le Samedi 21 mai 2022
le Vendredi 26 novembre 2021 20:18 Santé

Les Sudburois doivent retourner en télétravail

Mise à jour COVID-19 du 26 novembre 2021

Puisque l’apparition de nouveaux cas à très peu ralenti dans le Grand Sudbury au cours des deux dernières semaines, Santé publique Sudbury et districts (SSPD) met en place de nouvelles mesures visant à stopper la propagation. Sudbury est encore l’une des trois régions de l’Ontario qui connaissent la plus grande recrudescence de cas.

La plus notable : retour de l’obligation de travailler à domicile pour tous les employés qui peuvent le faire dans les entreprises et organismes du Grand Sudbury et de Manitoulin dès le lundi 29 novembre. Pour les entreprises où la présence des employés est nécessaire, on demande de prendre toutes les précautions pour limiter les contacts et de limiter les sorties.

Si jamais le SSPD vous signale que vous avez été en contact avec une personne atteinte de la maladie, vous devrez vous isoler à la maison. D’après les données du SSPD pour les 14 derniers jours, le risque de contracter la COVID-19 chez les résidents non vaccinés de Sudbury et districts est 5,7 fois plus élevé que chez les résidents pleinement vaccinés.

«Bien que les cas reliés aux écoles et à la propagation dans les ménages soient la cause de nos taux d’infections toujours élevés, des cas continuent d’être signalés chez les jeunes adultes, dans les rassemblements sociaux et dans les lieux de travail», déclare la médecin-hygiéniste de Santé publique Sudbury et districts, la Dre Penny Sutcliffe, par voie de communiqué.

Cinq 5 des décès qui ont eu lieu depuis la fin d’octobre concernaient des personnes dans la cinquantaine et la soixantaine, démontrant que le danger des pires conséquences de la maladie sont encore bien présent.

Dans les écoles

Le SSPD évite pour l’instant de fermer les écoles — de plus en plus d’experts et de parents recommandent et demandent de les garder ouvertes. Mais quelques mesures sont mises en place pour limiter les risques. 

Les enfants non vaccinés devront rester à la maison si l’un des membres non vaccinés de sa famille a été exposé à un cas.

Des tests antigéniques rapides seront distribués dans les écoles où les taux de cas sont élevés. On interdit aussi les assemblées en personne, les excursions scolaires, on exige que les élèves conservent leur masque à l’extérieur et le retour du dépistage quotidien des symptômes. 

Rappelons également qu’il est possible de prendre rendez-vous pour vacciner les enfants de 5 à 11 ans. 

Le Nord-Est en chiffre

À la mise à jour matinale du 23 novembre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 615 197 (+927). Le total incluait 599 399 (+666) guérisons et 9991 décès (+6). Il y a 268 personnes hospitalisées pour des maladies reliées à la COVID-19. 86,2 % de la population éligible est entièrement vaccinée.

Santé publique Sudbury et districts : 274 cas actifs (+30 en trois jours) (3676 au total pendant la pandémie, 38 décès).

Bureau de santé Porcupine : 13 cas actifs (2274 au total pendant la pandémie, 31 décès).

Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 16 cas actifs (905 au total pendant la pandémie, 8 décès). 

Service de santé du Timiskaming : 75 (+9 en trois jours) (361 au total pendant la pandémie, 3 décès). 

Santé publique Algoma : 258 cas actifs (987 au total pendant la pandémie, 14 décès).