le Samedi 28 mai 2022
le Mercredi 15 Décembre 2021 16:47 Décembre 2021

Une rencontre avec la vie marine crée un lien commun

  Photo : Leah Emiry
Photo : Leah Emiry

Après plusieurs retards de vols et de mauvaise météo, j’étais enfin assis dans un kayak sur la rivière Churchill. Partout où je regardais, je pouvais voir des têtes blanches qui dansaient dans l’eau. En aout dernier, ma famille a partagé l’expérience d’une vie : interagir avec des baleines bélougas à Churchill, Manitoba. 

Nous nous sommes dirigés sur l’eau à marée haute, en milieu d’après-midi. Tout de suite, nous avons pu voir tant de baleines qui ont entouré nos bateaux. Elles avaient un esprit très joyeux; elles éclaboussaient, suivaient et heurtaient nos kayaks et n’ont jamais été inactives durant les trois heures que nous étions sur l’eau. Une fois qu’on voit le visage mignon d’un bélouga, il est naturel d’établir un lien avec cette créature enjouée.

Le bélouga, aussi connu comme la baleine blanche, est l’une des plus petites espèces de baleines. Le poids et la longueur moyens d’un adulte varient entre 1100 et 2500 livres et de 11 à 15 pieds. En moyenne, ils vivent entre 35 et 50 ans. Ce mammifère nait avec la peau grise, mais elle change et devient blanche lorsqu’elle vieillit. 

Durant l’été, la rivière Churchill abrite environ 3000 baleines qui viennent de l’océan Arctique et de la baie d’Hudson pour se nourrir, se reproduire et mettre bas. 

Bien que Churchill ait la plus grande population de baleines au monde, les bélougas sont en voie de disparition. 

L’accroissement de navigation dans les eaux arctiques entraine plus de collisions entre les bateaux et les baleines. Aussi, l’augmentation du bruit interfère également avec la navigation des baleines. Toutefois, la plus grande menace aujourd’hui est le changement climatique. Les changements dans la glace de mer ont un impact sur l’alimentation et la capacité de se cacher des prédateurs.  

Lorsque vous vivez sur le Bouclier canadien rugueux, il est facile d’ignorer la santé de l’océan et la situation critique du bélouga. Toutes nos actions peuvent contribuer à augmenter ou diminuer la santé et la qualité de vie des bélougas. Alors, c’est par nos décisions qu’on peut garder cette espèce. 

Lors de notre expédition, les bélougas étaient si proches que nous aurions pu les toucher, mais nous ne l’avons pas fait, car les maladies peuvent être transmises des humains aux bélougas. Ce que nous faisons est vraiment important! 

Après avoir eu cette rencontre avec les baleines, il est plus difficile d’ignorer le destin de mes nouveaux amis. Même si vous n’habitez pas près de cette espèce, vous avez un impact. Commençons par prendre de meilleures décisions pour éviter le changement climatique!