le Lundi 15 août 2022
le Mercredi 15 Décembre 2021 16:45 Décembre 2021

Votre prochaine voiture : un véhicule vert

Don Raddon branche son véhicule électrique à la maison. — Photo : Mary Raddon
Don Raddon branche son véhicule électrique à la maison.
Photo : Mary Raddon

Les changements climatiques restent l’un des problèmes mondiaux les plus pressants et les gens se tournent souvent vers les technologies vertes pour changer les choses. Si on changeait les sources d’énergie de nos nombreux appareils technologiques quotidiens, y compris les véhicules, cela réduirait considérablement les émissions de carbone. Mais, comment est-ce qu’on peut changer quelque chose de si grand quand on est toujours dans la noirceur sur le sujet? 

Il y a plusieurs avantages des autos électriques, tels que leur efficacité énergétique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elles n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien. Aussi, les bas taux de recharge sont avantageux par rapport au cout croissant de l’essence. Plusieurs stations sont même gratuites à utiliser alors que d’autres coutent approximativement 1 $/heure.

Par contre, il y a aussi beaucoup de désavantages, comme la batterie qui ne vous emmène pas aussi loin qu’un moteur à essence ou diésel, le chargement qui prend plus de temps et, initialement, elles ont tendance à couter plus d’argent. 

«Nous aimons tous les deux conduire cette voiture. Elle est complètement silencieuse, même par temps froid ou chaud», dit Don Raddon à propos de sa Chevrolet Bolt EV. Lui et sa femme, Mary Raddon, voulaient un véhicule électrique, mais étaient découragés par le prix d’un véhicule neuf. Ils ont donc réussi à en obtenir un d’occasion au Québec. «Au Québec, les véhicules électriques sont plus nombreux, car il y a des subventions provinciales et fédérales et le prix était moins élevé», précise-t-il. 

Il affirme que ça prend prêt de 25 à 45 minutes pour recharger la batterie et que «pendant la recharge, nous partageons souvent des histoires avec d’autres conducteurs de [véhicules électriques]».

Bien que les voitures électriques soient considérées comme une «nouveauté», leur existence remonte à 1893. Elles sont devenues très populaires parce qu’elles étaient silencieuses, elles ne dégageaient pas une mauvaise odeur et elles étaient faciles à conduire. Mais elles ont connu un déclin en raison de la disponibilité croissante du pétrole et de la baisse du prix des véhicules à essence.

Et donc, la prochaine fois que tu penses à une nouvelle voiture, considère d’investir dans un achat vert. Peut-être qu’une voiture électrique d’occasion serait plus facile pour votre portemonnaie ainsi que la planète.

Photo : Jim Raddon