le Lundi 15 août 2022
le Lundi 13 Décembre 2021 5:25 Divers

Phare et changement de nom pour une petite ile

  Photos : Éric Boutilier
Photos : Éric Boutilier

Située dans le lac Nipissing à deux pas de la marina et du centre-ville de Callander, l’ile Morrison Est pourrait devenir l’ile Farquhar Lighthouse. Un clin d’œil à la famille du nouveau propriétaire et d’un phare qui pourrait bientôt éclairer à nouveau une portion de la baie de Callander.

Ryan Farquhar, un entrepreneur de North Bay et résident de Callander, compte rebâtir le phare de la municipalité par ses propres moyens. Sa vision est en quelque sorte un projet de legs pour restaurer ce monument emblématique renversé lors d’une tempête en 2006.

«Pendant 26 ans, il y avait un phare privé sur l’ile. C’était un lieu historique à Callander pendant plusieurs années. Alors en décembre 2020, j’ai décidé d’acheter l’ile avec l’intention de rebâtir le phare pour la communauté», raconte-t-il.

«Ça faisait partie du paysage. À un moment donné, lorsque vous étiez aux alentours de la baie de Callander, vous pouviez voir un phare sur l’ile. C’était également la première chose qu’une personne voyait en rentrant dans la communauté», ajoute M. Farquhar.

«J’ai une passion pour les phares et j’ai mon permis de capitaine de la Garde de côte américaine. Je travaille de près avec la Garde côtière canadienne pour obtenir les meilleurs résultats.»

Photos : Éric Boutilier

Souvenirs et égoportraits

Le nouveau phare mesurerait un peu plus de 12 mètres de haut (40 pieds) et aurait une bande rouge auto-oscillante de 112 degrés, pointée en direction opposée des résidences et du centre-ville, pour avertir les plaisanciers de la présence de l’ile et de roches. La structure serait en acier et numérotée selon les critères de Pêches et Océans Canada.

Les résidents et touristes pourront monter sur le nouveau quai de l’ile afin de prendre des photos.

«Ce sera un phare traditionnel plus ou moins semblable à l’ancien [blanc avec du rouge au sommet]. Il n’y aura cependant pas d’échelle à l’extérieur, car on ne veut pas que les gens se blessent en grimpant la structure», indique-t-il.

«Je veux tout de même encourager les gens à se faire prendre en photo devant le phare afin de développer un livre d’or numérique sur le site web de la municipalité. Ce sera une véritable attraction touristique qui pourrait encourager les visiteurs à peut-être se rendre ensuite à un restaurant et générer un peu d’activité économique.»

Le phare de l’ile Farquhar Lighthouse pourrait devenir une réalité d’ici l’hiver 2024. Entretemps, la Commission de toponymie de l’Ontario désire obtenir les commentaires des résidents de la région du Nipissing et de Parry Sound concernant ce changement de nom. Les Ontariens de l’ensemble de la province ont jusqu’au 31 décembre pour déposer leurs avis concernant la proposition.