le Lundi 15 août 2022
le Jeudi 16 Décembre 2021 5:51 Sports

Attendre patiemment le début de la saison de basketball scolaire

  Photo : Archives
Photo : Archives

Les équipes de basketball de l’Association athlétique des écoles secondaires de Sudbury (AAESS) et de l’Association du sport scolaire du district de Nipissing (NDA) sont parmi les seules de la région à avoir amorcé leur saison régulière avant le congé de Noël.

Les associations du Nord-est de l’Ontario (AANEO), de la rive nord du lac Huron (NSSSA) et de la rive nord du lac Supérieur (NSSSAA) ne vont pas disputer de matchs avant au moins janvier 2022 compte tenu de la montée du nombre de cas de COVID-19.

Les Griffons de l’École secondaire du Sacré-Cœur de Sudbury ont été les victimes d’une défaite crève-cœur de 33-32 face aux Bears de l’école St-Benedict Catholic Secondary le mercredi 8 décembre. La prochaine partie de l’équipe juniore des Griffons ne sera qu’après le temps des fêtes.

Le Voyageur s’est entretenu avec l’entraineuse de Sacré-Cœur, Andréa Bertrand, et les entraineurs de l’École secondaire catholique Cité des Jeunes de Kapuskasing, Jason Lauzon, et de l’École secondaire catholique Jeunesse-Nord de Blind River, Éric Simons, pour dresser un portrait de leur formation respective.

Quels sont les objectifs de votre club cette saison?

A. Bertrand : De donner l’occasion de développer le potentiel reconnu de tous les joueurs compte tenu de toutes les opportunités manquées pendant la situation de la pandémie. Comme équipe, nous reconnaissons que nous avons des athlètes qui n’ont pas eu les mêmes occasions de développement que les autres. En gros, nous allons viser à former une équipe unie avec les mêmes objectifs. Nous allons nous concentrer sur les forces de chaque individu et nous allons aussi bâtir ensemble le jeu complet de l’équipe.

J. Lauzon : Le but ultime pour notre équipe junior est de bien représenter notre école. Se qualifier au championnat de l’AANEO et remporter le championnat est l’objectif principal pour notre équipe. Nous n’avons pas de championnat d’OFSAA, donc le championnat de l’AANEO est notre objectif à long terme. Nous avons beaucoup de travail à faire, car nous savons que nos adversaires [Kapuskasing District High] ont toujours une bonne équipe, car cette école est reconnue pour leur basketball. La rivalité entre Cité des Jeunes et KDHS est forte et nous voulons toujours remporter contre nos rivaux de l’autre côté de Kapuskasing.

É. Simons : Notre objectif est qu’il y a une saison. La ligue NSSSA a suspendu tous les sports d’ici la nouvelle année à cause des cas de COVID-19 qui augmentent. Nous espérons pouvoir débuter en 2022. 

Qui sont les joueurs à surveiller?

A. Bertrand : Cette année, nous avons une équipe juniore de basketball. L’équipe regroupe 13 garçons de la 9e et 10e année. Michel Croteau (10e) est le capitaine de l’équipe, un leadeur exceptionnel et un joueur qui domine dans la clé. Ace Munyakazi (10e) est reconnu pour son calme et sa discipline. Ce sont des exemples pour les autres joueurs. Toutefois, il se démarque aussi par ses habiletés d’attaque et sa bonne technique de lancer. 

J. Lauzon : L’équipe garçon junior de basketball de Cité des Jeunes compte neuf joueurs — quatre en 9e et cinq en 10e année. Les trois joueurs qui auront un grand impact pour la formation des Cosmos cette saison sont Jean-Pierre Audras, Noah Tremblay et Aaron Brown. Ils sont trois joueurs en 10e année qui ont une passion pour le jeu de basketball.

Le reste de l’équipe s’améliore grandement à toutes les pratiques et travaille très fort. La pandémie de la COVID-19 a eu un impact sur tous les athlètes du secondaire surtout pour les athlètes juniors, car ils sont nouveaux au sport au niveau secondaire. Les joueurs de 10e année n’ont pas joué l’an dernier, alors c’est pareil comme s’il était en 9e année. Nous devons vraiment retourner à la base avec tous les athlètes juniors.

É. Simons : Nous avons sept joueurs seulement sur l’équipe. Roch Lemieux et Austin Grimard seraient nos joueurs à surveiller.