le Dimanche 27 novembre 2022
le Jeudi 28 octobre 2021 4:21 Éducation

Trois jeunes participent à une conférence internationale sur la haute technologie

Hayden Murphy (à gauche), Alex Boissonneault (au centre) et Jo-Zef Mathieu (à droite) — Photo : Sylvie Vannier
Hayden Murphy (à gauche), Alex Boissonneault (au centre) et Jo-Zef Mathieu (à droite)
Photo : Sylvie Vannier

Alex Boissonneault, Jo-Zef Mathieu et Hayden Murphy de l’École secondaire publique Odyssée ont participé à un atelier international en haute technologie. Ces trois élèves de la 10e année ont fait partie d’un groupe d’une quarantaine de jeunes du monde entier à assister à la conférence virtuelle d’Adventures in High Technology.

Pendant quelques jours, ils ont écouté des présentations sur les carrières de l’avenir et sur les nouveautés dans ce domaine en constante évolution. Les conférenciers et les modérateurs avaient des connaissances de la technologie à la fine pointe qui peuvent inspirer les jeunes et leur permettre d’apprendre.

Le club Rotary du Nipissing, un organisme qui a pour mandat d’appuyer les jeunes avec des occasions d’enrichissement et d’apprentissage, a commandité la participation de ces trois adolescents d’Odyssée.

A. Boissonneault : «Je voulais participer à cette conférence parce que je voulais voir toutes sortes de carrières que je pourrais faire. On a appris comment faire du codage et du graphisme. Je veux surtout apprendre plus de toutes les technologies.

«J’aimerais peut-être un jour faire carrière en technologie. Je veux me garder les portes ouvertes à différentes carrières.»

J. Mathieu : «J’ai décidé de le faire parce que je voulais savoir un peu ce qui va venir dans la technologie dans le futur. J’ai appris que dans l’avenir, la technologie va faire nos emplois au lieu des humains et que ça va nous aider à régler nos problèmes.»

H. Murphy : «J’ai décidé de participer à cette conférence parce que je voulais apprendre plus avec la technologie et les emplois qui viennent avec. Ça semblait amusant.

«J’ai aimé la présentation sur les satellites et le modelage en trois dimensions. J’ai aimé leur présentation sur les affaires et sur le codage. Il y avait des automobiles qui se conduisaient elles-mêmes et des satellites. J’ai aimé le codage.

«Ça serait amusant de peut-être faire carrière dans le développement de technologies. C’est bon d’avoir les opportunités de le faire.»