochrane

Daxime Génier montre sa médaille de performance académique de l’université St-Andrew — Photos : Courtoisie
Daxime Génier montre sa médaille de performance académique de l’université St-Andrew
Photos : Courtoisie

Daxime Génier a reçu la médaille de performance académique de l’université St-Andrew en Écosse lorsqu’il a participé à un programme d’échange entre cette université et l’université Queens qu’il fréquentait. La médaille est remise une fois par année dans le cadre de cet échange.

Ancien de l’École catholique Nouveau Regard, Daxime Génier a mérité cette médaille pour le cours The Phyiscal Universe suivi l’année dernière. «On explore vraiment toutes les forces qui ont créé notre univers, notre système solaire, les étoiles et tout ça, c’est vraiment toute l’astronomie et le physique qui composent notre univers», explique-t-il. 

Il en était à sa troisième année au programme de Biochimie et Biologie monoculaire lors de l’échange. Il a été en mesure de terminer son année entièrement en Écosse pour finir sa quatrième et dernière année à l’université Queens à Kingston. 

Photos : Courtoisie

Le jeune homme de 22 ans a vécu une expérience «riche dans tous les sens et totalement inoubliable» en Écosse. «C’était vraiment intéressant. Tout était beau, comme les plages, les scènes et l’architecture. La culture est super riche et j’avais de la misère à comprendre leur accent au début, mais je me suis habitué. Aussi, ils mangent beaucoup, et je veux dire beaucoup, de patates!», souligne-t-il. 

Pendant son séjour à l’université St-Andrew, le jeune ontarien a dû s’adapter aux techniques d’enseignement européennes l’océan. «Tu apprends d’une manière très indépendante. Tu arrives en classe et tu te fais dire exactement quoi lire et tu dois être préparé à tout temps», explique-t-il. 

En apprenant qu’il recevait la médaille d’excellence académique, il avoue qu’il a été assez surpris. «Je faisais mieux dans un cours ou deux, alors ce n’était même pas mon meilleur cours. Mais j’étais quand même très surpris. Je suis vraiment fier de cela et je suis vraiment reconnaissant d’être reconnu de cette façon», explique-t-il. 

À la fin de ses études, il espère pouvoir revenir à Cochranes et trouver un poste dans le secteur minier dans sa ville natale.