le Jeudi 1 Décembre 2022
le Vendredi 10 Décembre 2021 21:03 Santé

Le code QR bientôt obligatoire et autres nouvelles mesures

Mise à jour COVID-19 du 10 décembre 2021

Pendant que les cas de contamination à la COVID-19 sont en baisse dans les régions d’Algoma et du Témiskaming — où ils ont atteint des sommets inquiétants il y a quelques semaines, l’Ontario et le Grand Sudbury resserrent les règles de vaccination et de fréquentation des lieux publics. 

Lors d’une mise à jour de Santé Canada le 10 décembre, les autorités ont souligné qu’il y avait 82 % moins de décès qu’à la même date l’an dernier. Ce serait une preuve que les vaccins offrent une protection efficace face aux pires conséquences de la maladie.

Vendredi après-midi, le gouvernement de l’Ontario a émis une série de nouvelles mesures pour tenter de stopper la progression de la maladie dans plusieurs régions et se prémunir contre le nouveau variant Omicron. Point positif : malgré la montée des cas, le nombre d’hospitalisations est pour l’instant stable.

  • L’exigence de présenter son certificat de vaccination est prolongée au-delà du 17 janvier. Cette date avait été présentée comme le possible début du retrait de cette exigence. Le gouvernement juge que la situation ne s’est pas suffisamment améliorée pour passer à cette étape.
  • À partir du 4 janvier, seul le certificat de vaccination avec code QR (version électronique ou papier) sera accepté comme preuve en Ontario. Les entreprises devront utiliser l’application VerifOntario pour vérifier le statut de leurs clients. On peut télécharger la preuve de vaccination améliorée ici.
  • Les jeunes de 12 à 17 ans devront présenter leur preuve de vaccination pour participer à des évènements sportifs à partir du 20 décembre.
  • En plus des gens de 50 et plus qui pourront prendre rendez-vous pour une troisième dose du vaccin à partir du 13 décembre, tous les adultes de 18 ans et plus pourront le faire à partir du 4 janvier. Une période de 6 mois devra s’être écoulé entre la 2e et la 3e dose.
  • Les tests de dépistage rapide antigénique seront offert plus largement à certains groupes.
  • On demande de limiter le nombre de rassemblements auxquels participeront les Ontariens pour limiter les occasions de transmission. Surtout si des personnes non vaccinées y participent.

Grand Sudbury

Plusieurs indices démontrent que la situation ne s’améliore pas sur le territoire de Santé publique Sudbury et districts. Le nombre de cas actifs a augmenté. Le taux de positivité des tests est passé de 4,1 % à 5,5 % en une semaine. Les 19 ans et moins sont les plus touchés en raison des nombreuses éclosions dans les écoles. 

Santé publique Sudbury et districts impose donc les restrictions qui s’appliquaient seulement à Sudbury à toute la région qu’ils desservent. En plus des limites de capacité pour les lieux publics et les magasins, le port du masque, et le travail à distance, les nouvelles instructions suivantes sont également mises en place.

  • La taille des rassemblements intérieurs est limitée à 10 personnes, 25 personnes à l’extérieur.
  • Les services de soins personnels, les installations récréatives intérieures, les musées, les galeries et les centres de sciences ont maintenant l’obligation de demander la preuve de vaccination à tous les gens de 12 ans et plus.
  • Retour aux restrictions de l’étape 2 du plan du gouvernement de l’Ontario. Par exemple, interdiction des buffets et demander aux clients de demeurer assis sauf si nécessaire.
  • Les sports d’équipe intérieurs qui risquent de provoquer des contacts sont interdits. 

Le Nord-Est en chiffre

À la mise à jour matinale du 3 décembre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 629 064 (+1431 le 10 déc.). Le total incluait 609 806 (+910 le 10 déc.) guérisons et 10 065 décès (+11 le 10 déc.). Il y a 151 personnes sont hospitalisées aux soins intensifs pour des maladies reliées à la COVID-19. 85,3 % de la population de 5 ans et plus a reçu sa première dose de vaccin, 80,8 % sont pleinement vaccinés.

  • Santé publique Sudbury et districts : 367 cas actifs (+43 en une semaine) (4247 au total pendant la pandémie, 43 décès).
  • Bureau de santé Porcupine : 17 cas actifs (+8 en une semaine) (2296 au total pendant la pandémie, 31 décès).
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 41 cas actifs (+19 en une semaine) (924 au total pendant la pandémie, 8 décès). 
  • Service de santé du Timiskaming : 35 (-12 en une semaine) (427 au total pendant la pandémie, 3 décès). 
  • Santé publique Algoma : 257 cas actifs (-114 en une semaine) (1384 au total pendant la pandémie, 17 décès).