le Mercredi 18 mai 2022
le Samedi 13 novembre 2021 3:34 Arts et culture

Un maximaliste de couleurs et de sons

Louis-Jean Cormier — Photo : Courtoisie
Louis-Jean Cormier
Photo : Courtoisie

Le montréalais Louis-Jean Cormier s’arrêtera à Sudbury le 17 novembre lors de sa tournée nationale. L’auteur-compositeur-interprète est heureux de reprendre la route, surtout pour sortir du Québec.

Son style a toujours été difficile à rattacher à un seul mot, comme on peut parfois le faire avec certains artistes. «Notre style a toujours touché la musique alternative avec un côté pop et lumineux. Il y a beaucoup de recherche qui rentre là-dedans. J’aime mélanger des couleurs autant orchestrales et de jazz là-dedans aussi et j’aime vraiment ça quand c’est hyperdynamique», explique Louis-Jean Cormier. 

Bien que chacun de ses albums change de sonorité, il explique que ses spectacles comptent un peu de tout. «Les gens peuvent s’attendre au folk, du rock et de la musique expérimentale et alternative», dit-il. 

Il explique que bien qu’il aime vraiment jouer en solo, il a décidé d’aller avec un groupe complet cette année pour maximiser l’expérience dynamique de son concert. «Nous allons être quatre sur la scène durant cette tournée avec de la batterie, claviers, basses et moi à la guitare. On est juste assez pour bien représenter chaque arrangement de la musique.» 

À lire : Critique de l’album Le ciel est au plancher de Louis-Jean Cormier

Cela étant dit, le musicien explique qu’il aime éviter de jouer exactement ce qui est sur le disque pour «réinventer les tounes chaque fois».

Être de retour en tournée a une grande importance pour lui. Il explique qu’autant qu’il valorise sa province de Québec, il en est venu à apprécier, au fil des années, la diversité culturelle du Canada et son patrimoine francophone à l’extérieur du Québec. «J’adore sortir du Québec et voir les francophones du Canada.» 

Le spectacle  au Club Caruso débutera à 19 h 30. Les billets sont en vente à la billetterie de La Slague