le Jeudi 1 Décembre 2022
le Lundi 20 Décembre 2021 5:11 Environnement

Une initiative verte pour réduire le gaspillage alimentaire à Bonfield

Le parc Kaibuskong — Photo : Éric Boutilier
Le parc Kaibuskong
Photo : Éric Boutilier

Le Canton de Bonfield fera partie d’un projet pilote qui vise à réduire la quantité de déchets alimentaires et la production de gaz à effet de serre produite dans la communauté. La municipalité va travailler de près avec l’entreprise FoodCycle Science afin de recueillir des données sur le gaspillage alimentaire à partir de janvier.

Une trentaine de familles vont se servir de machines de compostage conçues pour être utilisées à l’intérieur de leur domicile pour déposer leurs restants de repas. Pendant une période de 12 semaines, les participants vont devoir surveiller la quantité de déchets qu’ils déposent dans leur appareil.

Les dirigeants de Bonfield espèrent entre autres prolonger la vie du dépotoir et, en même temps, réduire l’empreinte carbone de la communauté.

«On a décidé de participer dans ce projet pilote parce qu’au Canada, presque 50 % des déchets de maison sont des déchets alimentaires. C’est une grande source de méthane qui est [un gaz à effet de serre] beaucoup plus puissant que le gaz carbonique», explique le directeur de la planification stratégique et opérationnelle par intérim de Bonfield, Hassan Rouhani.

«Pour nous, c’est vraiment important d’avoir un dépotoir municipal qui est propre et prêt pour servir notre communauté pour une durée assez longue. Un dépotoir, c’est un actif très cher à entretenir.»

La municipalité et quelques commanditaires subventionnent une partie des couts d’achat de l’appareil de compostage.

La machine a les moyens de transformer des déchets alimentaires biologiques en terre dans un maximum de huit heures et consomme environ la même quantité d’électricité qu’un ordinateur de bureau. Le filtre est également recyclable. 

Photo : Courtoisie