le Jeudi 26 mai 2022
le Jeudi 18 novembre 2021 21:17 Économie et finances

La Boutique ÉduPlaisir fait peau neuve

  Photos : Éric Boutilier
Photos : Éric Boutilier

Le centre de formation du Nipissing a célébré la réouverture de ses bureaux et inauguré son nouveau Café-boutique ÉduPlaisir au centre-ville de Sturgeon Falls.

Pour la première fois depuis l’automne 2020, des clients ont pu franchir les portes de cette entreprise sociale pour faire des achats de livres et de contenus audiovisuels dans un espace moderne et raffiné.

Les dirigeants ont en quelque sorte profité du ralentissement économique entrainé par la pandémie pour redorer leurs installations de la rue King. L’espace à l’intérieur a connu un énorme changement afin de donner aux lecteurs un endroit en public pour s’assoir et lire un livre avec un breuvage.

«C’est vraiment une boutique où vous pouvez venir faire de la relaxation, lire, explorer, rencontrer notre formatrice ou notre formateur et profiter de toutes les ressources que nous avons dans la boutique et en jasant avec les clients qui rentrent et sortent», indique la directrice du centre de formation du Nipissing, Guylaine Pagé-Hammond.

«Il y a une belle table à la fenêtre qui donne sur la rue King où ils peuvent prendre un petit café. On a aussi une section pour prendre et laisser un livre usagé, dit-elle. Vous ne pouvez pas comprendre comment je suis heureuse. Finalement, on a pu ouvrir au public après presque une année où on était fermée.»

Photos : Éric Boutilier

Un besoin d’évoluer avec le temps

Avec l’émergence du commerce en ligne, le centre de formation du Nipissing a compris qu’il n’avait pas besoin autant d’espace dans sa librairie de Sturgeon Falls pour entreposer des livres. En même temps, les dirigeants veulent miser sur l’aspect d’expérience à valeur ajoutée pour attirer de nouveaux clients dans la région.

«Ça fait longtemps qu’on pensait de redorer la boutique, faire des rénovations, de miser sur plus le virtuel et d’organiser notre site web pour faire plus d’achats en ligne. Beaucoup de personnes utilisent internet pour faire leurs achats de plus en plus. On voulait devenir un peu plus petit, mais redorer la boutique», explique Mme Pagé-Hammond.

«On est [toujours] ici aussi pour accueillir les gens avec plein de choix de livres pour la jeunesse et les adultes. Bientôt, on va repartir nos formations. On est devenu un peu plus à la mode.»

Le projet de réaménagement du centre de formation du Nipissing et du Café-boutique Éduplaisir a été financé en partie par un don de 15 350 $ de la Caisse Alliance et deux subventions de 25 000 $ de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO).