le Samedi 28 mai 2022
le Mercredi 15 Décembre 2021 4:28 Arts et culture

La Nuit garde un pied à terre à Boréal

En 2017, la Nuit sur l’étang avait eu lieu dans le gymnase du Collège Boréal pour avoir de l’espace pour des danses en ligne. — Photo : Archives
En 2017, la Nuit sur l’étang avait eu lieu dans le gymnase du Collège Boréal pour avoir de l’espace pour des danses en ligne.
Photo : Archives

La Nuit sur l’étang et le Collège Boréal poursuivront leur collaboration vieille de 15 ans. L’aménagement des Concerts la Nuit sur l’étang à la Place des Arts du Grand Sudbury ne marquera pas la fin à cette collaboration. En fait, elle aidera l’organisme francophone à atteindre une plus grande autonomie financière.

Ce seront surtout les activités reliées au concours La Brunante qui resteront attachées au Collège Boréal. «Il ne faut pas oublier que La Brunante est née dans le milieu scolaire», affirme le directeur des Concerts La Nuit sur l’étang, Pierre-Paul Mongeon. «Elle est en osmose avec ce milieu-là et c’est garanti que ça va demeurer dans les institutions d’enseignement et  d’éducation.»

«Ça prend beaucoup d’espace pour que les groupes répètent dans différents endroits et préparer les spectacles. Le meilleur endroit pour nous cette année, en raison de la COVID et pour toutes sortes d’autres raisons, c’est de le faire au Collège Boréal», ajoute-t-il. 

Les Concerts la Nuit sur l’étang deviennent également un fournisseur de service du Collège Boréal. «C’est-à-dire que si le Collège fait un évènement et qu’il a de besoin d’aide pour la production, on va les assister. On peut les assister pour la diffusion de spectacle en direct ou sur internet.» La pandémie a donné une raison et l’occasion à l’organisme de s’équiper en matériel et de développer ses capacités de diffusion en ligne, explique M. Mongeon.

«Nous sommes heureux de renouveler et consolider nos liens étroits avec un organisme phare de la francophonie du Nouvel-Ontario», déclare le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, par voie de communiqué.

Cette nouvelle offre de services s’inscrit dans la nouvelle stratégie des Concerts de développer d’autres sources de financement pour diminuer sa dépendance aux subventions gouvernementales. Ces revenus lui permettront tout simplement de continuer à offrir ses évènements dans un contexte de baisse constante de leurs subventions.

Ils ont quand même reçu un autre coup de main : une subvention de 25 000 $ du programme Effet multiplicateur Nord, géré par l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario.

La Brunante de retour

L’édition 2021 du concours La Brunante avait été annulée. L’idée de départ était de concentrer les activités avec des groupes scolaires. Cependant, avec le regain de la pandémie au printemps, les conseils scolaires ne pouvaient plus permettre à leurs élèves de se déplacer. Décision très logique dans les circonstances, reconnait Pierre-Paul Mongeon.

L’édition 2022 reviendra donc à ses racines et ouvrira ses portes à tous les artistes francophones âgés de 15 et 30 ans. Les performances des musiciens seront ensuite partagées avec les écoles.

L’invitation aux inscriptions a d’ailleurs été lancée la semaine dernière. Les artistes solos et les groupes peuvent télécharger le formulaire sur le site www.labrunante.ca et l’expédier par courriel à ppm@lanuit.ca avant le 12 avril 2022 à 17 h.

Les stages de formation se dérouleront du 12 au 15 mai 2022 et les participants pourront enregistrer trois chansons lors de la dernière journée.