le Jeudi 26 mai 2022
le Vendredi 17 Décembre 2021 21:41 Santé

«Ce variant est du jamais vu.»

Mise à jour COVID-19 du 17 décembre 2021

L’Ontario a annoncé aujourd’hui quelques mesures supplémentaires pour tenter de réduire la transmission du variant Omicron de la COVID-19. «Ce variant est du jamais vu. Si nous ne prenons pas les mesures appropriées, nous allons nous retrouver devant une situation impossible à gérer», a dit le premier ministre Doug Ford en conférence de presse vendredi après-midi.

Les nouvelles mesures concernent des limites de rassemblement dans certains lieux publics dès le dimanche 19 décembre. 

Aucune décision n’a été prise en ce qui concerne le retour à l’école en janvier. «La situation évolue trop rapidement pour savoir ce qui se passera en janvier», a dit Doug Ford.

Les nouvelles règles limitent la capacité d’occupation à 50 % dans les lieux publics intérieurs comme les magasins, les restaurants, les cinémas, bingo, etc. Les groupe sont également limités à 10 personnes. On demande aux clients de rester assis autant que possible. Le chant et la danse sont à nouveau interdits. 

Les lieux publics où la raison première pour les fréquenter n’est pas la nourriture — comme les cinémas et les arénas — n’auront plus le droit de servir de la nourriture. 

Les rassemblements extérieurs sont limités à 25 personnes.

La santé publique indique jouer d’extrême prudence devant le manque de données au sujet du variant Omicron. Selon le médecin-hygiéniste en chef de l’Ontario, Dr Kieran Moore, seulement deux des Ontariens sur les 1000 infectés par Omicron connus ont eu besoin d’être hospitalisés. Cependant, la plupart sont plus jeunes et on ignore toujours l’effet sur la population plus âgée et le système de santé. 

Malgré les limites imposées aux commerces, aucune annonce d’aide supplémentaire a été faite aujourd’hui. Le ministre des Finances, Peter Bethlenfalvy, affirme que des annonces seront faites prochainement. De son côté, Doug Ford demande à nouveau l’aide du gouvernement fédéral.

3e dose

Aussi bien le gouvernement ontarien que les bureaux de santé publique insistent sur la vaccination rapide des enfants et de la 3e dose pour toute la population. 

À partir du 20 décembre, toute personne de 18 ans et plus ayant reçu sa deuxième dose il y a au moins trois mois pourra prendre rendez-vous pour sa troisième dose. Consulter le site de votre bureau de santé publique pour savoir comment prendre rendez-vous.

Le Nord-Est en chiffre

À la mise à jour matinale du 17 décembre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 642 465 (+3124 le 17 déc.). Le total incluait 616 566 (+1392 le 17 déc.) guérisons et 10 107 décès (+5 le 17 déc.). Il y a 157 personnes sont hospitalisées aux soins intensifs pour des maladies reliées à la COVID-19. 86,1 % de la population de 5 ans et plus a reçu sa première dose de vaccin, 81,0 % sont pleinement vaccinés.

Santé publique Sudbury et districts : 304 cas actifs (+276 en une semaine) (4523 au total pendant la pandémie, 47 décès).

Bureau de santé Porcupine : 50 cas actifs (+33 en une semaine) (2333 au total pendant la pandémie, 31 décès).

Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 48 cas actifs (+7 en une semaine) (1002 au total pendant la pandémie, 8 décès). 

Service de santé du Timiskaming : 56 (+21 en une semaine) (486 au total pendant la pandémie, 3 décès). 

Santé publique Algoma : 263 cas actifs (+6 en une semaine) (1571 au total pendant la pandémie, 17 décès).