le Lundi 15 août 2022
le Mardi 14 Décembre 2021 13:59 Sports

Un aperçu des joueurs francophones du hockey universitaire

  Photo : Archives
Photo : Archives
Hockey universitaire

Les Lakers de l’Université Nipissing sont les seules formations de la région inscrites dans le circuit féminin et masculin de hockey des Sports universitaires de l’Ontario. Avec la disparition du programme des Voyageurs de l’Université Laurentienne, les Lakers n’auront pas de rivaux nord-ontariens cette saison et vont devoir affronter des clubs de la région du Grand Toronto et de Kingston.

L’équipe féminine se retrouve néanmoins en deuxième place dans la division est avec une fiche de cinq victoires et une défaite. Les Lakers ont remporté leur dernier match de la première moitié de la saison régulière par une marque de 3-1 contre les Rams de l’Université Ryerson le samedi 27 novembre.

L’attaquante Madison Desmarais de North Bay est la seule joueuse franco-ontarienne dans l’alignement de Nipissing cette année. L’ancienne élève de l’École secondaire catholique Algonquin a obtenu une passe en six matchs dans l’uniforme des Lakers.

Les francophones sont plus nombreux du côté masculin. On y retrouve un joueur francophile de Bracebridge, Parker Bowman (attaquant), l’Acadien Pascal Valcourt (attaquant) de St-Quentin au Nouveau-Brunswick, et les Québécois Francis Asselin (gardien de but) de St-Jérôme, Alseny Bangoura (défenseur) de Montréal, Alexandre De Gagné (défenseur), Charles Farmer (attaquant) de Blainville, Gaël Lubwele (attaquant), Nicolas Vlahos (attaquant) de Laval et Olivier Ouellet (attaquant) de St-Augustin-de-Desmaures.

L’équipe masculine des Lakers est en troisième place dans la Division est avec une fiche de quatre victoires et cinq défaites. La fin de semaine dernière, ils se sont inclinés 6-3 contre les Gaels de l’Université Queens, mais ont remporté leur match contre les Paladins du Collège militaire royal 4-2.

Photos : Courtoisie Université Nipissing